Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Articles avec #bit lit

La fille du Shaman, Le cercle des immortels Tome 3, Sherrilyn Kenyon

24 Janvier 2017, 06:55am

Publié par Kincaid

Couverture Le Cercle des immortels : Dark-Hunters, tome 03 : La fille du shaman

Titre : La fille du Shaman

Auteur : Sherrilyn Kenyon

Edition : J'ai lu

Genre : Bit-lit

Nb de pages : 377p

Par châtiment divin, le Celte Talon est condamné à perdre toute femme qui l'aimera. Pour oublier la mort de sa bien-aimée, Nynia, il jure obédience aux Chasseurs de la Nuit, sombres guerriers d'Artémis qui mènent un combat immémorial contre les Démons. Mille cinq cents ans plus tard, à la Nouvelle-Orléans, Talon sauve la vie de Sunshine, une jeune artiste vers qui, bizarrement, il se sent attiré. Jusqu'au jour où il comprend qu'elle est la réincarnation de Nynia. Dès lors, il la sait en danger. Afin de la préserver, il est prêt à sacrifier son bonheur, mais il ignore encore que leurs retrouvailles ne sont en réalité qu'un piège tendu par ses ennemis pour mieux abattre les Chasseurs de la Nuit...

Mon avis :

Voilà bien longtemps que j'avais laissé cette saga de côté après la lecture des deux premiers tomes que j'avais pourtant bien aimé. J'ai profité de mon inscription au Baby Challenge Bit Lit de Livraddict pour me replonger dans les sagas du genre que j'avais délaissé en cours de route avec pour seul but de les lire intégralement. Il est vrai que je ne commence pas avec la plus courte puisque la saga du Cercle des immortels compte pas moins de 17 tomes mais j'y crois !

Dans ce tome, on s'intéresse à Talon, un très vieux chasseur, poursuivi par la malédiction des Dieux "Toute personne qui l'aimera sera destinée à mourir". Le Chasseur s'est résigné à une existence solitaire et sans émotion, du moins jusqu'à sa rencontre avec la très illuminée Sunshine qui va bouleverser toutes ses bonnes résolutions.

Je vous l'accorde l'histoire ne casse pas trois pattes à un canard et on sait déjà comment ça va finir pourtant tout le talent de Sherrilyn Kenyon réside dans son écriture très addictive qui nous transporte dans l'univers qu'elle a crée. Les pages défilent vite et on se laisse transporter par l'histoire.

Malgré une plume très intéressante, j'ai eu du mal à m'attacher au personnage : je ne sais pas pourquoi mais je n'arrivais pas à me représenter Talon comme le décrivait l'auteur et Sunshine m'agaçait plus qu'autre chose.

En bref, une lecture qui a eu le mérite de me faire passer un bon moment !

 

Note : 4/5

http://www.livraddict.com/blog/wp-content/uploads/2016/12/304919Bitlit.png

Quelques mots sur l'auteur : Sherrilyn Kenyon

Sherrilyn Kenyon

Sherrilyn Kenyon est une romancière et essayiste américaine. Elle à été formé à l'université de Géorgie.

Sous son nom réel, elle est l'auteur de diverses séries de romans se rattachant à la fois aux genre du roman d'amour anglo-saxon et de la fantasy, dont seule est pour le moment connue, en France, la série Le Cercle des immortels.

Sous ce nom, elle est également l'auteur d'essais.

Sous le pseudonyme de Kinley MacGregor, elle est également l'auteur de plusieurs séries de romans d'amour historiques.

Elle vit à Nashville dans le Tennessee, avec son mari et leur trois fils.

site officiel:
http://www.sherrilynkenyon.com/

page Facebook:
https://www.facebook.com/AuthorSherrilynKenyon

Voir les commentaires

Volée Noire, Meg Corbyn T2, Anne Bishop

7 Janvier 2016, 07:24am

Publié par Kincaid

Volée Noire, Meg Corbyn T2, Anne Bishop

Titre : Volée Noire

Saga : Meg Corbyn Tome 2

Auteur : Anne Bishop

Edition : Milady

Genre : Bitlit

Nb de page : 477p

Meg Corbyn rêve de plumes noires ensanglantées dans la neige, sans savoir s'il s'agit d'une prophétie passée ou à venir. Lorsque les ennuis commencent, les Autres et quelques humains doivent s'allier pour protéger leur prophétesse et stopper le danger qui menace de tous les détruire.

