Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Bilan Octobre 2012

31 Octobre 2012, 00:24am

Publié par Kincaid

Bilan lecture du mois

 

Petite récap' de mes lectures :

 

  • Les coups de coeur

 Couverture L'Ombre du vent Couverture Le grand huit Couverture Orgueil et Préjugés Couverture Cinq petits cochons 

 

  • Les excellents

 Couverture Les Quatre Filles du Docteur March   Couverture Les Royaumes Oubliés : La Légende de Drizzt, tome 02 : Terre d'Exil  Couverture La Chambre des morts 

 

  • Les très bons

 Couverture Le Livre perdu des sortilèges, tome 1    Couverture Chroniques des enchanteurs, tome 1 : 16 lunes   Couverture Chroniques des enchanteurs, tome 2 : 17 lunes

  • les bons mais sans plus :

 Couverture La Peste Couverture Eva Miller, tome 1 : De l'Autre CôtéCouverture Eva Miller, tome 2 : Emrys

  • Ceux que je n'ai pas aimé :

 

  • C'est Lundi que lisez-vous ?

cest-lundi

Lundi 1er Octobre 2012

Lundi 8 octobre 2012

Lundi 15 Octobre 2012

  • Mardi sur son 31 :

 logo-mardi-31

Mardi sur son 31 {8}

 

 

  • Mercredi cinéma !

 chronique ciné

Resident evil Retribution

 

 

 

  • Vendredi en plein dans le mille :

 en plein dans le mille

Vendredi En Plein dans le Mille [7]

En plein dans le mille [8]

 

 

  • Le choix du chapelier fou d'octobre:

 

 

Le choix du chapelier fou [2]

 

Voir les commentaires

Orgueil et préjugés, Jane Austen

28 Octobre 2012, 03:51am

Publié par Kincaid

Couverture Orgueil et Préjugés

 

résumé :

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Mon avis :

 

lecture commune

Lecture commune du 28 Octobre 2012

 

                            Après avoir découvert "Raison et sentiment" cet été, j'ai eu très envie de relire "Orgueils et préjugés", eh oui relire, enfin je devrais dire re re re ...relire : je ne tiens plus le compte de mes lectures de ce roman qui ne cesse de m'envoûter ! Comment résister à la plume si addictive de Miss Jane Austen ?  Mais cette fois-ci, je l'ai lu en anglais, histoire de rester au plus près de l'écriture de Jane Austen !

 

                           J'avais beaucoup aimé "Raison et sentiment" mais ce roman n'est que le pâle reflet de la lune comparé à l'étincelant soleil qu'est "Orgueils et préjugés" ! je suis toujours étonnée par la simplicicité d'écriture de Jane Austen mais elle a cerné avec un talent fou toute la subtilité des sentiments humains.

 

                           L'intrigue générale ne révolutionne pas le genre, mais c'est écrit d'une façon telle qu'on se laisse entraîné dans cette romance toute en légèreté, eh oui ici pas vraiment d'action, l'intérêt du livre repose ailleurs ! J'adore toujours autant Mrs Bennet et sa "maladie des nerfs" quand on la contrarie !

 

                          J'aime beaucoup la façon dont Jane Austen nous raconte les codes de conduite et les moeurs de son époque. En revanche, je suis toujours horrifiée en voyant la place qu'occupait les femmes à cette époque : elles n'avaient pas lus de considération que de jolis meubles : toujours sous la tutelle d'un homme, comme si elles étaient incapables de prendre des décisions par elles-même ! c'est sûrement pour ça que j'adore le personnage d'Elizabeth, elle ne se laisse pas enfermer dans ce rôle et rêve d'une autre vie.

J'avais un peu peur d'être dépassé par cette lecture en vo, mais au final cela c'est très bien passé carle vocabulaire utilisé est assez courant, néanmoins certaines tournures de phrases sont restées très nébuleuses mais heureusement ce ne fut pas très fréquent !

 

Un classique de la littérature, qui est à mon avis incontournable, et que je vous conseille fortement !!!

