Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Cosmétique de l'ennemi, Amélie Nothomb

7 Mai 2015, 08:27am

Publié par Kincaid

Titre : Cosmétique de l'ennemi

Auteur : Amélie Nothomb

Edition : Albin Michel

Genre : Roman contemporain

Nb de pages : 140p

Sans le vouloir, j'avais commis le crime parfait : personne ne m'avait vu venir, à part la victime.
La preuve, c'est que je suis toujours en liberté. C'est dans le hall d'un aéroport que tout a commencé. Il savait que ce serait lui. La victime parfaite. Le coupable désigné d'avance. Il lui a suffi de parler. Et d'attendre que le piège se referme. C'est dans le hall d'un aéroport que tout s'est terminé. De toute façon, le hasard n'existe pas.

Mon avis :

 

Impossible de passer à côté de ce petit bijou dès lors que je me suis décidée à lire la bibliographie complète d'Amélie Nothomb. Je l'ai lu pour la première fois il y a un peu plus de deux ans, j'en gardais un très bon souvenir quoiqu'un peu flou. Je me souvenais vaguement du début mais le reste de l'histoire m'échappait : c'est donc avec un immense plaisir que j'ai redécouvert cette histoire.

 

Imaginez : attendre patiemment l'arrivée de votre avion et une personne s'installe à côté de voue et commence à palabrer sans interruption pour le simple plaisir de vous nuire sans que vous ayez la possibilité de vous échapper. C'est ainsi que commence "Cosmétique de l'ennemi"

 

Une histoire Nothombienne comme je les aime où plusieurs thèmes sont abordés comme la liberté d'autrui, les nuisances, la dualité des personnes.... Je l'ai dévoré en quelques heures ! J'ai particulièrement apprécié le dénouement de l'histoire qui explique les quelques petites incohérences que j'avais relevé au début (et qui en fait était totalement voulu !)

S'il y a un Amélie Nothomb à lire, c'est bien celui-ci !!! Je ne peux que vous le conseiller.

 

Note : 

Quelques mots sur l'auteur : Amélie Nothomb

Née en 1967 à Kobe, au Japon, Amélie Nothomb est fille de l'ambassadeur de Belgique à Rome, petite-nièce de l'homme politique Charles-Ferdinand Nothomb. 

Amélie Nothomb passe ses cinq premières années au Japon, dont elle restera profondément marquée, allant jusqu'à parler couramment japonais et à devenir interprète. Mais son expérience ne s'arrête pas là puisqu'elle vivra successivement en Chine, à New York, au Bengladesh, en Birmanie et au Laos, avant de débarquer à dix-sept ans sur le sol de Belgique, berceau de sa famille où elle entame une licence en philologie romane à l'Université Libre de Bruxelles. 

Elle écrit depuis ses dix-sept ans. Elle avoue avoir déjà écrit trente-sept romans. L'écrivain garde rangés dans un carton vingt manuscrits qu'elle se refuse à publier les estimant trop personnels. 

C'est en 1992, alors âgée de vingt-cinq ans, qu'elle fait son entrée fracassante dans le monde des lettres avec son roman "Hygiène de l'assassin." Elle enchaîne depuis les succès avec plus d'une vingtaine de publications.

Amélie Nothomb est également l'auteur de: "L'hygiène de l'assassin" (1992), "Le sabotage amoureux" (1993), "Les combustibles" (1994), "Mercure", "Péplum", "Les Catalinaires" (1995), "Métaphysique des tubes" (2000), "Cosmétique de l'ennemi" (2001), "Robert des noms propres" (2002).

Amélie Nothomb a été définitivement consacrée en 1999 alors que "Stupeur et Tremblements" a été couronné du Grand Prix de l'Académie Française et s'est vendu à 385 000 exemplaires. Ses romans sont depuis traduits en 23 langues.

Elle a également obtenu par deux fois le prix du jury Jean Giono, le prix Alain Fournier et, très connue en Italie, il premio Chianciano.

Elle est encore actuellement domiciliée à Bruxelles mais voyage beaucoup de ville en ville afin de rencontrer ses lecteurs. 

Auteur extrêmement prolifique, Amélie Nothomb publie traditionnellement un livre par an depuis 18 ans, que la critique et le public attendent chaque année au mois de septembre. 

Commenter cet article

Lilie 27/07/2015 19:29

Bizarre comme tous les nothomb, mais pas désagréable. J'avoue avoir quand même une préférence pour "Acide sulfurique" =)

Kincaid 28/07/2015 09:23

Il est génial "Acide sulfurique", c'est comme "Attentat" : ce sont mes préférés pour le moment !