Mon avis :

 

Si vous vous en souvenez le premier tome de la saga Meg Corbyn créee par Anne Bishop avait été un véritable coup de coeur ! Un vrai livre doudou dont j'avais savouré chacune des pages : l'Enclos de Lakeside était devenu comme une seconde maison et j'avais hâte d'y retourner.

 

Retour à Lakeside

 

Une fois de plus, Anne Bishop m'a ravi avec son univers mais j'ai été déçue de ne pas avoir retrouvée cette sensation de plénitude comme un retour à la maison (alias livre doudou) et la façon dont évolue les personnages étaient plus que passable. L'histoire tourne en rond : au début, on ne sait pas vraiment où l'auteur veut nous mener. On est moins proche de Meg que les autres tomes et l'histoire qui se noue entre Simon et elle ne m'a pas emballé plus que ça.

loup garou

Le livre se lit toujours aussi rapidement grâce à une écriture fluide et addictive mais je suis un peu déçue de la façon dont l'histoire a évolué. Certes, on en apprend plus sur les Cassandra sangue et ça c'est super mais pour le reste, j'aurais aimé en connaître plus sur les autres membres de l'enclos, retrouver le ien de familles qui les unissait auparavant.

 

La fin m' a quand même tiré quelques larmes ! J'ai vu qu'il y avait un troisième tome, pas encore traduit en France, je pense que je le lirai quand il sortira.

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

Jeux de fauves, T17 Anita Blake, L.K. Hamilton

30 Avril 2015, 08:42am

Publié par Kincaid

Titre : Jeux de fauves

Saga : Anita Blake T17

Auteur : L. K. Hamilton

Edition : Milady

Genre : Bit-lit

Nb de pages : 724p

C’est le cadeau répugnant d’un vampire tueur en série qui m’a incitée à m’intéresser à Las Vegas. Mais la situation est pire que je ne le pensais : plusieurs officiers de police et un exécuteur ont été assassinés. Épaulée par trois marshals, dont l’impitoyable Edward, je dois mener l’enquête. Heureusement qu’il est là pour couvrir mes arrières, car tout porte à croire que c’est un tigregarou qui a fait le coup. Or, ces derniers sont très puissants dans la Cité du péché, ce qui signifie que je risque bien de prendre quelqu’un de haut placé à rebrousse-poil…

Mon avis :

 

Grosse déception encore une fois pour cette enquête d'Anita Blake !

Pourtant le début semblait plus que prometteur avec le retour de Vittorio qui cherche à attirer notre tueuse de vampire à Las vegas grâce à la tête coupée de l'éxecuteur local. Pourtant, l'intrigue peine à se mettre en place : on passe presque 200 pages en dialogues avec les enquêteurs de Las vegas qui cherchent à savoir qui a la plus grosse et si Anita est digne de confiance au vu de sa réputation. 

 

Je vous avoue que je me suis forcée à le lire jusqu'au bout parce que j'ai eu plus d'une fois envie de tout planter tant c'était long et barbant ! Heureusement que j'ai lu le livre dans le cadre du week-end à 1000, sinon je l'aurais refermé aussi sec.

 

J'attendais désespérèment l'arrivée de Vittorio pour un duel de choc avec Anita, une bonne baston contre les vampires comme les premiers tomes de la série eh ben non, j'ai dû passer par je ne sais combien de protocoles et quiproquos politiques avec Bibiana, la maîtresse des tigres de Las Vagas et compagne de Max, plus un petit retour de la mère de toutes ténèbres qui vient faire peur à tout le monde en passant. En bref, un peu de tout et du grand n'importe quoi pour une intrigue qui se retrouve avec tellement de personnages qu'on ne sait plus où donner de la tête.

 

Et tout ça pour quoi ? eh ben pour voir l'intrigue du départ résolue en un petit chapitre de rien du tout !

 

Malgré un tome décevant, je ne peux pas arrêter cette série qui me berce depuis plus de dix ans maintenant mais les déceptions commencent à être de plus en plus nombreuses et j'espère que l'auteur ne va pas faire prendre la même tournure à Anita Blake qu'à son autre série Merry Gentry que j'avais arrêté au bout du quatrième tome.

