Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Fangirl, Rainbow Powell

27 Janvier 2014, 13:32pm

Publié par Kincaid

Couverture Fangirl

 

Résumé :

Cath est fan de Simon Snow. 

Okay, le monde entier est fan de Simon Snow... 

 

Mais pour Cath, être une fan résume sa vie - et elle est plutôt douée pour ça. Wren, sa soeur jumelle, et elle se complaisaient dans la découverte de la saga Simon Snow quand elles étaient jeunes. Quelque part, c'est ce qui les a aidé à surmonter la fuite de leur mère. 

Lire. Relire. Traîner sur les forums sur Simon Snow, écrire des fanfictions dans l'univers de Simon Snow, se déguiser en personnages pour les avant-premières de films.

La soeur de Cath s'est peu à peu éloignée du fandom, mais Cath ne peut pas s'en passer. Elle n'en éprouve pas l'envie. 

 

Maintenant qu'elles sont à l'université, Wren a annoncé à Cath qu'elle ne voulait pas qu'elles partagent une chambre. Cath est seule, complètement en dehors de sa bulle de confort. Elle partage son quotidien entre une colocataire hargneuse qui sort malgré tout avec un mec charmant et toujours collé à ses bottes, son professeur d'écriture inventée qui pense que les fanfictions annoncent la fin du monde civilisé, et un camarade de classe au physique alléchant qui a la passion des mots... 

Mais elle ne peut s'empêcher de s'inquiéter à propos de son père, aimant et fragile, qui n'a jamais vraiment été seul. 

 

Pour Cath, la question est : va-t-elle réussir à s'habituer à cette nouvelle vie ? 

Peut-elle le faire sans que Wren lui tienne la main ? Est-elle prête à vivre sa propre vie ? Ecrire ses propres histoires ? 

Et veut-elle vraiment grandir si c'est synonyme d'abandonner Simon Snow ?

 

      

 

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier Aurélia et les éditions Milady romance pour cette délicieuse découverte qui m'a fait passé un excellent moment de lecture.

 

En ce moment, comme vous le savez, j'ai le moral dans les chaussettes et pas forcément très envie de lire : pourtant je n'ai pas pu résister à la couverture acidulée de "Fangirl", j'ai plongé dedans sans trop savoir ce qui m'attendait et je dois vous dire que je n'ai pas été déçue.

 

Cath s'apprête à quitter le monde qu'elle a connu ces dix-huit dernières années pour un tout nouveau : l'université et le fatal passage à l'âge adulte. Sauf que notre héroïne est terrifiée à l'idée d'abandonner ses repaires si précieux qui ont jalonné son enfance contrairement à sa sœur jumelle Wren, qui ne cesse de vanter les éloges de cette nouvelle liberté.

De peur en désillusion, Cath va devoir construire son avenir à la fac seule, vu que sa sœur a décidé de couper les ponts...Seule, non pas vraiment, elle peut compter sur le soutien infaillible de ces héros préférés : Simon Snow et Baz, sur lesquels elle écrit des fanfics sur internet, suivis par des millions de personnes. Un monde virtuel qu'elle maîtrise à la perfection, contrairement au monde réel qui ne cesse de la désarçonner.

 

Comment ne pas s'attacher à Cath ? Elle parle à tous ceux qui dévorent leurs séries préférés avec une lampe de poche sous les draps ou qui ont un côté geek ineffaçable. Elle est drôle, passionnée, très mature pour son âge et surtout elle souhaite se dévouer corps et âme à ce qu'elle aime même si pour cela elle doit fuir le monde réel qui lui fait un peu peur : qui n'a jamais ressenti ça, au moins une fois dans sa vie ? Je n'ai pas pu m'empêcher de comparer mon entrée à la fac à celle de Cath, tant s'est criant de vérité.

 

Une fois commencé, les pages ont défilés à une allure folle, j'avais du mal à décrocher tant je voulais savoir ce qui arrivait à Cath : son évolution dans le roman est fascinante, on suit son passage de l'adolescence à l'âge adulte mais pour cela le monde qu'elle a connu doit subir quelques ajustements, et elle commence peu à peu à s'ouvrir aux autres : tout d'abord avec Reagan, sa colocataire, elle a l'air un peu revêche au départ, mais sous ses dehors de dure à cuire, c'est un vrai cœur tendre qui va prendre notre héroïne sous son aile. Et bien sûr, il y a Lévi, le doux, le gentil Lévi qui illumine de son sourire les pages du roman et nous remonte le moral par son enthousiasme et sa joie de vivre. Niveau famille, on fera connaissance avec Wren, la sœur jumelle, dès le départ, elle m'est apparu plus froide et distante et je l'ai vite haï pour certaines de ces attitudes méprisantes envers Cath car si il y a bien une leçon à retenir de se livre, c'est que la famille c'est le plus important, quoiqu'on fasse et quoiqu'il nous arrive, c'est toujours vers elle qu'on se tourne quand les choses vont mal.

