Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Toi contre moi, Jenny Downham

30 Octobre 2013, 08:02am

Publié par Kincaid

Couverture Toi contre moi

Edition Pocket Jeunesse

501 pages

Résumé :

Si quelqu'un blesse votre sœur et que vous êtes n'importe quel homme, vous cherchez la vengeance, n'est-ce pas ?

 

Si votre frère est accusé d'un terrible crime et que vous êtes le seul témoin, vous bannissez tous les doutes pour le défendre. N'est-ce pas ce que chaque famille ferait ?

 

Quand la sœur de Mikey clame qu'un garçon l'a attaqué à une fête, son monde où seul le travail et les filles comptent commence à tomber en morceaux.

Quand le frère d'Ellie est accusé de ce crime mais qu'il persiste à dire que c'est faux, son monde de révisions, d'examens et d'adaptation dans son nouveau lycée commence à s'assombrir.

Quand Mikey et Ellie se rencontrent, deux mondes entrent en collision.

 

Courageux et contre toute épreuve, ce roman est un livre qui parle d'être extraordinaire et de pouvoir supporter d'impossibles tensions. C'est un roman sur la sincérité, ainsi que tous les choix qui vont avec.

Mais par-dessus tout, c'est un livre sur l'amour - pour une famille aussi bien que pour l'autre.

 

 

 

Mon avis :

Un livre qui m'a véritablement désarçonné car je ne m'attendais pas du tout à une telle histoire : la faute à ma vieille manie de zapper les résumés.

 

Un amour envers et contre tout

 

Le thème du livre est assez dur puisqu'il s'agit du viol d'une jeune fille et des procédures judiciaires qui s'ensuivent : l'auteur,  Jenny Downham a su présenter cela sans sombrer dans le caricatural ou la diabolisation des différents protagonistes de l'histoire. Au contraire, tout son talent parle en nous montrant que dans toute histoire rien n'est tout blanc ou tout noir, c'est une vaste étendue de gris plus ou moins nuancée. Ton pire ennemi peut devenir ton meilleur ami, ta famille peut t'empêcher d'avancer… Une jolie réflexion qui amène le lecteur à prendre plus de recul vis-à-vis des sentiments qu'il éprouve.

 

L'histoire d'amour tout en douceur qui se construit entre Ellie et Mickey est très belle : une sorte de Roméo et Juliette des temps modernes, qui pour s'aimer, doivent trahir leurs familles respectives. Le livre a un bon fond et se traduit par le triomphe de la liberté pourtant il y a un petit je-ne-sais-quoi qui ne m'a pas convaincu. J'ai pourtant lu ce livre en moins d'une journée !

 

La fin est cruellement décevante : j'ai horreur des fins en queue de poisson comme celle-ci ! Après avoir passé tout le roman à sympathiser avec les personnages et à éprouver ce qu'ils ressentent, on nous coupe brutalement de cette réalité sans savoir ce qu'il va se passer.

 

Note :

 

Lecture commune du 30 Octobre 2013 avec Candyshy

 

http://imageshack.us/a/img341/1186/dramebadge.png

http://imageshack.us/a/img405/9923/romancebadge.png

 

Quelques mots sur l'auteur : Jenny Downham

Jenny Downham est née en 1964. C'est un écrivain britannique et une ancienne actrice, qui a notamment joué dans des hôpitaux. Elle a publié un livre à ce jour : Je veux vivre, en 2007. Elle vit aujourd'hui à Londres avec ses deux fils.

 

 

Jenny Downham était sur la liste des candidats sélectionnés pour le prix « Guardian Award » en 2007, le « Lancashire Children's Book of the Year » en 2008. Elle était nominée pour le « Carnegie Medal » en 2008 et le « Booktrust Teenage Prize ». Elle a gagné le « Branford Boase Award » en 2008.

Voir les commentaires

2001 : L'odyssée de l'espace, Arthur C.Clarke

15 Octobre 2013, 07:34am

Publié par Kincaid

Couverture 2001 : L'Odyssée de l'espace

Edition J'ai lu

190 pages

Résumé :

Le vaisseau Explorateur 1 est en route vers Saturne. A son bord, deux astronautes et le plus puissant ordinateur jamais conçu, Carl 9000.

 

Cinq ans plus tôt, un étrange monolithe noir a été découvert sur la Lune. La première preuve d'une existence extraterrestre. Et bien longtemps avant, à l'aube de l'humanité, un objet similaire s'était posé sur Terre et avait parlé aux premiers hommes.

 

Un nouveau signe de cette présence a été détecté aux abords de Saturne. Que sont ces mystérieuses sentinelles ? Quel message doivent-elles délivrer ?

 

Nous sommes en 2001. L'humanité a rendez-vous avec la porte des étoiles, aux confins du cosmos...