 

Note : 1/5

 

Quelques mots sur l'auteur : Laurell K.Hamilton

Laurell Kaye Hamilton est une romancière américaine de fantasy mêlé à de l'horreur.

Elle est principalement connue pour ses deux séries, « Anita Blake,» et « Merry Gentry ».
« Anita Blake » compte actuellement 22 volumes dont 19 déjà traduits. Elle a été débutée en 1993. 
La série de « Merry Gentry », ou « Meredith Gentry », compte 8 volumes. Il semblerait qu'un 9ème tome soit prévu par l'auteur. Cette série a été démarrée en 2000.

Les 2 séries se déroulent dans une Amérique contemporaine où la magie et les créatures fantastiques sont connues des humains. L'univers d'Anita Blake est composé de garous (loups, rats, panthères etc.) et de vampires essayant de s'intégrer à notre société. Celui de Merry Gentry est tourné vers les elfes (sidhes) et leurs histoires tortueuses, ainsi que l'obligation qu'a Merry de monter sur le trône (chez les sidhes) et de donner naissance à un bébé.

Les deux séries sont relativement proches dans leur thématique car elles baignent toutes deux dans une ambiance de sensualité et de fantastique qui est la marque de fabrique de Laurell K. Hamilton.

Passionnée d'écriture depuis son enfance, Laurell Hamilton a découvert la dark fantasy avec les livres de Robert E. Howard. Parmi ses influences, elle cite Edgar Allan Poe, H.P. Lovecraft, Andre Norton, Stephen King et Anne Rice. Elle a publié son premier roman à 29 ans. 

Voir les commentaires

Lettres écarlates, Meg Corbyn

26 Août 2014, 06:19am

Publié par Kincaid

Titre : Lettres écarlates, Meg Corbyn T1

Auteur : Anne Bishop

Edition Bragelonne

Nb de pages : 504p

Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

Mon avis :

Je ne dirais qu'une chose sur ce livre : EPOUSTOUFLANT !

C'est rare que l'atmosphère d'un livre m'imprègne autant après avoir tourné la dernière page mais c'est ce qui s'est passé. Ce livre peut facilement être classé dans la catégorie des livres doudous : vous savez ce genre de livres qu'on lit et qu'on relit sans jamais s'en lasser, où on se sent bien et en sécurité après une journée bien pourrie... et bien ce livre est tout ça et même plus. Ce n'est que du pur bonheur !

On se retrouve plongé dans une mythologie totallement innovante où les créatures telles que les vampires ou les loups garous se font connaître sous le nom de Terra indigene et côtoient les humains bien que les relations entre les deux espèces soient plus que tendues. En effet, ici point de vampires fous d'amour ou de loups garous amicaux : ce sont des bêtes, des vraies, qui ne considèrent les humains que comme des repas sur pattes.

C'est dans ce contexte que l'on rencontre Meg Corbyn, l'héroïne, qui va trouver refuge dans un emploi d'agent de liaison au sein de l'enclos des Terra indigenes. Une héroïne comme je les aime : elle a un coeur en or, avec un courage et une innocence qui inspire la sympathie. Et que dire des Autres . Les gamineries des corbeaux et les chamailleries des poneys m'ont plus d'une fois fait rire au cours de ma lecture. Le caractère vieil ours bourru de Simon le loup garou m'a également bien plu : il a un aspect protecteur sous ses dehors féroces.

Toute la beauté du livre réside dans l'atmosphère de cocon douillet du roman et de ce petit train train quotidien ponctué d'imprévus. L'intrigue se déroule doucement, il n'y a pas beaucoup d'actions mais je ne reprocherai absolument rien à cet excellent roman.

J'ai hâte de lire la suite !

 

Note : 

 

Quelques mots sur l'auteur : Anne Bishop

Anne Bishop est une écrivaine américaine de romans de dark fantasy et de romans d'amour.
Anne Bishop vit dans l’état de New-York. Elle aime le jardinage et la musique.
Elle est l'auteur de la trilogie Black Joyaux qui a reçu le William L. Crawford Memorial Fantasy Award, prix accordé par The International Association for the Fantastic in the Art 

Voir les commentaires

Oméga, T1 Marquée, J.A Curtol

15 Février 2014, 07:08am

Publié par Kincaid

Couverture Omega, tome 1 : Marquée

 

 

Résumé :

Elle est insignifiante, mais elle le fascine. Il est le mal tapi dans l'ombre et pourtant elle lui fait confiance. Lorsque Julien découvre Klarye, il décide qu'elle sera sa proie, mais pas seulement, il l'approchera également comme un homme. Mais dans ce double jeu, le passé et les sentiments vont se mêler et Klarye passera de proie à protégée sans qu'il ne le veuille vraiment… L'amour peut-il vraiment naître d'un double jeu malsain ?