 

 

Note : 6b45701f2996558679 2 7 T4z2MaCD

 

Voir les commentaires

17 Lunes, Kami Garcia et Margaret Stohl

25 Octobre 2012, 06:07am

Publié par Kincaid

Couverture Chroniques des enchanteurs, tome 2 : 17 lunes

 

 

Les auteurs : Kami Garcia et Margaret Stohl

 

Kami Garcia :
Titulaire d’un MA en pédagogie, elle a étudié à George Washington University et a enseigné dans la région de Washington jusqu'à son déménagement à Los Angeles il y a dix ans. Elle est lectrice, continue à enseigner et dirige des groupes de lecture pour enfants et adolescents, à temps partiel. Elle peint et a exposé son travail dans une galerie à Santa Monica. Kami Garcia vit à Los Angeles, avec son mari, son fils et sa fille.

Margaret Stohl :

Margaret Stohl écrit depuis l'âge de quinze ans. C'est son passage à Amherst et à Yale qui l'a fait tomber amoureuse de la littérature américaine. A Stanford, elle a obtenu un MA en littérature anglaise, puis a étudié l'écriture à l'Université d'East Anglia, à Norwich, sous l'égide du poète George McBeth. Comme Kami Garcia, elle vit aujourd'hui à Los Angeles.

 

 

Résumé :

Certains secrets changent la vie... D'autres y mettent fin.

Ethan Wate pensait à Gatlin, la petite ville du Sud qu'il a toujours considérée comme sa maison, comme un endroit où rien ne pouvait jamais changer. Puis, il a rencontré une nouvelle arrivante mystérieuse, Lena Duchannes qui a révélé un monde secret caché en plein jour depuis des lustres. Un Gatlin qui abritait des secrets anciens sous ses chênes couverts de mousse et ses trottoirs craquelés. Un Gatlin où une malédiction a marqué la famille de Lena avec des êtres surnaturels puissants pour des générations. Et maintenant qu'Ethan a ouvert les yeux sur la facette sombre de Gatlin, il n'y a pas de marche arrière possible.

 

Mon avis :

lecture commune

Lecture commune du 25 Octobre 2012 avec June, Antomilna, Angelbb, Mariejuliet,

 

                             J'avais hâte de me replonger dans l'univers de la trilogie des Lunes tant j'avais aimé le premier tome mais j'avoue avoir été déçue par ce deuxième opus malgré quelques bons éléments ! Les descriptions à rallonge et les passages où il ne se passe quasiment rien plombe le rythme du livre et commence à ennuyer le lecteur : les tunnels me sortent par les trous de nez tant les personnages y ont passé du temps à parler dans le vide, j'avais envie de m'arracher les cheveux !

 

                              De plus, j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas une évolution plus marqué des personnages notamment en ce qui concerne la relation Ethan/Lena : je m'attendais à voir du changement après ce que les deux ados avaient vécus mais au final on en revient au même point qu'au début du roman. Le seul personnage a avoir trouvé une évolution intéressante dans le roman est Link. Mise à part cela, l'absence de Lena dans une bonne partie du roman n'a pas été pour me déplaire vu l'antipathie que suscite ce personnage chez moi : elle est devenue haïssable avec son incapacité à prendre une décision et à toujours chercher des problèmes ou des situations compliquées quand elle pourrait faire simple : c'était supportable dans le premier tome mais là, j'ai eu l'impression qu'on me servait du réchauffé et j'en ai eu vraiment assez de ces coups de têtes puérils.

 

                              Néanmoins, j'ai apprécié les nouvelles pistes qui sont dévoilées, comme la relation Macon/Jane : je l'ai trouvé émouvante et bien plus passionnante que le semblant de comédie existant entre Ethan et lena.

 

                              Encore une fois, l'épisode final sensé être apocalyptique m'a déçu par son manque d'originalité et par la banalité de sa fin puisqu'il aurait pu rien se passer que ça n'aurait pas changé le livre : on en est au même point qu'avant !

