Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Lundi 11 Janvier 2016

11 Janvier 2016, 06:37am

Publié par Kincaid

 

Ce que j'ai lu la semaine dernière :

PéplumThe Adventure of the Speckled Band and Other Stories of Sherlock Holmes

 

Ce que je suis en train de lire :

mes lectures communes avec Nekotenshi et So bouquine !

Couverture Quelqu'un pour qui trembler

 

Ce que je vais lire ensuite :

Couverture Divergente raconté par Quatre

 

Bonne semaine à tous  sous la pluie mais avec le sourire^^

freaks and geeks animated GIF

Voir les commentaires

Volée Noire, Meg Corbyn T2, Anne Bishop

7 Janvier 2016, 07:24am

Publié par Kincaid

Volée Noire, Meg Corbyn T2, Anne Bishop

Titre : Volée Noire

Saga : Meg Corbyn Tome 2

Auteur : Anne Bishop

Edition : Milady

Genre : Bitlit

Nb de page : 477p

Meg Corbyn rêve de plumes noires ensanglantées dans la neige, sans savoir s'il s'agit d'une prophétie passée ou à venir. Lorsque les ennuis commencent, les Autres et quelques humains doivent s'allier pour protéger leur prophétesse et stopper le danger qui menace de tous les détruire.

Mon avis :

 

Si vous vous en souvenez le premier tome de la saga Meg Corbyn créee par Anne Bishop avait été un véritable coup de coeur ! Un vrai livre doudou dont j'avais savouré chacune des pages : l'Enclos de Lakeside était devenu comme une seconde maison et j'avais hâte d'y retourner.

 

Retour à Lakeside

 

Une fois de plus, Anne Bishop m'a ravi avec son univers mais j'ai été déçue de ne pas avoir retrouvée cette sensation de plénitude comme un retour à la maison (alias livre doudou) et la façon dont évolue les personnages étaient plus que passable. L'histoire tourne en rond : au début, on ne sait pas vraiment où l'auteur veut nous mener. On est moins proche de Meg que les autres tomes et l'histoire qui se noue entre Simon et elle ne m'a pas emballé plus que ça.

loup garou

Le livre se lit toujours aussi rapidement grâce à une écriture fluide et addictive mais je suis un peu déçue de la façon dont l'histoire a évolué. Certes, on en apprend plus sur les Cassandra sangue et ça c'est super mais pour le reste, j'aurais aimé en connaître plus sur les autres membres de l'enclos, retrouver le ien de familles qui les unissait auparavant.

 

La fin m' a quand même tiré quelques larmes ! J'ai vu qu'il y avait un troisième tome, pas encore traduit en France, je pense que je le lirai quand il sortira.

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

Lundi 4 Janvier 2016

4 Janvier 2016, 06:40am

Publié par Kincaid

 

Premier rendez-vous de l'année^^

 

Ce que j'ai lu la semaine dernière :

J'ai enfin terminé Volée Noire d'Anne Bishop, un deuxième tome moins bon que le précédent mais j'aime toujours autant cet univers.

 

Ce que je suis en train de le lire :

 

Ce que je compte lire ensuite :

rupert tom gif

Plouf plouf dans ma PAL de Janvier !

 

PéplumThe Adventure of the Speckled Band and Other Stories of Sherlock Holmes

 

Bonne semaine à tous !

Voir les commentaires

Le Retour de Frankenstein sur nos écrans

2 Janvier 2016, 19:21pm

Publié par Kincaid

 

The Frankenstein Chronicles

 

Date de sortie : 2015

Produit par la BBC

Saison 1 : 6 épisodes

Avec Sean Bean, Anna Martin, Charlie Creed-Miles

 

Londres, 1827. Alors que la police fluviale de la Tamise vient d’appréhender des trafiquants d’opium, le cadavre d’un enfant est découvert. L’inspecteur John Marlott est horrifié quand il découvre qu’il s’agit en fait d’un grotesque assemblage de différents corps. Son enquête à la poursuite du tueur va le mener dans les bas-fonds du Londres du 19ème siècle, un monde fait de prostitution, trafic de drogue, kidnapping, meurtres…mais aussi dans les hautes sphères médicales et politiques à l’heure où le progrès scientifique est en marche.  Une chose est sûre : un pouvoir diabolique est à l’œuvre dans la ville, et apparemment il tente de réanimer les morts dans une curieuse parodie du roman Frankenstein.

