Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Le roi disait que j'étais diable, Clara Dupont-Monod

17 Février 2015, 08:25am

Publié par Kincaid

Titre : Le roi disait que j'étais diable

Auteur : Clara Dupont-Monod

Edition : Grasset

Genre : Roman historique

Nb de pages : 237p

Depuis le XIIe siècle, Aliénor d'Aquitaine a sa légende. On l'a décrite libre, sorcière, conquérante : "le roi disait que j'étais diable", selon la formule de l'évêque de Tournai...
Clara Dupont-Monod reprend cette figure mythique et invente ses premières années comme reine de France, au côté de Louis VII.
Leurs voix alternent pour dessiner le portrait poignant d'une Aliénor ambitieuse, fragile, et le roman d'un amour impossible.
Des noces royales à la deuxième Croisade, du chant des troubadours au fracas des armes, émerge un Moyen Âge lumineux, qui prépare sa mue.

Mon avis :

 

Il y a des livres que je considère comme de véritables OVNI littéraires et "Le roi disait que j'étais diable" en est un, totalement et irrémédiablement. Un méga gros coup de cœur !

 

C'est typiquement le genre de livres qu'on aime ou qu'on aime pas sans demi-mesure. Mais moi, je suis tombée amoureuse du style d'écriture poétique et recherchée de l'auteur dès les premières pages. Un style que je n'avais plus retrouvé depuis "Morsure" d'Hélène Bonafous-Murat et c'est avec plaisir que j'ai découvert ce roman.

 

Un roman historique qui nous offre un point de vue particulier sur une reine d'exception : Aliénor d'Aquitaine. On la découvre dans ces jeunes années durant son mariage avec Louis VII et jusqu'à sa rencontre avec Henri Plantagenêt. Des chapitres courts qui voient s'alterner les pensées de deux narrateurs différents : Aliénor et Louis, les deux protagonistes de l'histoire. Deux personnes complètement différentes qui ne pouvaient que donner un mariage stérile et ennuyeux : Louis est un homme pieux et calme tandis qu'Aliénor est une femme forte et déterminée, avide de batailles qui marqueront son nom dans l'histoire.

 

Le point fort du roman est le style d'écriture de l'auteur qui nous fait connaître les pensées et les personnalités d' Aliénor et de Louis, deux personnages dont l'histoire est remplie de magie et de superstitions.

 

Note : 

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Clara Dupont-Monod

 

 

Clara Dupont-Monod possède une formation littéraire. Elle a fait khâgne au lycée Fénelon et a obtenu une licence de lettres modernes à la Sorbonne où elle découvre le vieux français, matière dans laquelle elle décroche une maîtrise. Elle débute sa carrière de journaliste au magazine Cosmopolitan puis entre comme grand reporter à Marianne à seulement 24 ans.

Par ailleurs, elle intervient régulièrement à la radio dans l'émission On refait le monde diffusée sur RTL et présentée par Nicolas Poincaré.

Elle anime depuis septembre 2014 une chronique littéraire dans l'émission d'actualité Si tu écoutes, j'annule tout sur France Inter.

Elle écrit Eova Luciole, publié en 1998. Ses ouvrages mettent en scène des personnages maltraités autant par leurs contemporains que par la postérité. 

Son roman, "La passion selon Juette" (B. Grasset, Paris, 2007), décrit le combat d'une femme du XIIe siècle qui refuse les diktats d'un monde où les femmes n'ont pas leur mot à dire face à une église toute-puissante. 

Ce roman a obtenu le prix Laurent Bonelli qui était décerné pour la première fois et fut retenu dans la dernière liste du Prix Goncourt 2007.

En 2011, elle publie "Nestor rend les armes", un texte sur un homme obèse. Ce roman est retenu sur la première liste du prix Fémina 2011.

Dans son nouveau roman, "Le roi disait que j'étais diable", Clara Dupont-Monod raconte l'union de la sulfureuse souveraine et du pieux Louis VII. 

 

 

Commenter cet article

bea285 10/03/2015 07:03

Ta chronique me donne très envie, pourtant je vois passer ce livre depuis un moment.

Piplo 18/02/2015 23:22

Ahhh un coup de coeur! Je note le titre sur ma liste et je mémorise la cour dès fois que je le croise!! Merci!