 

                               Ce fut une lecture agréable mais comme vous l'aurez compris, l'absence d'évolution dans l'intrigue et dans le comportement des personnages est lassant. je lirai sûrement le troisième tome 18 Lunes pour savoir la fin mais je suis vraiment déçue par ce deuxième tome !

 

note :

 

Cpiplo

Voir les commentaires

16 Lunes, Kami Garcia et Margaret Stohl

24 Octobre 2012, 06:58am

Publié par Kincaid

Couverture Chroniques des enchanteurs, tome 1 : 16 lunes

 

 

Les auteurs : Kami Garcia et Margaret Stohl

 

Kami Garcia :
                         Titulaire d’un MA en pédagogie, elle a étudié à George Washington University et a enseigné dans la région de Washington jusqu'à son déménagement à Los Angeles il y a dix ans. Elle est lectrice, continue à enseigner et dirige des groupes de lecture pour enfants et adolescents, à temps partiel. Elle peint et a exposé son travail dans une galerie à Santa Monica.  Kami Garcia vit à Los Angeles, avec son mari, son fils et sa fille.

Margaret Stohl :

Margaret Stohl écrit depuis l'âge de quinze ans. C'est son passage à Amherst et à Yale qui l'a fait tomber amoureuse de la littérature américaine. A Stanford, elle a obtenu un MA en littérature anglaise, puis a étudié l'écriture à l'Université d'East Anglia, à Norwich, sous l'égide du poète George McBeth. Comme Kami Garcia, elle vit aujourd'hui à Los Angeles.

 

Résumé :

                               J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver... L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

 

Mon avis :

 

                                   Cela fait presque un an que le livre traine dans ma PAL alors que j'arrêtais pas de baver desuus à chaque fois que je le voyais dans ma librairie. Pourquoi mettre autant de temps à le sortir de ma PAL alors ? Et bien, tout  simplement parce que j'ai lu plein d'avis contradictoires sur ce livre : les uns l'ayant adoré, les autres ayant abandonné en cours de route, du coup j'ai eu peur d'être déçue et je le laissais de côté !

 

                                   Quand j'ai vu que Angelbb organisé une LC sur le second tome 17 Lunes, je me suis inscrite pensant que ça me motiverait pour enfin lire la trilogie des Lunes mais c'était sans savoir qu'une fois commencé 16 lunes, l'attrait du livre suffirait à retenir mon attention car j'ai adoré !!!

 

                                   Cela faisait longtemps que je n'avais pas dévoré aussi vite un livre jeunesse : un peu comme un livre doudou ! Je me suis amusé à découvrir ce trou perdu de Gatlin et la façon dont la vie se passe dans ce genre de petit comté et qui n'est pas sans me rappeler chez moi ! De même que toutes les petites anecdotes sur les gens de la ville m'ont permis de m'immerger totalement dans la vie d'Ethan et d'apprécier la survenue du surnaturel dans sa vie avec les Enchanteurs. Pour une fois, qu'une nouvelle mythologie voit le jour, je m'en suis régalée ! Bon c'est vrai que j'adore les vampires, fantômes et tout ça, mais bien souvent on revoit toujours les mêmes choses dans les livres et je n'étais pas contre un petit peu de nouveauté et là pour le coup j'ai été servie : cataclyste, incube, élue, palimpseste... il y avait un beau défilé et je suis d'avis que les prochains tomes nous permettront d'en savoir plus sur tout ce beau monde !

 

                                   La relation Lena/Ethan est joliment construite mêlant habilement magie d'un premeir amour et fatalité de deux mondes trop différents, un peu comme Roméo et Juliette. La tension qui pèse sur le seizième anniversaire de Lena est présent dans tou le livre et peu à peu le lecteur se laisse emrpisonner dans cette atmosphère jusqu'au dénouement et après avoir passé tant de temps à imaginer le pire, je ne m'attendais pas du tout  à ce dernier renversement de situation et j'en suis revenue au même point puisqu'il risque de se passer de drôle de choses pour le dix septième anniversaire de Lena.

