Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Dracula l'immortel, Dacre Stocker et Ian Holt

31 Juillet 2011, 13:21pm

Publié par Kincaid

Couverture Dracula: L'Immortel

 

Résumé :

                              En 1888, un groupe de six intrépides a réussi à détruire Dracula aux portes de son château de Transylvanie. Vingt-cinq ans plus tard, ils se sont dispersés mais le souvenir de cette périlleuse aventure où l'un d'eux a laissé sa vie les poursuit. Combat quasi mystique contre les forces du mal, vengeance d'amoureux endeuillés ou inextinguible jalousie : les raisons mêlées de leur acte continuent de perturber leur existence et la disparition du prince des ténèbres n'a pas apaisé leurs tourments.

Une mort inexpliquée devant un théâtre parisien et un deuxième assassinat d'une effroyable cruauté au cœur de Londres vont réveiller la peur. Du Quartier latin à Piccadilly Circus, l'ombre de Dracula semble à nouveau planer... Les héros d'autrefois devront faire face à un ennemi insaisissable aux attaques sournoises ou d'une violence inouïe, mais aussi à leurs propres démons. De quoi brouiller les pistes et troubler les esprits, dans une intrigue menée avec maestria qui ressuscite le fantasme et la malédiction de l'immortalité.

Mon avis :

 

                                Cela fait un certain temps maintenant que je devais chroniquer ce livre mais j'ai préféré attendre de relire "Dracula" de Bram Stocker pour pouvoir me faire une idée plus précise de cette suite !

En ce qui concerne l'univers mis en scène, j'ai été ravie de voir le travail prodigieux apporté à cet ouvrage : on replonge totalement dans la même ambiance que pour l'oeuvre original même si le style d'écriture est plus adapté à un lecteur d'aujourd'hui !

                                Au niveau des personnages, je ne peux en dire autant : certes on retrouve tous les personnages devenus légendaires dans Dracula mais leur comportement apparait très différent : Le Dr Seward, qui apparait dès les premières pages de l'ouvrage, semble être devenu complètement fou (du moins pour les gens qui l'ont connu) et ne vit plus que pour la chasse aux vampires et les phénomènes paranormaux : ses actions nous paraissent complètement justifiés et c'est lui qui va trouver la trace d'Elizabeth Bathory ! Ce fut l'un des personnages centraux dans "Dracula", pourtant il est voué à disparaître assez rapidement dans ce tome, rattrapé par les créatures de la nuit et par les souvenirs de Lucy, son amour de jeunesse !

                               Jonathan Harker, qui était devenu un de mes personnages favoris, apparaît dans ce tome, comme un personnage aigri, il sombre dans la dépression et dans l'alcool, ne se satisfaisant de rien et critiquant tout ! Il accuse Mina de tout ses maux et son fils, Quincey, ne lui rapporte que des désagréments : un personnage devenu haïssable par sa conduite, mais qui le danger revenu, se rendra compte de son erreur...hélas trop tard !

                              Mina Harker est au centre du roman, Jonathan ne lui pardonne pas d'avoir cédé à Dracula et pour cause, elle reste aussi jeune que lors de sa rencontre avec le comte ce qui éveille les suspicions ! Surtout que Mina, en son coeur, sait bien les sentiments qui l'unissent à Dracula, mais elle a préféré sa famille et surtout son fils, Quincey qu'elle protège comme une louve !

                              Van Helsing revient dans ce tome, loin du professeur chasseur de vampire un peu excentrique du premier tome, c'est un fanatique ayant perdu l'esprit qui revient : les apparences sont bien souvent trompeuses, car la transylvanie ne l'avait guère épargné !

                              Toutes ces différences sont dues à l'évolution naturelle des personnages, néanmoins j'ai une petite déception pour Dracula : apparu comme le grand méchant du premier tome, je m'attendais à ce scénario et bien pas du tout : Elizabeth Bathory est la méchante de l'histoire et quelle panache !

Dracula prend le costume du vampire "gentil", prêt à tout pour retrouver Mina et se débarrasser d'Elizabeth ! En clair, le personnage attachant et affectueux, dont est tombée amoureuse Mina, et il explique tout ses actes passés que Van Helsing a diabolisé et c'est tout à fait possible ce qui le rend très attachant !

                             J'avoue que j'attendais un peu plus de la retrouvaille Dracula/Mina et que leur romance n'a pas été beaucoup creusé, je trouve que ça aurait donné une nouvelle dimension à l'histoire et aurait adoucie les scènes macabres provoquées par les agissements d'Elizabeth !

                             Elizabeth, même si c'est la méchante de l'histoire, est un de mes personnages favoris, son histoire est des plus tragiques et on comprend aisément comment elle a pu devenir un tel monstre !

                             Sinon, il y a beaucoup d'actions, de rebondissements, impossible de lâcher le livre, une fois l'intrigue mise en place : la multitude de flash-back décrit dans le livre permet facilement de comprendre l'histoire et les personnages même sans avoir lu le "Dracula" de Bram Stocker et ça c'est vraiment pas mal !

                             La fin m'a un peu déçue : Dracula garde son mystère, bien évidemment, mais les révélations des dernières pages sont un véritable boulet de canon et j'aurais aimé avoir les réponses aux questions qu'elles avaient suscités en moi !

                             Un excellent roman que je conseille à tous les amoureux de littérature vampirique !

 

Note :

Commenter cet article

Ellcrys 01/08/2011 10:54


J'ai lu et adoré "Dracula" de Bram Stoker. Il est donc, bien évident pour moi, que je lirai celui-ci et encore plus après avoir lu ton avis. Bises


Kincaid 01/08/2011 11:42



Fonce, un super livre !


Bonne journée !