Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

La Proie de la magie,Le dernier héraut mage 1 Mercedes lackey

10 Juillet 2011, 17:52pm

Publié par Kincaid

1001-heraut-mage1couverturenormale

 

Résumé :

Le jeune Vanyel est l'Héritier du Domaine de son père. A ce titre, on attend de lui qu'il se comporte comme les guerriers de sa famille. Mais le jeune homme, beau et fragile, n'aspire qu'à la musique dans laquelle il se réfugie. Méprisé par son père et ses frères, il est envoyé auprès de sa tante Savil, Héraut-Mage chargée de reprendre en main son éducation. Mais ce sont des leçons bien différentes qu'il y recevra: là-bas, Vanyel va plonger dans les intrigues de cour, et rencontrer l'amour. Un amour profond et absolu, qui lui fera découvrir ses propres Dons magiques... impossibles à contrôler, même par Savil. Or, tant que Vanyel n'aura pas appris à les maîtriser, ils menaceront non seulement sa vie, mais aussi tout Valdemar.

Mon avis :

 

6b45701fAttention coup de coeur !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

                                 Après une longue liste de livre bit lit, ce livre a été une vrai bouffée d'air frais ! Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu de livres fantastiques aussi bien. 

                                 Mercedes lackey a crée tout un univers au sujet des Hérauts, les élus des Compagnons ("divinités" incarnées dans des chevaux blancs), sensés faire respecter l'ordre et la loi dans le pays de Valdemar. On y découvre un jeune homme maltraité par sa famille et qui cherche à savoir qui il est, Vanyel Ashkevron : rabaissé par son père, battu par le maître d'arme, délaissé par sa mère et détesté par ses autres frères et soeurs, on est loin du bonheur familial parfait et c'est ainsi que commence le roman. On se trouve face à un jeune homme qui cherche à se définir, à accomplir ses rêves dans un clan familial où ses attitudes sont perçues comme un déshonneur pour l'héritier du domaine. C'est à Valdemar qu'il va trouver les réponses à ses questions, qu'il va trouver l'amour et.... une nouvelle famille.

                                 Ce roman est bouleversant par son intensité, on se retrouve prisonnier des tortures psychologiques que subit Vanyel, que ce soit par sa famille ou par ses pairs : on suit ses combats, ses désillusions, ses bonheurs aussi, comme s'ils étaient les nôtres, ce qui donne au roman une dimension toute particulière. Ici tout ne se finit pas bien, parce que Vanyel est le héros du livre et qu'il doit en être ainsi : Mercedes Lackey nous dépeint une vie, celle de Vanyel avec une réalité presque effarante mais ce qui marque le plus, au delà de la dureté de la vie, et qui est au centre du roman : c'est l'amour ! L'amour sans faille des Compagnons pour leurs élus, un héros qui cherche désespérément à aimer et à être aimer... et de fil en aiguille on voit une belle histoire d'amour se lier entre Vanyel et un autre jeune homme ! Eh oui, c'est bien l'un des rares romans qui met en avant un couple homosexuel mais c'est ce qui fait la force de ce livre : en nous montrant leur relation, l'auteur met aussi en avant l'homophobie dont ils pourraient être victimes face aux regards des autres, à leurs familles... et c'est un point toujours d'actualité (en sachant que cette histoire est publiée depuis les années 1980) !!!!

                                  Vous l'aurez compris, on est loin du roman rempli de combats ultimes entre le bien et le mal, mais plutôt, le récit de la vie d'un jeune homme à un tournant décisif de son existence car il est bien connu que la somme de nos actions définit ce que nous sommes et c'est ce que Mercedes Lackey a voulu nous montrer : comment se construit un héros, ou devrais-je dire un Héraut pour mieux coller aux livres !

 

Note :

 

Commenter cet article

melanie 12/07/2011 21:06


Tu vois il ne me disait rien mais en lisant ton avis je le met sur ma liste à acheter ^^


Kincaid 13/07/2011 17:37



Je l'ai beaucoup aimé, Mercedes Lackey a l'art de rendre ses personnages attachants !!



The Bursar 12/07/2011 13:36


Oui, mais dans Brightly Burning, c'est pas mal gratiné aussi(désolé, je n'ai pas suivi les publications françaises donc je ne connais pas le titre français de ce tome). Très beau livre
d'ailleurs.
Je suis d'accord avec toi, c'est un des meilleurs de la série. J'aime beaucoup l'histoire de Kerrowyn et celle du maître d'armes.


Kincaid 12/07/2011 14:21



Je les ai dans ma PAL mais je ne les ai pas lu, il ya tellement de tomes que je m'y perd un peu !!!



The Bursar 12/07/2011 12:56


J'aime beaucoup les Héraults de Valdemar et la trilogie du dernier Herault-Mage n'est pas la seule qui traite de l'homosexualité. Comme toi j'ai aussi été frappée par la manière dont c'était abordé
et surtout le fait que ce n'est jamais présenté comme quelque chose d'anormal. Le premier tome est très émouvant, j'en garde un excellent souvenir.
Concernant le début, c'est un point qu'on retrouve beaucoup, les futurs héraults sont rarement des êtres compris de leur entourage, en général ils ne trouvent leur épanouissement qu'au sein du
collegium. Donc si ce point t'a plu les autres risques de te plaire aussi.


Kincaid 12/07/2011 13:31



Je sais bien, j'ai pas lu pas mal de livres de Merceds Lackey mais j'ai voulu commencer mes articles avec Vanyel, c'est quand même l'un des plus grand héros de la saga !!


Le côté traumatisant de l'enfance est moins violent pour Talia, enfin j'ai trouvé !!^_^