 

 

Mon avis :

Pour ceux qui suivent régulièrement mon blog, vous avez dû vous rendre compte que malgré des choix de lecture assez éclectique, la science fiction n'en fait pas partie ou très peu. Principalement dû à mon manque d'intérêt pour ce genre, mais de temps en temps, j'aime bien m'y replonger.

 

Cela fait un moment que je voulais commencer cette Saga d'Arthur C. Clarke, j'ai donc profité d'un passage à la bibliothèque pour l'emprunter. Ainsi plus d'échappatoire, j'étais obligée de ma lancer.

 

Un voyage aux confins de l'univers…

 

Le début m'a énormément plu : l'auteur nous raconte la vie en communauté d'hommes-singes dans la préhistoire et ça m'a fait pensé aux "Enfants de la terre" de Jean Auel : l'histoire avait la même fluidité et j'ai dévoré ce passage. Mais cette première partie s'achève très rapidement pour laisser place à un monde futuriste où il y a des colonies sur la Lune. Des scientifiques vont s'y regrouper suite à une très étrange découverte qui pourrait être d'origine extraterrestre.

 

A partir de là, j'ai commencé doucement mais sûrement à décrocher : les descriptions de technologies ou les calculs de distance des voyages intergalactiques ont eu raison de moi, surtout que j'ai eu du mal à tout comprendre dans l'intrigue générale du roman car ça n'a aucun rapport avec le tout début. Ce premier tome se termine sur une découverte majeure : une ouverture sur la suite. Alors peut-être que ce premier tome n'était qu'une mise en bouche destinée à nous présenter cet univers et qu'il y aura plus d'action dans la suite…

 

L'odyssée de l'espace est un grand classique mais je n'ai pas pu apprécier ce livre à sa juste valeur.

 

Note :

CRC

Cpiplo

 

Quelques mots sur l'auteur : Arthur C. Clarke

 

Né(e) à : Minehead, Somerset , le 16/12/1917 

Mort(e) à : Colombo, Sri Lanka , le 19/03/2008 

Sir Arthur Charles Clarke, connu sous son nom de plume Arthur C. Clarke était un auteur et inventeur de science-fiction britannique. Il utilisa des pseudonymes comme Charles Willis et E.G. O'Brien.

 

Grand auteur de science fiction il est également reconnu comme scientifique.

Lors de son dernier anniversaire (90ème), il avait fait le voeu que l'on fasse la preuve de l'existence d'une vie extra-terrestre.

Il est le créateur des trois lois de clarke:

Loi 1 : Quand un savant distingué mais vieillissant estime que quelque chose est possible, il a presque certainement raison, mais lorsqu'il déclare que quelque chose est impossible, il a très probablement tort.

Loi 2 : Le seul moyen de cerner les limites du possible est de s'aventurer un peu au-delà dans l'impossible.

 

Loi 3 : Toute technologie suffisamment avancée serait prise pour de la magie par une civilisation inférieure.

Voir les commentaires

Le signe des 4, Arthur Conan Doyle

3 Octobre 2013, 08:17am

Publié par Kincaid

Couverture Sherlock Holmes : Le signe des quatre

Lu en VO "The sign of the four" 150 pages

 

Résumé :

Quarante-trois diamants de la plus belle eau dont le "Grand Mongol", émeraudes, saphirs, rubis... Le trésor d'Agra !

Pris entre les féroces Cipayes et la compagnie des Indes, un rajah avisé a, bien sûr, tenté de mettre à l'abri tant de merveilles ! Ce qui n'était guère difficile : le fort d'Agra recèle mille cachettes...

Retrouver la bonne est moins aisé. Codes, cartes et parchemins secrets... Celui qu'on soumet à Holmes, couvert de croix, de sigles et de rébus, est paraphé du "signe des Quatre" ! Le chemin de l'Initié ? La route de l'aventure...

La piste part de Pondichery Lodge, disparaît dans la Tamise... Mais Sherlock ne perd pas le nord ! Et Watson y gagne même un plus grand trésor en suivant la trace d'une belle inconnue...

 

 

Mon avis :

Cela fait bien longtemps que je n'avais pas replongé dans l'univers des Sherlock Holmes et c'est avec plaisir que j'ai profité de l'opportunité de découvrir celui-ci, dont le titre tombe bien puisqu'il va me permettre d'avancer dans le Challenge A vos nombres de Piplo avec le chiffre 4 (moi intéressée??? Pas du tout^^).

 

Une amitié, un trésor, une enquête…

 

Une enquête sur fond de chasse au trésor qui m'a permis de retrouver Sherlock et Watson et d'en découvrir un peu plus sur ces deux personnages : Sherlock qui aime bien toutes sortes de narcotiques et l'incroyable romantisme de Watson. J'ai été ravie de voir ce gentleman toute chose devant une jolie demoiselle en détresse et ce qui en découlera : une jolie romance qui m'a énormément rappelé l'histoire de Mr Phileas Fogg et son indienne dans "Le tour du monde en 80 jours" de Jules Verne.

