Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

A la petite semaine, Gene Kerrigan

23 Décembre 2011, 09:12am

Publié par Kincaid

Couverture A la petite semaine

 

A la petite semaine, Gene Kerrigan

Edition Folio

Genre : Policier

449 pages

 

Résumé :

Tout va bien pour Justin et Andréa Kennedy: de beaux enfants, une grande maison dans la banlieue huppée de Dublin, de l'argent. Ils ont su profiter de la prospérité qui s'est déversée sur la nouvelle Irlande. Frankie Crowe et Martin Paxton ne peuvent pas en dire autant. Depuis toujours, ils alternent braquages ratés et combines minables. Jusqu'au jour où ils décident de faire preuve d'ambition et de kidnaper Justin Kennedy pour avoir eux aussi leur part du gâteau. Malgré l'opposition du caïd local, les deux compères font appel à quelques amis croisés au fil de leurs séjours en prison, élaborent un plan et se garent devant chez les Kennedy. Mais rien ne se déroule comme prévu...

Mon avis :

                           Si vous cherchez un policier, ne passez pas à c^^oté de cette petite perle dont la lecture ne vous laissera pas indemne!

                           Gene Kerrigan dresse avec "A la petite semaine", une autopsie fine de l'Irlande d'aujourd'hui où les difficultés sociales et logement insalubres sont le quotidien d'un grand nombre de personnes ! Petits larcins, vols à la tir, et autres traffics, tout est bon, pour améliorer le quotidien ou se faire quelques extras, mais ça devient vite insuffisant !

                           Frankie Crowe, le personnage principal , l' a bien compris : le roman débute par un de ses derniers coups avec son ami de toujours Martin Paxton : un cambriolage qui échoue lamentablement et là c'est la goutte d'eau qui fait déborder la cruche : il cherche le coup infaillible qui lui permettrait de se faire beaucoup d'argent rapidement et sans grand risque. Son idée : enlever un nouveau riche et exiger une rançon ! Pas question que ce coup soit un échec : chaque détail est minutieusement préparé : l'équipe, les armes, l'emploi du temps de la famille ... Gene Kerrigan nous entraine dans la vie de cet anti-héros qui apparait tour à tour comme une petite crapule sans scrupule ou comme un père près à tout pour son enfant : la dualité du personnage m'a beaucoup plus mais son caractère excessif peut vite ennuyer, heureusement que le personnage de Martin Paxton arrive à le raisonner de temps en temps et lui évite de faire de grosse bétise !

                           Comme je le disais, un coup minutieusement préparé où rien n'est laissé au hasard : sauf le kidnapping, la fine équipe voulait enlever Monsieur mais c'est Madame qui se retrouve dans leurs filets, pour leur plus grand malheur car à partir de là rien ne va plus ! Angela Kennedy n'est pas le genre de femme à se laisser aller : avec un mental d'acier et une humanité à fleur de peau : elle va arriver à ébranler notre fine équipe !

                           Un très bon policier dont la lecture m'a ravie ! Le début peut paraitre un peu long entre les descriptions de la socitété Irlandaise et l'histoire personnelle de chacun mais je trouve que c'est nécessaire pour mieux appréhender la psychologie des personnages et comprendre les décisions qu'ils prendront !

                            L'auteur a construit son histoire en laissant la parole aux divers protagonistes de cette aventure, plusieurs points de vues se confrontent et donnent une vision globale et une analyse fine de la situation.

                            Le style de l'auteur est comme son histoire très diversifié, il alterne entre une écriture presque poétique et des passages d'une cruauté à l'état brute !

                            Un livre qui m'a énormément plus et que je recommande vivement malgré une couverture qui, quoi que jolie, n'a strictement rien à voir avec le contenu du livre et peut donner une fausse idée sur l'ouvrage !

                            Je remercie vivement Livraddict et les éditons Folio pour ce partenariat qui m'a permis de découvrir ce livre !

 

Note :

 

 

Commenter cet article