 

Mon avis :

 

Toujours en quête de nouvelles séries à découvrir, je suis tombée tout à fait par hasard sur cette adaptation inspirée du célèbre roman de Mary Shelley. Après les vampires et les zombies, Frankenstein fait son grand retour sur nos écrans.

 

La BBC nous offre au fil des six épisodes de cette première saison, une plongée sensationnelle  dans le Londres du XIXème siècle à la suite de John Marlott, inspecteur maririme incarné par le magnifique et très charismatique Sean Bean, employé par un Lord pour enquêter sur le meurtre et la mutilation de jeunes enfants. Sur fond de contexte politique plus que troublé, on assiste à la guerre idéologiste qui existe entre les praticiens et les chirurgiens sur la prononciation de l'Anatomy Act, qui imposera à tous les chirurgiens d'avoir un diplôme pour exercer. Une période troublée, fidèlement retranscrit qui nous montre l'envers du décor des écoles de chirurgiens et des réseaux qui existaient pour s'approvisionner en corps, nécessaire aux cours d'anatomie : un commerce lucratif qui voit fleurir le nombre de profanateurs de tombes.

 

 

Autant vous l'avouer tout de suite, j'ai passé une nuit blanche pour regarder cette série d'une traite tant j'ai été happé par cet univers sombre et gothique. L'interprétation fantastique du héros maudit interpreté par Sean Bean n'est pas pour rien dans la qualité exceptionnelle de cette série. Les costumes et les décors sont d'un réalisme saisissants et la série offre juste ce qu'il faut de suspense et de terreur pour nous scotcher devant nos écrans jusqu'à la fin.

 

Note : 9/10

 

 

 

Voir les commentaires

Bonne année 2016

1 Janvier 2016, 18:01pm

Publié par Kincaid

Bonne-Annee-2016-Fonds-Ecran-Ultra-HD

Tous mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année !!!!

 

D'un point de vue strictement personnel, l'année 2015 a été l'année des changements : j'ai eu mon doctorat et mon diplôme universitaire et je suis rentrée dans le monde du travail. La chance m'a souri puisque j'ai très rapidement trouvé un CDI et tout se passe merveilleusement bien. J'ai néanmoins quelques regrets sur l'année passée : je n'ai pas lu et écris aussi souvent que je le voulais sur mon blog et sur la blogosphère en général : manque de temps et de motivation principalement !

 

L'année 2016 sera donc l'année des bonnes résolutions :

 

Résolution n°1 : Lire au moins un livre par semaine

Petit score comparé à ce que je lisais avant mais je préfère viser petit et y arriver^^ Comme chaque année, je me suis inscrite au Challenge Goodread : objectif annuel 100 livres à lire ! J'aime beaucoup ce  challenge et la plateforme en général : on voit tous nos livres lus au cours de l'année comme un journal de bord et j'ai toujours une pointe de nostalgie quand je passe mes lectures en revue !

 

Résolution n°2 : Aussitôt lu,aussitôt chroniqué

Objectif blog ! Dans le but d'éviter le retard abominable que j'ai pu avoir l'an dernier et qui me démoralisait avant même de commencer. Je vais essayer de reprendre les rendez-vous que j'avais installé comme les samedis en série ou les chroniques ciné du vendredi.

happy-minion-gif

Résolution n°3 : Photos, Photos, Photos

Je suis toujours en admiration quand je vois les magnifiques photos qui circulent sur Instagram ou sur la blogo et j'ai toujours eu envie de m'y mettre. Je n'ai pas le sens de l'esthétisme d'un artiste ni un don inné pour la photo (je suis la reine des photos floues) mais il existe tellement de nouvelles technologies qui nous permettent  de faire des choses magnifiques que j'ai envie de m'y mettre pour approter une touche plus originale et personnelle à mon blog.