 

                                  Un récit à l'écriture simple mais attractive qui capture le lecteur dans ses filets pour lui faire découvrir un autre monde : mystérieux et magique, celui des Enchanteurs. Un très bon premier tome et j'ai hâte de me plonger dans la suite !

 

                                   A noter que le film sort en 2013 au cinéma j'ai hâte de voir ce que ça va donner, en attendant voici ce que j'ai trouvé :

 

Note :

Cpiplo

 

Voir les commentaires

Première tombe sur la droite, T1 Charley Davidson, Darynda Jones

23 Octobre 2012, 00:14am

Publié par Kincaid

Couverture Charley Davidson, tome 1 : Première Tombe sur la droite

 

L'auteur : Darynda Jones :

                             En 2009, Darynda Jones a remporté le Golden Heart® du meilleur roman de paranormal romance pour son manuscrit Première tombe sur la droite. Darynda n’arrive pas à se rappeler d’une époque où elle n’était pas occupée à coucher des mots sur le papier. Elle vit au Pays de l’Enchantement, qu’on appelle aussi le Nouveau-Mexique, avec son mari, qu’elle a épousé voilà plus de vingt-cinq ans, et leurs deux magnifiques garçons, alias les Mighty Mighty Jones Boys.

Darynda Jones

 

Résumé :

                             Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

 

Mon avis :

lecture commune

 

Lecture commune du 27 octobre 2012 avec elodie.book...

 

                               Si vous avez passé une mauvaise journée et et que vous rentrez chez vous complètement crevé et déprimé, jettez-vous tout de suite sur ce livre ! C'est pour votre bien !

 

                               Un vrai condensé de bonne humeur, de phrase punchie qui font sourire ou de situations cocasses qui feront ricaner même les personnes les plus coincées. Difficile de résister à l'humour dévastateur de Charley Davidson, détective privée et assistante sociale pour fantômes égarés ! tout ce qu'il faut pour aider la police à résoudre des enquêtes de meurtre, ça tombe bien vu que son oncle est dans la police et qu'il a souvent besoin d'un coup de main paranormal !

 

                              Je vous avoue que j'avais un peu peur de tomber sur une héroïne à la ghost whisperer avec une intrigue qui ne sortait pas des sentiers battus mais dans ce livre ce n'est pas du tout le cas : le caractère atypique de Charley en fait tout son charme et assure le show d'un bout à l'autre du roman.

 

                              Je comprends aisément toutes les éloges que j'ai entendu sur ce livre et je n'ai qu'une hâte c'est celle de me procurer le second tome pour poursuivre l'aventure.Le récit est bien rythmé, alternant passages descriptifs, bonne dose d'humour, souvenir et actions de manière à toujours conserver l'intérêt du lecteur pour ce qui se passe dans la vie de notre héroïne.

 

                              Les personnages sont attachants et hors norme : entre le mystérieux Reyes qui nous fait saliver, la mère poule Cookie et les fantômes zarbi qui peuplent la vie de Charley : il y en a pour tout les goûts ! Parmi les fantômes, j'ai adoré la petite fille démoniaque et le vieux pervers ! Sans parler de cette histoire d'exorcisme bidon qui m'a bien fait rigoler !

 

                              Un gros coup de coeur pour ce premier tome qui m'a rappelé l'excellent "Mordue" de Michelle Rowen par son humour décapant et son héroïne exceptionnelle !

 

 

 

Note : 6b45701f

 

Cpiplo

 

 

Voir les commentaires

Lundi 22 octobre 2012

22 Octobre 2012, 05:00am

Publié par Kincaid

cest-lundi

 

 

Ce que j'ai lu la semaine dernière : cliquez sur les couvertures pour accéder aux chroniques !

