Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

litterature vampirique

Comment se débarrasser d'un vampire amoureux ?

14 Juin 2010, 18:26pm

Publié par Kincaid

comment-se-deb-vampire-am

 

Résumé :

 

Jessica attendait beaucoup de son année de terminale : indépendance, fêtes à n’en plus finir… Elle n’avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu !Soudain, elle découvre que ses parents l’ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s’appelait encore Anastasia. Et, entre sa naissance et son adoption, ses vampires de parents biologiques ont eu l’excellente idée de la fiancer à un prince vampire, qui débarque aujourd’hui aux Etats-Unis pour récupérer sa promise.
Lucius est beau, prévenant, élégant : ça ne fait aucun doute, Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la fiancée en question a d’autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu’il soit. En nous racontant ses aventures avec un humour décapant, Jessica nous livre un guide pratique pour se débarrasser d’un vampire amoureux. Mais alors qu’elle invente tous les stratagèmes pour dégoûter Lucius, Jessica pourrait bien se retrouver prise à son propre piège. Prudence, les vampires peuvent se montrer très… persuasifs.

 

 

 

Mon avis :

 

                  Un très bon roman que j'ai trouvé au rayon jeunesse de ma librairire mais qui trouve parfaitement ça place parmi les grands. très différent de twilight de part la mythologie vampirique qui imprègne le livre mais aussi part le fait que l'héroïne est elle-même un vampire qui va devoir tout apprendre de ce sombre univers, à commencer par son fiancé : Lucius Vladescu, prince d' un clan de vampire, rival de la famille de Jessica (l'héroïne), qui vient chercher sa promise en Amérique pour assurer la paix entre leur deux clans, seul problème.... la belle ne l'entends pas de cette oreille et ne compte pas partir en roumanie avec cet inconnu qui raconte des histoires hallucinantes sur les vampires.

                   Entre quiproquos et  situations cocasses qui rendent le roman plaisant, le livre aborde aussi des sujets plus profonds tels que le passage de l'adolescence à l'âge adulte et de la violence des sentiments que peuvent éprouver les adolescents.

                  En clair, j'ai adoré, c'est typiquement le genre de lecture que j'aime !

Seul bémol, la fin qui n'en ai pas vraiment une à mon goût alors je pense qu'on devrait voir une suite sur les étalages des libraires dans peu de temps !!

 

Note :

 

Et parce que je l'ai trouvé super jolie, la couverture de la version américaine :

 

jessicas guide

Voir les commentaires

Le vampire de Ropraz de Jacques Chessex

28 Septembre 2009, 09:25am

Publié par Kincaid

J'ai lu ce livre en lecture commune avec Anneso, je tiens à m'excuser pour le retard de publication du billet !!!


En 1903 à Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, la fille du juge de paix meurt à vingt ans d'une méningite. Un matin, on trouve le couvercle du cercueil soulevé, le corps de la virginale Rosa profané, les membres en partie dévorés. Horreur. Stupéfaction des villages alentour, retour des superstitions, hantise du vampirisme, chacun épiant l'autre au cœur de l'hiver. Puis, à Carrouge et à Ferlens, deux autres profanations sont commises. Il faut désormais un coupable. Ce sera le nommé Favez, un garçon de ferme aux yeux rougis, qu'on a surpris à l'étable. Condamné, emprisonné, soumis à la psychiatrie, on perd sa trace en 1915. A partir d'un fait réel, Jacques Chessex donne le roman de la fascination- meurtrière. Qui mieux que lui sait dire la " crasse primitive ", la solitude, les fantasmes des notables, la mauvaise conscience d'une époque ?

Mon Avis :
Je dois dire que je ne connaissais pas Jacques Chessex avant d'avoir lu ce livre, qui à mon avis ne sera pas le dernier!!
J' ai adoré ce livre bien que le style d'écriture m'a un peu désarçonné au début, à la fois puissant et simple comme une chronique de journal. Malgré cela, le récit reste froid et très cru, la profanation d'une tombe reste déjà un acte sordide mais ce qui a été fait à Rosa, fille du juge de paix du village est particulièrement horrible. Morte d'une méningite à l'âge de vingt ans, la jeune fille est décrite dans le livre comme un symbole de pureté et de jeunesse ce qui rend la suite d'autant plus horrible : viol, mutilation, cannibalisme éveillentau sein de la population les rumeurs les plus folles dont celle de la présence d'un vampire.
Basé sur des faits réels et construit comme un roman policier, Jacques Chessex s'éloigne peu à peu de ce schéma pour nous livrer une analyse de la société suisse romande du siècle dernier particulièrement bien détaillée.
Un livre qui captive et effraye à la fois et qui aborde le mythe du vampire d'une manière assez spéciale.