 

Résolution n°4 : Lire en anglais

J'ai délaissé depuis trop longtemps la langue de Shakespeare et si j'ai fait des progrès à l'oral vu que je le pratique régulièrement à l'officine, c'est essentiellement des conversations assez scientifiques et je me suis rendu compte que j'ai beaucoup perdu dans la compréhension écrite et j'aimerais beaucoup m'y remettre.

 

Résolution n°5 : Finir les challenges

Les challenges sont un péché mignon depuis longtemps mais difficile d'en concilier plusieurs et de s'y investir pleinement quand le temps de loisirs diminuent aussi drastiquement alors cette année, il y aura moins de challenges mais plus de suivi !

tumblr mxnq12tolz1t5o1w9o1 500 Happy birthday, Kit Harington! His sexiest 'Game of Thrones' GIF pouts

 

Et vous, des bonnes résolutions pour cette nouvelle année ?

Voir les commentaires

Crash test séries : Scream Queen

21 Novembre 2015, 07:20am

Publié par Kincaid

Scream Queens

 

Mon avis :

 

Déjanté, horripilant..; cette nouvelle série de Ryan Murphy tient toutes ses promesses. On plonge sans vergogne dans le système de castes universitaires que représentent les sororités : on est dans l'exagération absolue mais qu'est ce qu'on rigole !

 

Dialogues farfelues servies à cent à l'heure, poupées barbies stéréotypées, superbes bandes sons et surtout une Jamie Lee Curtis meilleure que jamais dans le rôle de la doyenne Munsch : une femme manipulatrice et machiavélique dont les remarques sarcastique m'ont fait sourire plus d'une fois.

A l'origine ce n'est pas sensé être drôle puisque la série débute sur une série de meurtres qui visent la maison des Kappa Kappa Tau. Mais on est plus proche d'un Scary Movie que d'un Scream et ça n'en est que plus savoureux.

 

Pour le moment seul neuf épisodes ont été diffusés aux Etats Unis et je trouve que le scénario tient le coup malgré quelques longueurs. 

 

Note : 4/5 => j'espère que la série va continuer sur cette lancée !

 

Voir les commentaires

La Maladroite, Alexandre Seurat

19 Novembre 2015, 07:45am

Publié par Kincaid

Titre : La Maladroite

Auteur : Alexandre seurat

Editions du Rouergue

Genre : Roman contemporain

Nb de pages : 112p

Tout commence par un avis de recherche, diffusé à la suite de la disparition d'une enfant de 8 ans. La photo est un choc pour une institutrice qui a bien connu cette gamine. Pour elle, pas de doute : cette Diana n'a pas été enlevée, elle est déjà morte, et ses parents sont coupables. Remontant le temps, le roman égrène les témoignages de ceux l'ayant côtoyée, enseignants, grand-mère et tante, médecins, assistants sociaux, gendarmes...
Témoins impuissants de la descente aux enfers d'une enfant martyrisée par ses parents qui, malgré les incitations à parler de plusieurs adultes, refusera de les dénoncer. Ce roman est inspiré par un fait divers récent largement médiatisé car, en dépit de plusieurs signalements, l'enfant n'avait jamais bénéficié de protection. Loin de tout sensationnalisme, l'auteur rend sa dimension tragique à ce drame de la maltraitance.

Mon avis :

Je poursuis mon exploration de cette rentrée littéraire 2015 avec cet ovni, premier roman d'Alexandre Seurat . Quelle surprise !

 

Le roman se dévore d'un seul tenant malrgré le sujet abordé ici : la maltraitance. J'avais peur d'avoir beaucoup de mal à lire un livre sur ce thème mais l'auteur a décidé d'utiliser un style d'écriture très sobre et dépouillé en narrant l'histoire de Diana au travers des yeux des différents protagonistes. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la sobriété qui transparaît entre les lignes sert à merveilles le récit et rend les choses dites avec une sensibilité accrue. On sait dès le départ comment l'histoire va se finir et on attend, la boule au ventre, d'arriver à cet inexorable dénouement.

