Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

KUSHIEL de Jacqueline Carey

26 Juillet 2009, 20:56pm

Publié par Kincaid


Résumé du tome 1 : la Marque
Phèdre nó Delaunay a été vendue par sa mère alors qu’elle n’était qu’une enfant.
Habitant désormais la demeure d’un haut personnage de la noblesse, pour le moins énigmatique, elle y apprend l’histoire, la théologie, la politique et les langues étrangères, mais surtout… les arts du plaisir. Car elle possède un don unique, cruel et magnifique, faisant d’elle une espionne précieuse et la plus convoitée des courtisanes.
Rien ne paraît pourtant lui promettre un destin héroïque. Or, lorsqu’elle découvre par hasard le complot qui pèse sur sa patrie, Terre d’Ange, elle n’a d’autre choix que de passer à l’action. Commence alors pour elle une aventure épique et déchirante, semée d’embûches, qu’il lui faudra mener jusqu’au bout pour sauver son peuple.
Récit plein de grandeur, de luxuriance, de sacrifice, de trahison, d’insondables infamies et de conspirations machiavéliques, La Marque dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques trahis et assiégés, de seigneurs de guerre barbares, de traîtres grandioses… vu par les yeux d’une héroïne comme vous n’en avez jamais rencontré et que vous n’oublierez jamais.


Résumé du tome 2 : l'élue
Vendue alors qu'elle n'était qu'une enfant, Phèdre nô Delaunay est devenue la propriété d'un noble qui a su reconnaître la marque rouge ornant son oeil : le signe de Kushiel qui lui vaut d'éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance.
Un don unique et cruel faisant d'elle la plus convoitée des courtisanes et une espionne exceptionnelle. Puis, pour sauver sa patrie d'une sombre conspiration, Phèdre dut tout sacrifier, et les poètes chantent aujourd'hui ses exploits. Mais les dieux n'en ont pas fini avec elle. Si le peuple d'Angelin aime sa jeune reine, d'autres ne pensent qu'à lui ravir la couronne. Et les comploteurs qui sont parvenus à échapper à la colère des puissants ont plus que jamais soif de pouvoir et de vengeance...
Saga pleine de grandeur, de sacrifices, de trahisons et de conspirations machiavéliques, Kushiel dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques assiégés, de seigneurs de guerre barbares... vu par les yeux d'une héroïne comme vous n'en avez jamais rencontré et que vous n'oublierez jamais


Mon avis :
Certainement un de mes coups de coeur de cette année tant ce livre est magnifique.
Loin du fantasy habituel, ces ouvrages nous transportent dans une Renaissance revisitée dépeint avec une écriture rythmée, poétique et recherchée qui nous fait accrocher dès les premières pages. L'héroïnes, et narratrice, Phèdre nous raconte sa vie et les évènements qui l'ont marqués depuis sa plus tendre enfance jusqu'à maintenant.
Un des plus beaux livres de fantasy qu'il m'ait été donné de lire (et j'en ai lu un paquet!!). L'auteur a fait un travail considérable aussi bien de recherche que sur la construction du monde où évolue Phèdre, les différents peuples y sont décrits avec beaucoup de détails quant à leurs coutumes de tels façon que l'on puisse l'associer aux civilisations que l'on a connu : les Pictii ressemble étrangement aux celtes, les Skaldiques sont en fait nos vikings... un monde parallèles étrangement proche du nôtre et tellement bien décrit qu'on fait un voyage au XVème siècles.
Mais ce roman, c'est aussi des personnages forts et attachants, très humain, que l'on apprécie avec leurs qualités et défautes; des intrigues politiques décrites avec un style fluide et un vocabulaire recherchée.
Certains l'ont décrit à tort comme un roman érotique, ce qui n'est nullement le cas. L'érotisme fait partie intégrante du
livre car l'héroïne est une courtisane et que le peuple auquel elle appartient cultive les arts du plaisir comme leur enseigne leur dieu Elua "aime comme tu l'entends". Sinon les scènes sont décrites correctement avec la cruauté que confère le titre de Phèdre (courtisane spécialisée dans le masochisme) sans que cela soit choquant ou outrageusement pornographique. Ces scènes ne sont que complémentaires au roman, la base reste les intrigues politiques et le côté épique.
Récit plein de grandeur, de luxuriance, de sacrifice, de trahison, d’insondables infamies et de conspirations machiavéliques, La Marque dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques trahis et assiégés, de seigneurs de guerre barbares, de traîtres grandioses… vu par les yeux d’une héroïne comme vous n’en avez jamais rencontré et que vous n’oublierez jamais. "
La Marque est, comme le dit si bien Jacqueline Carey, « Un roman historique contant une histoire qui n’a jamais eu lieu. » Un roman d'aventures plein de sensualité aux intrigues et aux mystères complexes, à un univers riche au niveau des peuples et de leur théologie et aux personnages profonds et attachants.

Pour terminer, ce livre a le Prix Locus en 2002 . Bragelonne a édité ce livre dans une édition reliée vraiment magnifique. Cependant on peut maintenant trouver le livre en format broché.

Note :

Commenter cet article
L
Pfff ! ça fait un moment que je tourne autour du tome 1. mais je vais quand même attendre la sortie poche vu qu’il y a plusieurs tomes.
Répondre
K

J' ai entendu que plusieurs tomes avaient été écrits, mais la parution en livre de poche risque d'être très longue ou de ne jamais se faire : les éditions Bragelonnes n'ont pas pour habitude de
lacher leurs auteurs facilement !!! à part avec les éditions milady....