 

Ce n'est pas mon préféré d'Arthur Conan Doyle mais rien que pour retrouver les personnages, ça vaut le coup de tenter cette lecture. En plus, j'ai eu le plaisir de découvrir que la lecture en VO des Sherlock Holmes n'était pas si difficile que ça, je risque de réitérer l'expérience très prochainement !

 

 

Note :

Cpiplo

http://lechateaudegaby.files.wordpress.com/2013/04/challen.jpg?w=560 

 

Quelques mots sur l'auteur : Arthur Conan Doyle

Né à : Édimbourg , le 22/05/1859 

Mort à : Crowborough, Sussex , le 07/07/1930 

Sir Arthur Ignatius Conan Doyle est un écrivain écossais, célèbre pour ses romans mettant en scène le détective Sherlock Holmes, considérés comme une innovation majeure du roman policier. 

 

Cet écrivain prolifique a également travaillé dans le domaine de la science-fiction, des romans historiques, des pièces de théâtre et de la poésie. 

 

L'engagement politique de Conan Doyle, notamment en faveur de la guerre en Afrique du Sud, ainsi que son titanesque travail littéraire (plus de cinquante livres et un nombre impressionnant de nouvelles), lui valent d'être proclamé chevalier en 1902: il devient alors "Sir" Arthur Conan Doyle .

 

 

Ironie du sort, son œuvre historique, à laquelle il accordait la plus grande importance, est aujourd'hui presque oubliée. En revanche, son personnage Sherlock Holmes, qu'il considérait comme une littérature alimentaire, est aujourd'hui mondialement célèbre. 

Voir les commentaires

Les impliqués, Zygmunt Miloszewski

2 Octobre 2013, 08:12am

Publié par Kincaid

Couverture Les Impliqués

Editions Mirobole

454 pages

 

Résumé :

Un dimanche matin, au milieu d’une session de thérapie collective organisée dans un ancien monastère en plein coeur de Varsovie, Henri Telak est retrouvé mort, une broche à rôtir plantée dans l’oeil. L’affaire atterrit sur le bureau du procureur Teodore Szacki, las de la bureaucratie inhérente à son poste et de sa vie de famille sans relief. Il rencontre Monika Grzelka, une reporter qui affiche un goût certain pour le flirt, et découvre le pouvoir effrayant de certaines méthodes thérapeutiques non conventionnelles basées sur les mises en scène. L’un des participants à cette session se serait-il laissé absorber par son rôle au point de tuer Telak ? L’enquête de Szacki fera resurgir un assassinat commis vingt ans plus tôt, avant la chute du communisme, et le mènera à des faits qui, pour sa propre sécurité, auraient mieux fait de rester oubliés.

 

 

Mon avis :

Je tiens tout d'abord à remercier les Editions Miroboles pour m'avoir permis de découvrir ce roman en avant-première car ce fut un délicieux moment de lecture que je ne suis pas prête d'oublier !

 

En découvrant le livre, j'ai pu constater que le nom polonais de l'auteur était encore plus compliqué que le mien, ce qui m'a bien fait sourire : cela nous fait un point commun.

 

Un procureur, une vengeance, la Pologne

 

Le procureur polonais Teodore Szacki se retrouve avec une drôle d'affaire sur les bras : un homme a été retrouvé mort dans une église où se déroulait une thérapie de groupe dirigée par un célèbre psy. Suicide? Assassinat ? Un vol qui a mal tourné ? Difficile à dire car le procureur n'a quasiment aucun indice, si ce n'est quatre suspects sans aucun mobile apparent.

 

L'enquête commence comme un huis clos digne du plus célèbre des Agatha Christie, où tout les éléments, de l'église confinée aux patients étranges contribuent à maintenir le lecteur dans une atmosphère angoissante. Dès le départ, on se rend compte que quelque chose nous échappe sans pour autant pouvoir y mettre le doigt dessus, bon, il faut dire que le principe de la thérapie sur la constellation familiale m'a énormément intrigué car je ne connaissais pas du tout, je pense donc que je me suis laissée submergée par le charisme de Rudzki, le psy, ce qui ne sera pas le cas du procureur Szacki, en charge de l'enquête, dont l'instinct et la détermination viendront à bout du machiavélisme des responsables.