 

Ce que j'ai le plus aimé, c'est que l'auteur choisit délibérément de ne pas prendre parti : il se contente de se saisir d'un fait divers et de nous le narrer avec toute l'horreur que l'on peut imaginer dans les non-dits des protagonistes. 

 

Une histoire poignante, touchante sur un sujet qui est encore trop souvent laissé de côté. C'est un véritable coup de coeur de cette rentrée littéraire car il a su me marquer !

 

Note : 

Quelques mots sur l'auteur : Alexandre Seurat

Ancien élève de l’ENS de la rue d’Ulm, agrégé de lettres modernes, Alexandre Seurat enseigne actuellement à l'IUT d'Angers-Cholet.

Il a soutenu en décembre 2010 une thèse intitulée: "Le roman du délire. Hallucinations et délires dans le roman européen (années 1920-1940)" (dir. Jean-Pierre Morel, Paris III-Sorbonne nouvelle).

"La maladroite" est son premier roman, inspiré par un fait divers, il retrace la vie d’une enfant martyrisée. 

Voir les commentaires

Spellman et associés, Lisa Lutz

18 Novembre 2015, 07:37am

Publié par Kincaid

Titre : Spellman et associés

Auteur : Lisa Lutz

Edition : Livre de poche

Genre : Policier/Humour

Nb de pages : 444p

Qui pourrait résister aux Spellman, la famille la plus sérieusement fêlée de la côte Ouest ? Certainement pas leur fille, Izzy, associée et néanmoins suspecte. Car, pour ces détectives-nés, rien n'est plus excitant que d'espionner, filer, faire chanter... les autres Spellman de préférence.

Mon avis :

 

Depuis le temps que ce livre sommeillait dans ma PAL, je ne regrette absolument pas de l'avoir lu. Il est génial ! 

 

Difficile de garder le ton humouristique sur l'ensemble du livre mais l'auteur y arrive sans problèmes. Le seul bémol, c'est qu'on est pas face à un roman linéaire où on a une histoire avec une fin mais plutôt un pan de la vie des Spellamns. Une famille de détectives dont la vie est très perturbée par leur job : un fils parfait qui fuit cette ambiance de détectives, la fille frapadingue qui est notre principal narrateur et la cadette qui a appris les ficelles du métier depuis le berceau.

Je dois vous dire que j'ai eu des sentiments assez contradictoires concernant ce livre car j'ai mis presque un mois à le finir. C'est vrai qu'avec le boulot que j'avais cet été, je n'avais pas trop le temps (ou l'envie) de lire. Pourtant à chaque fois que je m'y plongeais, j'avais besoin de faire des pauses après un petit moment de lectures : avec le recul, je me rends compte que le style d'écriture de l'auteur est très plaisant à lire mais le ton un peu foufou et les péripéties de l'héroïne sont savoureuses à petites doses, sinon ça devient extrêmement lassant.

 

Une famille totalement déjantée qu'il faut absolument découvrir : c'est la crise de rire garantie !

 

Note : 4/5

Quelques mots sur l'auteur : Lisa Lutz

Lisa Lutz a grandi en Californie du Sud. Elle a suivi sa scolarité à l'Université de Leeds en Angleterre puis à l'Université d'État de San Francisco, sans obtenir de diplômes. 

Après avoir travaillé dans une agence de détectives à San Francisco, Lisa Lutz a enchaîné les petits boulots pendant dix ans.

Elle a écrit le scénario de Plan B (2001), un film avec Diane Keaton et Paul Sorvino. 

C'est en 2004 qu'elle entame la rédaction de Spellman & associés (The Spellman Files), premier volet d'une série sur les Spellman, une famille de détectives privés. Accueilli par l’édition mondiale comme un événement (les droits en ont été vendus dans 22 pays), Spellman & associés , sera adapté à l’écran par la Paramount. 