 

 

Mon avis :

 

Je tiens à remercier les éditions Sharon Kena pour ce service presse qui fut une très jolie découverte.

 

Dès les premières pages, je suis tombée sous le charme de l'écriture fine et poétique de l'auteur  J.A Curtol : je ne sais pas si ce sont les nombreuses métaphores ou bien certaines expressions employées mais j'ai trouvé son style d'écriture fluide et agréable, on en redemande assez vite et les pages défilent sous nos yeux sans qu'on s'en rende compte.

 

L'histoire s'ouvre sur un des personnages principaux,  Julien, et sur ses débuts en tant que vampire dans la Grèce Antique. Un premier chapitre qui met en place une mythologie vampirique toute nouvelle que je me suis régalée à découvrir, où les vampires sont des monstres, des vrais, sans âme ni cœur et dont les instincts cruels guident leurs actes. Puis l'on découvre Klarye, jeune femme au passé tumultueux qui essaie de reconstruire sa vie dans une nouvelle ville et qui va, bien malgré elle, attisé la curiosité de Julien.

 

J'ai lu la moitié du roman d'une traite mais mes yeux tombant de fatigue, j'avais décidé de m'arrêter là pour ce soir, vu que j'avais beaucoup aimé le début de l'histoire et de continuer la suite le lendemain. Malheureusement la suite du roman m'a paru bien fade après les éclats du début. La mythologie du vampire est relayée au second plan et tout ce qui faisait la cruauté de Julien laisse place à des sentiments gentillets d'un vampire fou d'amour pour son humaine qu'il essaie à tout prix de protéger du méchant vampire. J'ai trouvé vraiment dommage que fasse à l'intensité des premiers chapitres on se retrouve avec une histoire trop légère sur la fin. J'aurais voir plus de combats intérieurs chez Julien, comment il essayer de maîtriser la bête en lui, comment il échouait et réessayait à nouveau… ou comment Klarye acceptait son état et l'aidait à devenir meilleur. Là j'ai trouvé l'histoire un peu trop fade, face à ce qu'on aurait pu faire.

 

Une bonne découverte malgré tout !

 

 

 

Note :

Voir les commentaires

Femmes de l'Autremonde, tome1 Morsure, Kelley Armstrong

30 Décembre 2013, 13:31pm

Publié par Kincaid

Couverture Femmes de l'Autremonde, tome 01 : Morsure

Edition Milady

535 pages

 

Résumé :

Un voyage excitant à la frontière de la sauvagerie et de la féminité. Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu'elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L'énergie contenue déchire ses muscles - elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation... Elena fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants... et même une belle-mère. En tout cas, c'est ce qu'elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d'elle. Cette Meute qu'elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d'une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l'existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature... Découvrez l'imagination stupéfiante de la nouvelle reine du frisson !

 

Mon avis :

Une lecture interminable qui m'a fait horriblement souffrir. Je m'attendais à un super roman bit-lit et au final, j'ai eu droit à un pauvre ersatz !

 

Loup garous version féminine

 

Elena est une louve garou, la seule de son espèce, transformée suite à une morsure. Incapable de vivre avec la meute, elle a fait sa vie à Toronto, jusqu'au jour où Jéremie, l'alpha, la rappelle pour les aider à élucider une série de meurtres.

 

Que c'est long ! Même les scènes d'actions n'ont pas su relever le niveau. Ajouter à cela des personnages inintéressants aves lesquels je n'ai pas du tout accroché et vous pourrez constater l'étendu de mon ennui. On passe les trois quarts du roman à se balader à droite à gauche sans savoir où ça nous mène et ça n'apporte absolument rien à l'intrigue de départ qui se perd dans un méli-mélo sentimental totalement incompréhensible. Je me suis fait violence pour le finir mais j'ai eu plus d'une fois envie d'abandonner ma lecture.

