Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

A la conquête du marquis, Vanessa Kelly

27 Novembre 2014, 07:03am

Publié par Kincaid

Titre : A la conquête du marquis

Auteur : Vanessa Kelly

Edition : Milady

Nb de pages : 502p

Genre : Romance historique

Un mariage peut en cacher un autre...

Fuyant un oncle qui cherche à s'accaparer sa dot, Meredith trouve refuge chez les grands-parents de sa demi-soeur Annabel. L'arrivée de cette ravissante jeune femme dans la maison bouleverse leurs plans. En effet, l'indomptabe marquis de Silverton, promis à Annabel, tombe sous le charme de Meredith. Il ne reculera devant rien pour la séduire.

Mon avis :

Que dire de ce livre ? Je me suis ennuyée ! C'est long et répétitif, pourtant le début ma plaisait bien : les personnages étaient attachants, surtout Meredith et son caractère surprotecteur à l'égard de sa soeur. Mais l'histoire s'embourbe très vite malgré de bons éléments : j'ai eu plaisir de voir les disputes entre Sophie et Simon que l'on retrouve dans "A la poursuite du comte" qui est au final bien meilleur que ce tome-ci.

L'évolution du personnage de Mérédith au cours du roman m'a bien plu : sa découverte de la haute société londonienne m'a plus d'une fois fait sourire. C'est un personnage extrêmement attachant, qui a bon coeur et qui pense toujours aux autres avant elle-même.

Un roman qui se lit facilement mais dont la longueur et la pauvreté de l'histoire ont eu raison de moi.

 

Note : 1/5

Quelques mots sur l'auteur : Vanessa Kelly

Vanessa Kelly est auteur de romances historiques.

Elle est titulaire d'un master à Rutgers, l'université de l'État du New Jersey, et d'un doctorat en littérature à l'Université de Toronto.

Elle écrit des romances contemporaines avec son mari sous le nom de plume de V.K. Sykes.

Vanessa et son mari passent la majeure partie de l'année à Ottawa, en Ontario, et l'hiver à l'Amelia Island, en Floride. 

site:
http://www.vanessakellyauthor.com/

Commenter cet article

alison 29/11/2014 16:51

J'aurais pu craquer en voyant la couverture mais grâce à ta chronique je ne me ferai pas avoir ;)