 Couverture Chroniques des enchanteurs, tome 1 : 16 lunes Couverture Charley Davidson, tome 1 : Première Tombe sur la droite Couverture Micromégas

 

Ce que je suis en train de lire :

 Couverture Chroniques des enchanteurs, tome 2 : 17 lunes Couverture Les neuf vies de Dewey

 

 

Ce que je lirai ensuite :

Couverture Femmes de l'Autremonde, tome 01 : Morsure Couverture Le vieux qui lisait des romans d'amour Couverture Les Enfants de la Terre, tome 3 : Les Chasseurs de mammouths

 

 

Et vous que lisez-vous ?

Voir les commentaires

Le grand huit, Janet Evanovich

22 Octobre 2012, 04:11am

Publié par Kincaid

Couverture Le grand huit

 

 

 

L'auteur : Janet Evanovich

                              Janet Evanovich est un écrivain de romans policiers. Après avoir passé quatre ans dans la section Art de l'université Douglass College dans l'État du New Jersey, Janet Evanovich décide de se lancer dans l'écriture. Elle envoie de nombreux manuscrits à différents éditeurs mais essuie refus sur refus. Elle tente alors sa chance dans le roman d'amour, mais sans plus de succès.
                               C'est quelques mois après avoir entamé une courte carrière de secrétaire qu'elle reçoit l'appel d'un éditeur intéressé par Second Chance at Love, un roman d'amour aujourd'hui oublié qu'elle signe du pseudonyme de Steffie Hall. Après 12 romans de la même veine, elle décide de changer de registre et de se lancer dans le roman policier. Elle crée alors le personnage de Stephanie Plum qui, pour raison de chômage, doit se reconvertir au dangereux métier de chasseur de primes. Avec une écriture rythmée, des personnages bien trempés, comme la désopilante Mamie Mazur, le beau Joe Morelli et le ténébreux Ranger, les aventures de Stephanie Plum connaissent un énorme succès.

 

 

Résumé :

                              Une nouvelle mission pour la chasseuse de primes Stéphanie Plum : cette fois-ci, elle est censée retrouver la trace d'une jeune maman soupçonnée d'avoir kidnappé son propre enfant.
Une traque d'autant plus délicate et complexe que l'irrésistible Stéphanie doit, en parallèle, faire face à une authentique " dream-team " de fous à lier. Incursions psychotiques d'Eddie Abruzzi - simili-mafieux adepte des jeux de guerre et de la violence -, livraisons anonymes de serpents à domicile, arrivée inattendue d'Albert Khloune - petit avocat pot de colle - et assauts meurtriers d'un mystérieux homme de main déguisé en lapin: le train de vie de l'exquise prédatrice vire ostensiblement au grand n'importe quoi.
Mais les loopings, Stéphanie, elle connaît...

 

Mon avis :

                                 Après avoir lu l'adaptation ciné "Recherche bad boys désespérément" avec Katherine Heigl, j'avais hâte de commencer la série : hélàs, je n'ai pas le début de cette série, j'ai donc commencé par le tome 8, intitulé "Le grand huit" : heureusement l'auteur reprend un certain nombres d'éléments de la vie de Stéphanie donc je n'ai pas été perdue dans la lecture. De plus, une nouvelle enquête pour la chasseuse de primes Stéphanie Plum commence, car elle doit retrouver une mère et sa fille dont la vie pourrait être menacée par un caïd local.

 

                                 Wahou ! quelle lecture ! c'est pétillant, rafraîchissant, bourrée d'humour et gag a gogo ! Ajouté à cela, des situations impossibles mais tellement drôles et vous obtenez un coup de coeur ! Comment j'aurais pu résister à un lapin poseur de bombe, ou à l'attaque d'oie pour des crackers ? impossible, c'est juste trop génial.

 

                                C'est typiquement le genre de lectures qui vous redonne le sourire quand vous êtes patraque, surtout que Stéphanie est un one man show à elle toute seule : il lui arrive tant de choses improbables qu'on se demande si elle est pas maudite des fois mais sinon, elle est vraiment adorable : j'adore son côté goinfre, fan de mcdo prête à manger des frites à 9h du mat' (non, non, ça ne me ressemble pas du tout !!).

 

                                Une super lecture, j'ai hâte de lire la suite !!