 

Elena est en grande partie responsable de mon désintérêt : c'est un personnage pour lequel je n'ai eu aucun attachement ! On dirait qu'elle est complétement apathique ou alors elle décrit ses émotions comme si elle ne les ressentait pas  et au final, ce n'est pas crédible du tout. Un personnage antipathique et versatile : j'ai eu plus d'une fois du mal à comprendre ses raisonnements comme le fait de s'enfuir d'un endroit que l'on déteste pour finalement y revenir pour coucher avec son ex qu'elle dit détester alors qu'elle sort avec Philip avec qui elle veut une famille !?! Plein d'incohérence !

 

L'intrigue n'est pas en reste : si l'idée de départ était plutôt sympathique, ça part tellement dans tout les sens qu'au final, on a non seulement du mal à s'y retrouver mais on n'a plus vraiment envie de chercher. Devant la pauvreté du personnage principal, pas étonnant que les personnages secondaires n'aient pas se montrer à la hauteur !

 

Note :


 http://idata.over-blog.com/4/50/86/86/challenges/ban-aliette-2.jpg

http://imageshack.us/a/img132/1381/bitlitbadge.png

 

Quelques mots sur l'auteur: Kelley Armstrong

Kelley Armstrong est une auteur canadienne né en 1968. Elle est mariée, a trois enfants et elle vit dans l’Ontario. Après avoir obtenue un diplôme en psychologie, elle se tourne dans la voie de l'informatique, pour pouvoir se donner à sa passion, l'écriture.  Suite à son succès elle est désormais auteur à temps à plein.

 

Elle a publié de nombreux romans, tous situés dans l’univers de Morsure, qui remportent un succès étourdissant aux États-Unis et en Grande-Bretagne.Elle a publié onze romans à ce jour dans l'univers « Autremonde » destinés aux adultes, ainsi que trois autres dans la série « Darkest Powers », destinée aux jeunes adultes.

Voir les commentaires

Eclat de chaos, Sidhe T2, Sandy Williams

20 Août 2013, 20:51pm

Publié par Kincaid

Couverture Sidhe, tome 2 : Éclats de chaos

Edition Milady

432 pages

Résumé :

Une guerre sanglante, un amour impossible.

McKenzie est une étudiante normale, à un détail près : elle voit les faes. Mieux, elle fait partie des rares humains en mesure de les traquer lorsqu’ils se téléportent. Un don qui lui a valu d’être propulsée au coeur de l’impitoyable guerre civile qui déchire leur Royaume.

La fin du règne du roi Atroth a donné à McKenzie l’espoir qu’elle pourrait reprendre une vie normale et approfondir sa relation avec l’ex-rebelle Aren.

Mais lorsque sa meilleure amie, Paige, est enlevée par des faes, McKenzie replonge sans hésiter dans la bataille. Au risque d’oublier qu’au Royaume les apparences sont trompeuses et que ses décisions peuvent coûter la vie à tous ceux qu’elle aime.

 

 

Mon avis :

 

Lecture commune du 20 août 2013 avec L.J Duhrel , Tari , Johanne

 

Après le coup de cœur que j'ai eu pour le premier tome, j'avais hâte de me plonger dans la suite pour enfin savoir ce qui allait se passer dans la vie de Mackenzie.

 

Une guerre faë, un amour impossible

 

En commençant ma lecture, je n'avais qu'une hâte c'était de retrouver Arren et Mackenzie enfin réuni et que les choses évoluent entre eux, or je me suis retrouvée face à tout les problèmes inhérent à la prise de pouvoir de Lena : bien loin du petit nuage rose, nos deux tourtereaux sont plus que jamais impliqués dans les luttes intestines qui détruisent la communauté faë et cette fois Mackenzie y joue un rôle central.

 

De surprise en rebondissement, je n'ai pas eu le temps de m'arrêter une seconde avec le rythme haletant du roman : l'auteur ne nous laisse pas un instant de répit. C'est dommage, j'aurais aimé un peu plus de pause sentimentale pour qu'Arren et Mackenzie puisse se retrouver mais là où j'ai le plus enragé c'est avec cette fin !!!

 

Non mais c'est quoi ça !!! L'auteur peut pas nous lâcher sur ça, c'est inhumain ! Surtout que je n'ai aucune idée de la date de sortie du prochain tome (est-il seulement écrit ?)