 

Parallèlement, on découvre l'univers de Simon Snow dont raffole Cath au travers des fanfics qu'elle a écrit ou des extraits de l'œuvre original écrite par Gemma T Leslie : si j'ai un peu été désarçonnée par ces coupures au départ, je dois dire que j'y ai vite pris goût. Peut-être que la passion de Cath a déteint sur moi : elle s'enfuit avec une telle aisance dans ce refuge irréel qu'on a envie d'avoir un endroit comme ça, nous aussi.

 

Un roman frais et léger qui aborde avec beaucoup de délicatesse le passage à l'âge adulte d'une jeune fille qui ne souhaite pas quitter ses rêves. L'écriture de Rainbow Powell m'a subjuguée, tantôt espiègle, tantôt innocente, elle entraîne le lecteur dans ce roman pour ne plus jamais le lâcher.

 

 

Note :6b45701f

 

Dans vos librairies le 21 Février 2014 !

 

logo-ladies

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Rainbow Powell

Rainbow Rowell

Rainbow Rowell est rédactrice dans le journal Omaha World-Herald, basé à Omaha dans le Nebraska, où elle vit avec son mari et ses deux enfants. 

 

Elle est diplômée en journalisme de l’Université de Nebraska-Lincoln en 1995.

 

Attachement (Attachments, 2012) est son premier roman.

 

son blog:

 

http://rainbowrowell.com/blog/ 

 

Voir les commentaires

Retour fracassant !

26 Janvier 2014, 10:31am

Publié par Kincaid

Coucou,

Comme vous avez pu le constater, je n'ai pas été très présente sur la blogo ces derniers temps, la faute à des soucis de santé qui m'ont sapé le moral et ont réduit mon envie de lire à néant ce qui explique le blog en jachère. Mais me revoilà sur les ondes après la découverte d'un très bon bouquin qui m'a remis sur les rails, et c'est parti comme pour l'an quarante ! Mdr

 

Les derniers arrivés dans ma PAL :

Marre des livres dramatiques qui me sapent le moral alors j'ai choisi trois livres qui me paraissaient particulièrement plein d'humour :

Couverture En cas de bonheurUne critique du couple moderne qui devient une éloge à l'amour : il fallait le faire et Foenikos réussit cet exercice avec brio ! Pourtant, j'ai été un poil déçue par rapport à "La délicatesse" mon dernier coup de coeur pour cet écrivain !

 

Couverture Le Gang des mégères inapprivoisées ou comment kidnapper un mari quand on n’a rien pour plaireLa couverture, le titre et le résumé promettent un bon moment de rigolade, affaire à suivre !

 

Couverture Demain j'arrête !Depuis le temps que j'en entends parler, je me lance ! Et pour me motiver, je me suis inscrite au BookClub Livraddict du mois de Février (ici), ce sera une première pour moi !

 

Sans oublier les part' en cours dont vous verrez très prochainement les articles vu que je suis en train de les rédiger pour plusieurs d'entre eux :

Couverture Les Furies de BorasCouverture FangirlCouverture Fruit défendu, tome 1 : Un Soupçon de Malice

Couverture Séduis-moi si tu peuxCouverture En seconde noces

 

En ce qui concerme les films, je vous parlerai dans "Les chroniques ciné du mercredi" de "La Reine des Neiges" et "Le loup de Wall street" : mes deux dernières sorties ciné !

Cette année, je vais essayer de reprendre de façon plus active le rendez-vous "Samedi en série" pour vous faire découvrir ou (re)découvrir mes séries coup de coeur du moment.

 

Et enfin, vu que je vais (encore) avoir des examens dans les semaines qui viennent et que je ne veux pas sacrifier mes pauses détentes lectures, je vais organiser un petit Book and Study pour le week-end prochain : au programme révision de cours et lecture !!!!

Bon dimanche !

Voir les commentaires

Tendrement, Lucky Harbor T2, Jill Shalvis

15 Janvier 2014, 08:24am

Publié par Kincaid

Couverture Lucky Harbor, tome 2 : Tendrement

 

Résumé :

Dix-sept ans après un été mémorable passé à Lucky Harbor, Tara est de retour dans cette petite station balnéaire, où sa mère lui a légué, ainsi qu’à ses sœurs, un hôtel quelles ont décidé de retaper. Alors quelle tente de résister à son attirance pour le beau Ford Walker, son amour de jeunesse, les conséquences de ce qu’ils ont partagé tant d’années auparavant ressurgissent. Pour mieux les réunir ?

 

 

Mon avis :

J'avais beaucoup aimé le premier tome mettant en scène Maddie et Jax, c'est donc tout naturellement que je me suis jetée sur le deuxième tome présentant plus en avant l'histoire de Tara.