 

Note : 6b45701f

Cpiplo

 

Voir les commentaires

La chambre des morts, Franck Thilliez

21 Octobre 2012, 06:51am

Publié par Kincaid

  Couverture La Chambre des morts

 

L'auteur : Franck Thilliez

                 Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez, ingénieur en nouvelles technologies1 vit actuellement dans le Pas-de-Calais. Son premier roman Train d’enfer pour Ange rouge a été nommé au Prix SNCF du polar français 2004. Il est également l’auteur de La Chambre des morts, Deuils de miel, La Forêt des ombres, La Mémoire fantôme, L'Anneau de Moebius et Fractures. Le succès rencontré depuis La Chambre des morts lui a permis de cesser son travail d'informaticien à Sollac Dunkerque pour se consacrer exclusivement à son travail d'écriture. Le Syndrome E, sorti en octobre 2010, est le premier volume d'un diptyque consacré à la violence, bientôt suivi par Gataca, sorti en avril 2011.  Grand passionné de thriller à l'instar de 8 mm de Joel Schumacher où l'on retrouve dans ses romans quelques clins d'œil. La Chambre des morts est adapté au cinéma en 2007 par Alfred Lot. La Forêt des ombres est en cours d’adaptation cinématographique par Julien Leclercq. Franck Thilliez est membre du collectif d'artistes La Ligue de l'Imaginaire.

  thilliez.jpg 

 

Résumé :

Imaginez… Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints. Devant vous, un champ d’éoliennes désert. Soudain le choc, d’une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. À ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d’euros, à portée de la main. Que feriez-vous ? Vigo et Sylvain, eux, ont choisi. L’amitié a parfois le goût du sang : désormais le pire de leur cauchemar a un nom… La Bête.

 

Mon avis :

lecture commune

 

Lecture commune du 21 octobre 2012 avec Tous-les-livres, sokitty, Jolly Roger

 

                          Franck Thilliez est un auteur dont j'ai souvent entendu parler mais dont je ne connaissais aucun livres, du coup J'ai profité d'une lecture commune organisée par Flo-Tous les livres pour me rattraper !

 

                          En général, je ne suis pas une adepte des romans policiers même si j'en apprécie la lecture occasionnel pourtant avec "La chambre des morts" j'ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre avant son dénouement. Dès le début, le fait que plusieurs enquêtes se croisent et se chevauchent m'a énormément plu surtout qu'elles n'étaient les pistes que d'uen seule et même enquête dont le tracé apparait peu à peu au lecteur. De plus, j'ai adoré comment l'auteur place le lecteur en témoin particulier rassemblant des informations que la police ignore au moment où nous les découvrons et permet au lecteur de mener sa propre enquête.

 

                          Le personnage de Lucie Hennebelle est suffisamment complexe et mystérieux pour avoir attiré mon attention : je me suis beaucoup attachée à elle car c'est un personnage plein de douceur et d'amour pour ses enfants mais aussi une enquêtrice féroce qui cherche à tout prix à s'immerger dans la tête du tueur pour comprendre ses motivations et c'est grâce à ses découvertes que l'enquête va véritablement avancer.

 

                          L'enquête en elle-même est menée d'une main de maître du début à la fin : les indices sont disséminés de façon homogène dans le roman : ce que je préfère ! De plus, le personnage de la Bête a de quoi tenir le lecteur en haleine : j'avoue que la plongée dans le monde de la taxidermie en sachant ce que la Bête me faisait m'a mis une trouille pas possible et je crois que je vais me souvenir longtemps de ce que j'ai appris dans ces quelques pages.

 

                          Une jolie réflexion sur la célèbre maxime "L'argent ne fait pas le bonheur" : Sylvain l'a appris à ses dépends, ce qui est dommage car j'aimais beaucoup ce personnage contrairement à son accolyte, il était beaucoup plus humain et sensible. J'ai été triste de voir comment tout se terminait pour lui.

 

                         J'ai beaucoup aimé ce premier Franck Thilliez et je lirai sûrement un autre de ses livres un de ces jours, très prochain sans doute car je me rends compte que les romans policiers me manquent !!!