 

En bref, un très bon second tome, même si je garde ma préférence pour le premier !

 

Note :

 

http://idata.over-blog.com/4/50/86/86/challenges/ban-aliette-2.jpg

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Sandy Williams

Sandy Williams est auteur de fantasy urbaine (urban fantasy).

 

Elle est diplômée en sciences politiques et histoire à l’Université Texas A&M. 

 

Après un séjour prolongé à Londres avec son mari, elle vit à présent au Texas où elle écrit à plein temps et travaille occasionnellement dans des bibliothèques locales. 

 

La Diseuse d’ombres (The Shadow Reader, 2011) est son premier roman publié.

 

site:

 

http://sandy-williams.com/ 

Voir les commentaires

Morsure magique, Ilona Andrews

7 Août 2013, 08:06am

Publié par Kincaid

Couverture Kate Daniels, tome 1 : Morsure magique

 

Résumé :

À Atlanta deux réalités s'opposent : celle de la technologie et celle de la magie.

Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu'elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l'occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi.

Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n'attends plus les ordres et je dégaine mon sabre.

 

 

Mon avis :

Parmi le choix bit-lit proposée par les éditions Milady, je crois que c'est une des rares séries que je n'avais pas essayé et je dois dire que j'en ressort avec un avis plus que mitigé : plusieurs raisons à cela, j'ai commencé cette lecture durant ma période de révision des partiels et entre le stress et la fatigue, je crois que je n'avais pas forcément envie de lire mais je me suis quand même forcée à finir pour connaître le fin mot de l'histoire. Autre point, je l'ai lu en VO et ce n'est peut être pas la meilleure chose que j'ai faite : outre le vocabulaire fantastique qui m'a un peu pénalisé, j'ai eu beaucoup de mal avec les tournures de phrases et le langage de l'héroïne, très différent de ce que j'ai l'habitude de lire… manque d'envie lecture plus barrière de la langue, vous comprenez un peu mieux mon avis.

 

 

Pourtant le début commençait bien et je me suis prise dans l'histoire mais très vite, les allées et venues stériles de l'héroïne m'ont ennuyé, sans parler des personnages qui débarquaient de n'importe où pour dire la parole énigmatique qui embrouille (j'en ai eu marre au bout de la troisième apparition!) : le pire, c'est que je pense vraiment que l'histoire est sympa mais que je n'étais pas dans un état d'esprit à l'apprécier, il faudrait que je le relise en français car j'ai vraiment eu beaucoup de mal à le lire en anglais.

 

Note :

 

 

http://imageshack.us/a/img132/1381/bitlitbadge.png

http://idata.over-blog.com/4/50/86/86/challenges/ban-cat-et-bones-2.jpg

 

Quelques mots sur l'auteur ; Ilona Andrews

Ilona Andrews

 

 

Née en Russie, Ilona a appris l'anglais à l'adolescence grâce à une bourse qui lui a permis d'étudier aux États-Unis à Western Carolina University, où elle s'est spécialisée en biochimie. Elle s'est mariée pendant ses études. 

 

 

Ses romans sont écrits en collaboration avec Andrew Gordon, son mari, sous pseudonyme Ilona Andrews. Tous deux vivent aujourd’hui en Géorgie. 

 

 

Voir les commentaires

Eva Miller, tome 3 : La Colline aux Sorcières Elodie Morgen

22 Juillet 2013, 20:00pm

Publié par Kincaid

Couverture Eva Miller, tome 3 : La Colline aux Sorcières

      Résumé :

Si l’on vous proposait de ramener d’entre les morts une personne qui vous tient à cœur, que feriez-vous ?

Personnellement, je n’ai pas hésité un seul instant. C’est pourquoi j’ai décidé de quitter les miens pour suivre Azaël.

Si je prends la bonne décision ? Ça, je n’en sais rien…

 

Mon avis :

 

Il y a un peu moins d'un an,  je découvrais Eva Miller, héroïne de la série éponyme, sortie de l'imaginaire fécond de la très talentueuse Elodie Morgen. C'est donc avec un grand plaisir que j'ai accepté de découvrir en exclusivité les aventures d'Eva dans ce troisième tome, nommé "La colline aux sorcières".