 

Un amour de jeunesse, une maison familiale

 

Après les révélations sur la vie de Tara dans le premier tome, j'avais hâte d'en savoir un peu plus, sur ce personnage surnommé "La Dame de fer". Il était évident que Ford serait à l'honneur, par contre la venue de Logan a été une véritable surprise. Le duel de coq qui les a opposé m'a bien amusé mais je trouve que l'auteur aurait pu pousser le bouchon un peu lus loin en offrant des scènes un peu plus loufoques car ce qui m'a le plus manqué dans ce tome, ce sont les situations cocasses et les petites touches d'humour. Maddie est quasi absente, et Chloé a perdu de sa verve : tout ça m'a bien manqué ! Heureusement les sondages Facebook sur la vie de Tara m'ont bien fait rire.

 

Malgré quelques bons éléments, j'ai été moins transportée par l'histoire de Tara et Ford : je ne sais pas pourquoi, leur romance m'a laissé de glace, peut être à cause de certains éléments trop prévisibles qui m'ont gâché ma lecture vers la fin du roman.

 

Note :

 

Quelques mots sur l'auteur : Jill Shalvis

Jill Shalvis est une romancière.

 

Elle a publié son premier roman en 1996.

 

Elle a remporté le National Readers’ Choice Award à trois reprises, et le deuxième tome de sa série Lucky Harbor figure en tête des best-sellers du journal USA Today.

 

Elle écrit également sous le pseudonyme de Jill Sheldon.

 

 

 

Elle vit avec sa famille sur les bords du lac Tahoe en Californie

Voir les commentaires

Coraline, Neil Gaiman

8 Janvier 2014, 07:39am

Publié par Kincaid

Couverture Coraline

Edition J'ai lu

155 pages

 

Résumé :

Coraline vient de déménager et découvre son environnement, une étrange maison qu'elle et ses parents partagent avec des voisins peu communs : deux anciennes actrices et un vieux toqué éleveur de souris savantes. "Je suis une exploratrice !", clame Coraline. Gare pourtant : derrière la porte condamnée, un monde magique et effrayant l'attend.

 

 

 

Mon avis :

Après avoir découvert Neil Gaiman avec "L'étrange vie de Nobody Owens", j'avais hâte d'explorer plus avant l'univers de l'auteur : mon choix s'est donc porté sur "Coraline" (et non Caroline^^) dont je connaissais déjà un peu l'histoire pour avoir vu l'adaption à la télévision l'été dernier.

 

Une petite fille découvre une maison et ses secrets

 

Bien que ce livre soit classé en littérature jeunesse,  j'ai toujours l'impression que ce ne soit pas sa place. Plusieurs raisons à cela mais la principale reste le style d'écriture de l'auteur : il arrive en quelques lignes à faire d'une situation banale quelque chose d'étrange et mystérieux dans une atmosphère pleine de suspens et disons-le franchement un peu glauque par moment. Un univers qui n'est pas sans rappeler celui de Tim Burton et je n'ai pas pu m'empêcher de faire la comparaison au fil de ma lecture tant l'imaginaire de ses deux artistes sait m'atteindre.

 

Coraline est une petite fille très curieuse mais complètement délaissée par ses parents débordés : alors quand ils emménagent dans leur nouvelle maison, elle décide de partir en exploration. Entre des voisins tous plus bizarre les uns que les autres et une maison étrange, Coraline va découvrir un passage qui la mène vers une maison identique à la sienne mais où il y fait bon vivre. Son autre papa et son autre maman ont des boutons à la place des yeux mais à part ça, ils s'occupent d'elle et tout va pour le mieux… Mais est-ce vraiment dans l'intérêt de la jeune fille ???

 

Une histoire très courte, vu qu'elle ne fait que 155 pages, mais le suspens est si dense et le lecteur a tant envie de découvrir la suite que c'est difficile de s'arrêter en cours de route et on se retrouve à la fin du roman sans s'en être rendu compte.

 

Note :

 

Quelques mots sur l'auteur : Neil Gaiman

Neil Gaiman est né à Portchester. Scénariste de bande dessinée (The Sandman), il s'est rapidement imposé comme l'un des meilleurs écrivains de la nouvelle vague du fantastique anglo-saxon. 

 

Gaiman suit des études de journalisme après avoir été refusé par plusieurs éditeurs pour se créer des contacts pouvant l'aider, du moins l'espère-t-il, à être publié plus tard. C'est à cette époque qu'il écrit son premier livre, la désormais très recherchée biographie du groupe Duran Duran ainsi que de nombreux articles pour Knave magazine. Il collaborera avec Terry Pratchett sur De bons présages (Good Omens), à propos de l'imminence de l'apocalypse.

 

 

On lui doit les très remarqués Neverwhere (Prix Julia Verlanger 1999), Miroirs et fumées, American Gods (Prix Hugo, Bram Stoker et Locus fantasy 2002) et De bons présages, en collaboration avec Terry Pratchett.

Voir les commentaires