Lisa Lutz vit à Santa Monica. Elle aime Patricia Highsmith, Dashiell Hammett, George Pelecanos, Vladimir Nabokov, Richard Price, David Foster Wallace. 

 

Voir les commentaires

Lundi 16 Novembre 2015

16 Novembre 2015, 06:03am

Publié par Kincaid

Encore une semaine bien remplie ! Je rattrape doucement mais sûrement mon retard dans les articles, vous devriez en avoir plusieurs cette semaine et celle qui vient, alors bonne lecture^^

Ce que j'ai lu la semaine dernière :

 

Sherlock is back !

 

Ce que je suis en train de lire :

 

 

Ce que je vais lire ensuite : 

Vu que la reine Margot fait près de 700 pages, je ne pense pas le finir en une seule petite semaine^^ Mais je compte quand même poursuivre ma découverte des livres de la rentrée littéraire avec :

 

Bonne semaine de lecture !

 

Voir les commentaires

Gargouille, Gudule

15 Novembre 2015, 15:00pm

Publié par Kincaid

Titre : Gargouille

Auteur : Gudule

Editions : Bragelonne

Genre : Horreur

 

Dans ce recueil, vous trouverez, outre un inédit : « Dancing Lolita », sept romans écrits entre 1995 et 1998 et publiés, pour la majorité d’entre eux, au Fleuve noir, dans la défunte collection « Frayeur » dirigée par Jean Rollin.
Oyez, bonnes gens, le club des petites filles mortes ouvre ses portes. Au menu : sang frais, frisson, peurs bleues et nuits blanches à gogo. Avis aux amateurs !

Mon avis :

 

C'est la troisième histoire que je lis de Gudule et c'est toujours la même chose : après seulement quelques pages, je suis complètement immergée dans le récit sans aucune volonté de refermer le livre ! Les pages défilent sans qu'on s'en rende compte.

 

Dans "Gargouille", on découvre des femmes d'une cinquantaine d'années unies par leur passé commun au pensionnat des Ursulines. L'une d'elles, se rend compte q'une de leur photo a étrangement changé et décide de reprendre contact avec les autres pour savoir si le même phénomène leur est arrivé.

 

Gudule a un don incroyable pour crée des univers glauques et angoissants  où la tension monte doucement jusqu'à devenir insupportable. Le seul bémol que je pourrais reprocher à cette histoire, c'est le côté fantastique que l'auteur a ajouté et qui fait baisser un peu le charme angoissant de l'histoire. Mais c'est bien le seul point que j'ai moyennement apprécié !

 

Note : 4/5

Quelques mots sur l'auteur : Gudule

Anne Duguël, pseudonyme de Anne Liger-Belair, connue sous le nom de Gudule, est un écrivain belge francophone. 

C'est près de la capitale belge qu'elle vit jusqu'à l'âge de 19 ans, plus précisément à Ixelles. Déjà toute petite Anne se passionne pour la lecture et l'écriture. Plus tard, vers 12 ans, elle apprend à connaître des poètes célèbres tels que Victor Hugo, Rimbaud et des tas d'autres. Ceci a sans doute provoqué chez elle une sorte d'épanouissement car entre 1950 et 1965, elle rédige plus de 400 poèmes ainsi qu'une bonne dizaine de romans, dont, en 1957, le premier, "Le couvent maudit", en référence à son établissement scolaire.

Après avoir fait ses études dans l'art décoratif et crée des costumes durant un séjour au Liban, elle rentre en France, se consacre à la presse ("Ça Magazine" et "Le jour") et participe à des émissions de radio. 

Ce n'est qu'en 1987 que sera enfin présenté au public son premier ouvrage, "Prince charmant, poil aux dents". Depuis, elle écrit des romans pour la jeunesse mais est également auteur de scénarios pour la bande dessinée.

A la ville, elle est l'épouse du dessinateur Paul Karali (Carali), lui-même frère du dessinateur culte Édouard Karali (Édika).

Carali et Gudule sont les parents d'Olivier Ka et Mélaka, tous deux également auteurs de bandes-dessinées. 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>