 

 

Note :  

Sans titre

 

Voir les commentaires

Terre d'exil, T2 La Légende De Drizzt, R.A Salvatore

21 Octobre 2012, 06:32am

Publié par Kincaid

Couverture Les Royaumes Oubliés : La Légende de Drizzt, tome 02 : Terre d'Exil 

L'auteur : R.A.Salvatore

 

                              Robert Anthony Salvatore est un écrivain américain de fantasy, né le 20 janvier 1959, à Leominster, Massachusetts. Ses romans les plus connus se déroulent dans Les Royaumes oubliés. Les couvertures de ses romans sont souvent illustrées par Ciruelo Cabral. Il a aussi travaillé sur le scénario du jeu vidéo Les Royaumes d'Amalur : Reckoning.

 

 

Résumé :

                              Drizzt a quitté Menzoberranzan, sa ville natale, pour gagner les contrées sauvages de l'Outreterre. C'est le début pour lui d'une vie d'errance et de traque. car Drizzt doit devenir un chasseur s'il veut prendre le dessus sur les créatures qui rôdent dans les profondeurs. Il peut heureusement compter sur l'aide de Guenhwyvar, sa fidèle panthère magique.  Mais le jeune elfe noir n'est pas seulement confronté à la sauvagerie de contrées hostiles, il doit aussi faire face à une menace bien plus ancienne : sa famille ne l'a pas oublié et sa mère, la maléfique Matrone Malice, tient à resserrer les liens du sang... jusqu'à ce que mort s'ensuive.

 

Mon avis :

lecture commune

Lecture commune du 21 Octobre 2012 avec Samlor et Falline

 

                         Après un énorme coup de coeur avec le premier tome "Terre Natale", j'avais hâte de me replonger dans la saga de la "Légende de Drizzt" surtout que le premier tome  laissait Drizzt au seuil d'uen nouvelle vie puisqu'il décide de fuir sa famille et la société drow dont il abhorre les coutumes sanglantes perpétrées au nom de Lolth, La reine Araignée.

 

                         J'ai retrouvé Drizzt avec plaisir même si il est devenu un chasseur reclu et solitaire de l'Outreterre dont la seule motivation est sa survie. Heureusement que la panthère magique Gwenhyvar est toujours à ses côtés sinon il aurait vraiment sombré bête sauvage sans sentiment !

 

                          Contrairement à ce que je pensais, sa famille ne fait pas trop d'effort pour le retrouver car elle doit s'occuper de problèmes plus urgents tels que les confrontations qui l'opposent à la maison Hun'ette. De plus, j'ai regretté que les manoeuvres politiques, les intrigues de cours et autres traitrises ne soient pas plus présentes dans ce tome car c'est un des côtés que j'avais adoré dans le premier tome.

 

                           Si les intrigues de Menzoberranza sont moins présentes, on en apprend plus sur les créatures de l'Outreterre car Drizzt va se faire de nouveaux amis : j'ai adoré ses retrouvailles avec Belwar et l'amitié qui va se lier entre les deux personnages.

 

                          Un très bon tome même si je ne l'ai pas autant apprécié que le premier : il manque un petit je-ne_sais-quoi dans la construction de l'intrigue qui laisse un goût inachevé comme si on n'avait assisté qu'à une partie du voyage.

 

                           Quoiqu'il en soit, le personnage de Drizzt me plait toujours autant et je compte bien poursuivre la saga avec la lecture du troisième tome "Terre promise" !