 

Dès le début, on retrouve une Eva anéantie pas les pertes subies dans le précédent tome : outre le décès de son amant, elle doit faire face à un deuil plus terrible,  celui de sa mère. Un troisième tome plus intimiste, qui montre le passage d'une Eva enfant à une femme adulte : je trouve que cet état de fait est accentué par l'acceptation de la mort de sa mère et par sa condition de vampire. Dans les précédents tomes, elle était encore un tout jeune vampire qui cherchait ses marques.  Désormais, elle a pleine conscience de son potentiel et de ses faiblesses, notamment sa "Jumelle maléfique", même si elle ne sait pas encore trop comment les pallier.  Un soin tout particulier a été apporté dans la description des sentiments de la jeune femme, que ce soit au niveau de son seuil, de sa quête à la recherche d'elle-même ou des sentiments amoureux qu'elle nourrit pour la gente masculine : "La colline aux sorcières" permet de mieux cerner la complexité de sa personnalité, chose que je n'avais pu faire dans les précédents tomes à cause d'une intrigue prenante nécessitant plus de scènes d'actions que de réflexions psychologiques, ce qui permet de mieux s'identifier au personnage.  J'ai été très touchée par la finesse des sentiments décrits par Eva lors de son deuil et je n'ai eu aucun mal à comprendre ce qu'elle ressentait ou pourquoi elle avait besoin de laisser son passé derrière elle pour aller de l'avant.

 

Evidemment, Eva n'est pas un personnage destiné à se laisser aller : sa personnalité est trop forte pour ne pas essayer de lutter contre l'injustice d'un destin cruel. C'est donc à la poursuite de vielles légendes qu'elle part, en compagnie d'Azaël, mystérieux sorcier et ancien allié contre Emrys, qu'elle entreprend cette quête initiatique. Elle sera accompagnée dans son périple de Lucas, l'humain qui la nourrit et qui a une grande importance dans l'évolution d'Eva mais il n'est pas le seul. En effet, quelle surprise (devrais-je dire claque??) de retrouver Esteban !! Esteban qui devient un narrateur régulier de l'histoire, autre nouveauté du roman. Pourquoi tant de surprise ? Et bien, vu les sentiments qu'Eva lui vouait, je ne pensais pas le revoir de si tôt : arrogant, cynique et manipulateur… pas franchement le type d'homme qu'on voit dans sa vie et pourtant, il va s'imposer dans l'intrigue : un anti-héros par excellence qu'on adore détester et pour lequel on ne peut s'empêcher d'être curieuse notamment au sujet de ses motivations et de son histoire torturée.

 

Encore une fois, je n'ai pas vu les pages défilées : on a toujours envie de connaître la suite des aventures de la jeune femme, ceci tient avant tout dans la manière d'écrire de l'auteur, Elodie Morgen. Néanmoins mon ressenti à ce niveau a quelque peu changé : le style d'écriture est resté percutant mais je l'ai trouvé plus profond, plus recherché par rapport aux premiers tomes. Comme son personnage, Elodie Morgen a gagné en confiance, en expérience et en maturité et ça se ressent énormément dans son écriture mais aussi dans l'intrigue générale qui apparaît complexe, fouillée et qui s'accompagne de nombreux détails aussi bien géographique qu'historique qui viennent étoffer le récit.

 

 

Eva Miller reste la série bit-lit à découvrir et cet excellent troisième tome fait honneur à la saga en s'intéressant aux sorcières. Si le monde effrayant des vampires ne vous fait pas peur et que vous êtes à la recherche d'une héroïne courageuse et sensuelle : foncez découvrir la saga d'Eva Miller, elle est faite pour vous.

 

Retrouver tout les tomes d'Eva Miller sur le site de l'auteur :  http://elodie-morgen.e-monsite.com/

 

Note : 6b45701f 

 

Mon avis sur les autres tomes de la série : cliquez sur les couvertures pour accéder aux articles !

Couverture Eva Miller, tome 1 : De l'Autre Côté Couverture Eva Miller, tome 2 : Emrys

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Elodie Morgen

 

Elodie Morgen est une jeune auteur de 21 ans. Elle est également étudiante infirmière. Elle a commencé à écrire des poèmes à l'âge de onze ans grâce aux encouragements de sa mère. En 2010, elle décide de se lancer dans l'écriture de romans fantastiques. Malheureusement, sa mère décède la même année. Très affectée par cette perte, elle met tout en œuvre pour voir son roman publié, en hommage à sa mère. Grâce à l'auto-édition et au coup de pouce de l'association alsacienne Auxilivre, elle édite sa première novella, intitulé "De l'Autre Côté". C'est une fan de l'univers d'Anita Blake, de Rebecca Kean...

