Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Nid de guêpes, Inger Wolf

16 Juillet 2013, 02:26am

Publié par Kincaid

Couverture Nid de guêpes

 

 

 

Résumé :

                   Quelques jours avant noël, dans une maison abandonnée de la ville danoise d’Århus, un agent immobilier tombe sur le cadavre d’un adolescent. Tout autour du corps, un amas de guêpes mortes. La nuit même,

l’hôpital psychiatrique voisin signale la disparition d’un patient hanté par d’étranges réminiscences – une

fillette aux traits flous, une maison blanche derrière un marronnier, et des guêpes…

Rappelé en urgence de ses vacances familiales en Croatie, le commissaire Daniel Trokic ne tardera pas à se rendre compte que, lorsque les adultes mentent, les enfants se vengent.

 

 

 

Mon avis :

                     Cela fait moins d'un an que je m'intéresse aux thrillers et romans policiers et s'il y a une chose qui m'a marqué, c'est la place occupée par les auteurs nordiques dans ce domaine.  Les pionniers du genre, parmi lesquels on peut citer Stieg Larsson et son fameux Millénium, côté suédois, Arnaldur Indridason, côté islandais et Jo Nesbo, côté Norvégien, ont laissé les lettres de noblesse de ces polars nordiques, qui ont été habilement reprises par les nouvelles générations d'écrivains scandinaves dont le succès n'est pas démérité : Camilla Läckberg, Jussi Adler Olsen, Kristina Ohlsson et bien sûr Inger Wolf.

 

                      Le livre commence sur les chapeaux de roues avec un prologue qui laisse le lecteur haletant avant de se rendre compte que l'évènement décrit n'est qu'une pièce du puzzle qui trouvera sa place dans le roman. En effet, l'auteur a choisi de développer son intrigue en se basant sur le point de vue de plusieurs personnages principaux : dès que je m'en suis rendue compte, je me suis attendue au pire, gardant en mémoire le terrible "La fille  aux tatouages" de Kristina Ohlsson dont l'histoire était tellement morcelée, que l'intérêt du lecteur se perdait au fil des pages… et bien là, pas du tout ! Inger Wolf a réussi le pari de jongler alternativement entre les policiers en charge de l'enquête (sur lesquels je reviendrai plus tard) et les suspects potentiels qui font leur apparition : elle nous fait découvrir leur monde en mêlant habilement contexte professionnel et privé rendant ses personnages plus humains et réalistes aux lecteurs qui se sentiront au fil des pages de plus en plus proches d'un des protagonistes décrits. Mise à part le choix des personnages abordé dans la construction du récit, chaque chapitre apporte son lot de découvertes et de fausses pistes, permettant aux lecteurs de suivre en temps réel l'avancée de l'enquête. Pourquoi, en ce cas, ai-je plus accroché à l'organisation proposée par Inger Wolf que celle de Kristina Ohlsson ? Tout simplement, parce qu'Inger Wolf a judicieusement choisi les personnages, par leurs nombres et leurs personnalités,  qu'elle nous a présenté pour raconter une histoire de meurtre qui se dévoile peu à peu au fil des indices, comme un bon Agatha Christie.

 

                      Pour ce qui est des meurtres : âme sensible s'abstenir ! Les amateurs de polar/thriller y trouveront leur bonheur car la cruauté des meurtres et leurs descriptions n'ont rien à envier au célèbre "Le Silence des agneaux" de Thomas Harris ou à notre maître français Maxime Chattam, ce qui pimentent à merveilles le récit : mais attention, là encore, Inger Wolf ne laisse rien au hasard et choisit minutieusement les détails qu'elle livre au lecteur : détails qui comme pour "Le silence des agneaux" sont autant de signatures laissées par le tueur pour marquer sa victime comme sienne. Nous voilà donc partis à la poursuite d'un psychopathe dont les motivations restent pour le moins nébuleuses. Une chose est sûre, les victimes se ressemblent trop pour que ça ne soit qu'une coïncidence ! Comme si ça ne suffisait pas, le tueur est un des personnages que l'auteur a choisi pour raconter le récit et je dois avouer que dès qu'il est apparu, j'ai été incapable de lâcher le livre avant de connaître le fin mot de l'histoire car on cherche toujours à en savoir plus sur qui il est et pourquoi il fait ça. D'ailleurs, c'est à cause de la complexité du tueur, que j'ai du mal à choisir le genre de ce roman car il emprunte à la fois des éléments de polars et de thriller : la construction psychologique du tueur est si fine, qu'elle n'est pas sans rappelée celle réalisée par Arnaldur Indridason dans ses romans.

 

                        Pour en revenir aux personnages comme je vous l'avais promis, le choix a été judicieux aussi bien dans le nombre que dans la personnalité des personnages : ce qui offre un éventail qui enrichit le récit sans perdre le lecteur dans la description de trop nombreux protagonistes. Ainsi, on découvre  le commissaire Daniel Trokic en charge de la Brigade criminelle, qui va être responsable des enquêtes. Une multitude de détails seront fournis au fil des pages pour enrichir le personnage : comment il est devenu commissaire, son cercle social, sa famille… tout est fait pour que Trokic devienne sympathique au lecteur de même que montrer ses failles et faiblesses, de quoi titiller le lecteur en vue d'une suite éventuelle. Mais mon personnage préféré reste Sander, je ne sais pas vraiment pourquoi plus d'une fois ses agissements sont apparus suspects : troubles de la personnalité, cleptomanie, souvenirs flous… on en vient à se demander si Sander ne souffre pas de schizophrénie. Pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître, je n'ai jamais réussi à me rallier à cette théorie et j'ai toujours trouvé le personnage fort sympathique et intéressant malgré ses bizarreries !

 

 

                        Vous l'aurez compris, ce roman est une véritable pépite à ne rater sous aucun prétexte !  Un bon polar à l'intrigue bien ficelée qui saura ravir les afficionados du genre comme le grand public.

 

Note :6b45701f

 

Retrouver ce livre chez Mirobole Editions, que je remercie chaleureusement pour m'avoir permis de découvrir ce roman :

Mirobole Editions

 

 

 

Ce livre rentre dans le challenge :

 

http://nsa34.casimages.com/img/2013/03/01/mini_130301045122616775.jpg

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Inger Wolf

Inger Wolf

 

Après avoir travaillé comme traductrice, Inger Wolf a publié son premier thriller en 2006 et a aussitôt remporté le Danish Detective Academy’s Debutant Award. Nid de Guêpes est son quatrième roman. Elle est traduite dans les pays nordiques mais aussi en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne. 

Logo Livraddict

Commenter cet article
H
Je l'ai lu et j'ai vraiment adoré ce livre !
Répondre
N
J'avoue avoir été surprise par le personnage de Sander ! C'est un des points agréables de ce roman !
Répondre
K


Totalement ! Je n'arrivais pas à le voir dans le rôle du meurtrier pourtant il était clair depuis le départ qu'il était impliqué dans l'histoire d'une autre manière !



M
je ne connaissais pas du tout mais c'est drole par la couverture je ne me serais pas du tout attendu à ça.
Répondre
K


Oui c'est vrai que la couverture est assez spécial mais j'aime beaucoup, c'est très différent de ce que l'on trouve habituellement !