 

 

Note :

 2996558679 2 7 T4z2MaCD

Voir les commentaires

Emrys, Eva Miller T2, Elodie Morgen

21 Octobre 2012, 00:20am

Publié par Kincaid

Couverture Eva Miller, tome 2 : Emrys

 

 

 

L'auteur : Elodie Morgen

Elodie Morgen est une jeune auteur de 21 ans. Elle est également étudiante infirmière. Elle a commencé à écrire des poèmes à l'âge de onze ans grâce aux encouragements de sa mère. En 2010, elle décide de se lancer dans l'écriture de romans fantastiques. Malheureusement, sa mère décède la même année. Très affectée par cette perte, elle met tout en œuvre pour voir son roman publié, en hommage à sa mère. Grâce à l'auto-édition et au coup de pouce de l'association alsacienne Auxilivre, elle édite sa première novella, intitulé "De l'Autre Côté". C'est une fan de l'univers d'Anita Blake, de Rebecca Kean...
Elle est la créatrice et l'administratrice d'un forum d'aide pour les jeunes auteurs, sos, jeune auteur en détresse. Retrouvez ses actualités sur son site : http://elodie-morgen.e-monsite.com/

 

Résumé :

                              « Depuis que je suis devenue vampire, je n'ai plus une minute de tranquillité...
Entre le décès de ma mère, la succession de notre chef, un tueur psychopathe à mes trousses et un étrange démon qui ne cesse de m'obséder...  Je ne sais plus où donner de la tête, mais je n'imaginais pas que la situation pouvait devenir plus difficile... Et pourtant ! »
                                 Emrys est le deuxième tome de la trilogie Eva Miller. Toujours plus d'action, de suspens. Ce deuxième tome au titre mystérieux comblera les fans de créatures surnaturelles.

 

Mon avis :

                                Un grand merci à Livraddict et Elodie Morgen pour ce partenariat qui m'a permis de me replonger dans l'univers d'Eva Miller !

 

                                 J'avais beaucoup apprécié la lecture du premier tome de la série d'Eva Miller "De l'autre côté" mais ce n'est rien comparé à ce que j'ai ressenti face à ce second tome. En effet, les défauts que j'avais relevé dans le premier sont inexistants dans ce tome et l'intrigue est menée d'une main de maître ce qui entraîne le lecteur à la poursuite d'Emrys sans possibilité de lâcher le livre avant la fin.

 

                                 On retrouve Eva, plus mature et plus sûre de ses pouvoirs de vampires qu'elle assume complètement. Comme je le disais, l'intrigue générale est super bien construite : je n'ai pas ressenti les balbutiements du permier tome, on sent que le texte a été énormément travaillé car on plonge directement dans l'histoire mais cette fois un soin particulier a été apporté aux détails ce qui rend les scènes d'autant plus réaliste et immerge totalement le lecteur dans l'univers d'Eva.

 

                                  J'ai beaucoup aimé le méchant de l'histoire : Emrys ! Les mystères qui entourent ce personnage, ainsi que son côté sanguinaire créent une atmosphère oppressante sur une bonne partie du roman, vu qu'on ne sait jamais quand il va frapper et quelle est l'étendue de ses pouvoirs.

 

                                   De même, on en apprend plus sur l'organisation du clan des vampires ainsi que sur les personnes qui partagent la vie d'Eva. Dans ce tome, de nouvelles pistes à explorer sont lancées avec l'apparition de sorciers et la présence de zombies (mais Zombies chéries, ça faisait longtemps que je ne les avait pas vu dans un livre !!) : j'adore cette catégorie de monstre.

 

                                    Tout comme le premier tome, celui-ci est riche en rebondissements inattendus et en découverte surprenante : je l'ai lu d'une seule traite, je suis d'une curiosité insatiable, je ne pouvais pas lâcher à Eva au milieu de son enquête sur Emrys : IMPOSSIBLE !!!

 

                                      Le style d'écriture d'Elodie Morgen est simple mais percutant : pas de fioritures ou de blabla superficiel, on va direct à l'essentiel ce qui convient à merveille au roman puisque cela correspond au tempérament tout feu tout flamme d'Eva.

 

                                      Je ne peux donc que vous conseiller la lecture de la série Eva Miller qui met en scène une héroïne aussi courageuse qu'attachante. Pour en savoir plu, n'hésitez pas à aller visiter le site de l'auteur   : http://elodie-morgen.e-monsite.com/

 

 

Note :

 

Zombie attack 1

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>