Elle est la créatrice et l'administratrice d'un forum d'aide pour les jeunes auteurs, sos, jeune auteur en détresse. Retrouvez ses actualités sur son site : http://elodie-morgen.e-monsite.com/

 

DSC01205 

 

 

Logo Livraddict

Voir les commentaires

Deuxième tombe sur la droite, Darynda Jones

16 Mai 2013, 05:11am

Publié par Kincaid

      Couverture Charley Davidson, tome 2 : Deuxième tombe sur la gauche

 

 

 

Résumé :

      Charley, détective privée et faucheuse, et Cookie, sa meilleure amie/réceptionniste, se lancent à la recherche d’une jeune femme, disparue depuis le meurtre d’une camarade de lycée. Pendant ce temps, Reyes – le fils de Satan ! – est sorti de son corps physique pour hanter Charley afin d’empêcher des démons de s’emparer de la jeune femme et d’accéder au ciel par son biais. Mais Charley pourra-t-elle supporter ses nuits ardentes avec Reyes et ses journées à cent à l’heure sur la piste d’une femme disparue ?


Mon avis :

              Après un excellent premier tome, j'avais hâte de me replonger dans l'univers de Charley Davidson mais au final ce deuxième tome fut une grosse déception !

                  Le style d'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable à lire : impossible de faire grise mine devant ce débordement d'humour caustique qui déride les zygomatiques mais j'avoue que cette fois-ci la pauvreté de l'intrigue a réussi à plomber un bon moment de lecture.  Ce n'est pas dû au fait qu'il n'y avait pas d'intrigues mais dès le départ, l'auteur nous plonge dans pas moins de trois pistes différentes qui plongent Charley dans une enquête policière et la poursuite du fils de satan, plus un fantôme dans une voiture ! Jusque là rien de bien méchant mais on passe tout le roman à passer de l'un à l'autre sans jamais s'arrêter : j'étais fatiguée pour l'héroïne tant ça semblait surréaliste et contrefait !

 

                   En parlant de l'héroïne, je crois bien que ça a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase : était-elle aussi superficielle et nombriliste dans le premier tome ? Pas à ma souvenance ! Mais elle s'est clairement rattrapée dans ce tome avec "je suis la plus belle, je suis la plus intelligente, je suis la faucheuse donc j'ai toujours raison et tout les autres c'est des cons !" : en tout cas, c'est l'impression que j'ai eu d'où mon envie de lui en coller une ou deux sur le coin du nez pour la faire redescendre sur terre !

 

                   Cela fait bien longtemps qu'une héroïne ne m'avait pas autant tapé sur le système : quand je commence à ne plus accrocher avec l'héroïne, en général, ce n'est pas de bon augure pour la suite ! C'est dommage car l'histoire de départ avec la Faucheuse et tout ça : c'était vraiment bien mais la façon dont l'auteur amène tout ça ne m'enchante pas vraiment.

 

                  Quoiqu'il en soit vu que j'ai le troisième tome dans ma PAL, je vais jouer les curieuses et ne pas rester sur une cruelle déception mais je crois que je vais attendre un petit moment histoire d'oublier ce médiocre second tome.

 

Note : 

http://idata.over-blog.com/4/50/86/86/challenges/ban-aliette-2.jpg

Cpiplo
http://imageshack.us/a/img132/1381/bitlitbadge.png

L'auteur : Darynda Jones :

 Darynda Jones

                             En 2009, Darynda Jones a remporté le Golden Heart® du meilleur roman de paranormal romance pour son manuscrit Première tombe sur la droite. Darynda n’arrive pas à se rappeler d’une époque où elle n’était pas occupée à coucher des mots sur le papier. Elle vit au Pays de l’Enchantement, qu’on appelle aussi le Nouveau-Mexique, avec son mari, qu’elle a épousé voilà plus de vingt-cinq ans, et leurs deux magnifiques garçons, alias les Mighty Mighty Jones Boys.

 

 

Mon avis sur le premier tome :

Couverture Charley Davidson, tome 1 : Première Tombe sur la droite

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>