 

Teodore Szacki ! Enfin un personnage de polar pour lequel je suis tombée en admiration ! Parce que disons-le, tout de suite, la plupart des polars, malgré une histoire intéressante, sont souvent desservis par un personnage principal insipide : sans surprise, sans peur et sans reproche, il résout l'enquête en deux coups de cuillère à pots et tout le monde est content. Et ben, ne comptez pas sur l'auteur Zygmunt Miloszewski pour vous servir un personnage de cet acabit car Teodore Szacki n'est pas de cette trampe. Un personnage à plusieurs facettes, comme on en rencontre peu dans la littérature, qui apparaît sous le costume du procureur comme un acharné de travail, sûr de lui et très intimidant pour les suspects or pour connaître la plupart des pensées personnelles du personnage, on se rend compte qu'il ne se perçoit pas du tout comme cela : dominée dans son couple, toujours le besoin d'être habillé convenablement, son implication quasi-obsessionnelle pour son boulot cache un certain manque de confiance en lui dès qu'il sort des sentiers battus, surtout d'un point de vue sentimentale. Un personnage fort et intraitable d'un côté et incroyablement humble de l'autre, comment aurais-je pu résister à ce duo aussi irrésistible qu'inattendu ? Et bien, je n'ai pas pu. L'auteur ne nous cache rien de son personnage ce qui nous fait nous sentir énormément proche de lui et à adopter ses schémas de pensées.

 

Le choix du métier de Szacki : un procureur se révèle étonnamment judicieux, pivot central faisant le lien entre le pouvoir exécutif et judiciaire, l'auteur s'emploie à nous faire découvrir son pays, la Pologne au travers de son système et de son histoire encore marquée par le communisme. Une découverte renforcée par les présentations de chapitre qui nous offre un large panel d'informations sur la Pologne.

 

En ce qui concerne l'enquête, je me suis tout simplement régalée ! L'intrigue est dirigée d'une main de maître du début à la fin : le lecteur devient, au travers des yeux de Szacki, autant spectateur qu'investigateur pour découvrir le fin mot de l'histoire. Nous recevons toutes les cartes de l'intrigue au même moment que Szacki, ce qui nous permet d'être actif dans la résolution de l'enquête mais même avec ça, je n'aurais jamais imaginé une histoire d'une telle profondeur !

 

Bien évidemment, toute bonne histoire se doit d'être servie par une écriture digne de ce nom et à ce titre, je dirais que Zygmunt Miloszewski n'a rien à envier aux grands noms des polars. Il a une plume sophistiquée qui ne laisse rien au hasard créant un suspens haletant qui capte l'intérêt du lecteur pour ne plus le lâcher : un vrai magicien des mots ! J'ai été incapable de lâcher le livre une fois commencé et les pages ont défilé à une vitesse ahurissante. Même maintenant, alors que je viens de tourner la dernière page des Impliquès, j'ai du mal à sortir de cet univers à l'ambiance si particulière qui m'a permis le temps d'un roman de partir à la découverte de la Pologne.

 

 

Note :6b45701f


 

Quelques mots sur l'auteur : Zygmunt Miloszewski

 

Zygmunt Miloszewski, néle 8 mai 1976 à Varsovie, est un écrivain et journaliste polonais.

Zygmunt Miłoszewski amorce sa carrière professionnelle en 1995 au quotidien populaire Super Expresss où il est pendant des années chroniqueur judiciaire.

Depuis 2003, il travaille pour l'édition polonaise de Newsweek où il tient actuellement une chronique sur les jeux vidéo.

Il commence à publier des nouvelles et des romans en 2004.

Il a obtenu à deux reprises le prix du meilleur roman policier polonais Nagroda Wielkiego Kalibru  (en 2007 et 2011)

 

Il est notamment l'auteur d'une série de romans policiers dont le héros récurrent est le procureur Teodor Szacki. 

 

 

Mirobole Editions

Voir les commentaires

Challenge Read in English

1 Octobre 2013, 04:38am

Publié par Kincaid

http://img443.imageshack.us/img443/4837/tg1g.jpg

 

Le Challenge revient pour une nouvelle année. L'objectif reste toujours le même : lire le maximum de livres en anglais pendant un an, tout en se faisant plaisir. Une petite nouveauté, cependant, pour celles et ceux qui se réinscrivent. En effet, un petit défi est mis en place : faire mieux que l'année dernière. Pour rendre également ce challenge un peu plus vivant et aussi pour nous motiver à lire un peu plus en anglais, une lecture commune sera proposée tous les trois mois.

Modalités du challenge
~ Les inscriptions se font jusqu'au 31 septembre 2013.
~ Pour vous inscrire, il suffit juste de dire "Je m'inscris" à la suite de ce premier post. Il n'est plus obligatoire de faire un article sur votre blog.
~ Il faut mettre le lien ici de chacun des livres que vous avez lu. Les nouvelles sont comptabilisées et les trilogies, par exemple, compte pour trois livres.

 

Je vais essayer de faire mieux que l'année dernière !!

 

Mon suivi lecture :

Voir les commentaires