Note :

Voir les commentaires

Les cents ans de Dracula

29 Août 2009, 09:43am

Publié par Kincaid


Résumé :
Sur son cou et sa poitrine on voyait des traces de sang, et sa gorge portait les empreintes des dents cruelles qui avaient ouvert ses veines... " Minuit. L'heure où les ténèbres recouvrent le monde... L'heure du vampire ! Oh ! Bien souvent, on ne le voit pas. Mais la pâleur morbide de ses victimes et les deux points rouges qu'elles portent dans le cou signalent son terrible passage. Depuis un siècle, le comte Dracula n'a cessé d'enflammer les imaginations. Son élégance froide et raffinée fascine. Hélas ! Condamné à l'éternelle solitude, il doit, pour survivre, se nourrir chaque nuit de sang frais ! Pour fêter les 100 ans du plus célèbre d'entre eux, huit vampires sont ici réunis. Huit nouvelles (dont une, inédite, de Claude Askew) sous la plume inspirée des plus grands maîtres du genre : Goethe, Polidori, Gautier, Crawford, Stoker, Jean Ray et Lovecraft..

Mon avis :
Une très belle anthologie mais je m'y étais habitué avec Barbara Sadoul qui réunit des textes intéressants parfois méconnu des grands maîtres de la littérature vampirique.
La fiancée de Corynthe de Goethe, première histoire du recueil m'a surprise car c'est un long poème en prose qui raconte l'histoire d'une jeune fille morte avant d'avoir découvert l'amour et qui sort de satombe pour chercher sa moitié, très belle histoire.
Le vampire de John William Polidori, deuxième histoire du recueil serait né du défi lancé par Byron d'écrire une histoire de mort vivant ; seule Mary Shelley réussit avec brio ce défi avec Frankenstein. Néanmoins Polidori reprit l'histoire de son mentor Byron et la modifia pour faire du vampire une créature séductrice et manipulatrice. Le texte est un peu long, l'action se fait attendre je n'ai pas été très convaincue par cette histoire somme toute assez banal
La morte amoureuse de Théophile Gautier,une magnifique histoire que j'avais déjà lu il y aquelques années où le vampire est une femme qui va essayer de corrompre un prêtre. Je note ici la dernière phrase que j'aime tout particulièrement :
"
ne regardez jamais une femme, et marchez toujours les yeux fixés en terre,car, si chaste et si calme que vous soyez, il suffit d'une minute pour vous faire perdre l'éternité"
Car la vie est dans le sang, Crawford
L'invité de Dracula, Stoker
Aylmer Vance et le vampire, Askew : nouvelle inédite
Le gardien du cimetière, Jean Ray
La maison maudite, Lovecraft

Une anthologie très classique par rapport à la solitude du vampire mais qui contient de très beau texte, mon préféré reste la morte amoureuse !!

Note :

Voir les commentaires

The Vampire Diaries bande annonce pilote

5 Août 2009, 14:18pm

Publié par Kincaid




résumé :
Dès l’arrivée de Stefan Salvatore à Fell’s Church, Elena, la reine du lycée, se jure de le séduire. D’abord distant, le garçon aux allures d’ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante… et à lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plus tôt, la femme qu’il aimait l’a transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon. Des événements tragiques se succèdent bientôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L’histoire est-elle amenée à se répéter ?

Mon avis :
j'ai lu ce livre juste après le dernier tome de Twilight pour rester dans l'ambiance vampiresque du moment.
C'est assez différent de twilight même si on retrouve le schéma du triangle amoureux sauf que cette fois deux vampires, des frères, se disputent la belle Elena.
Beaucoup d'action et de péripéties se déroulent trop vite. Le personnage d'Elena apparait faible et superficiel surtout au début du livre, après elle prend plus de risques pour sauver les gens qu'elle aime mais elle n'arrive pas à tenir tête à Damon alors qu'elle se dit amoureuse de Stephan (mon préféré  ). Elena la narratrice ponctue le récit de sa vie par des passages de son journal intime, ce que j'ai trouvé assez intéressant mais ce qui m'a plu le plus c'est l'histoire qui lie les trois personnages : elle est touchante et sensuelle alliant amour et mort (Eros et Thanatos).
La fin m'a déçu et le tome 2 manquait cruellement pour expliquer certaines choses, vu qu'il est désormais en librairie, je vous en dirais plus une fois que je l'aurais lu !!!


A savoir, une série TV a été adapté de cette série de roman.

 Mise en scènes par le réalisateur de Dawson, pour vous donner une idée, la bande annonce de la série ( en anglais désolé! )






Malgré quelques différences avec le livre notamment en ce qui concerne les caractéristiques physiques des personnages, la série promet beaucoup d'actions et a l'air vraiment bien. Hélàs, il faudra encore attendre un long moment, car la série sort au mois de septembre sur les écrans américains, si elle fait ses preuves peut-être auront nous la chance de la voir attérir sur nos écrans, croisons les doigts !!
pour finir une petite photo du beau gosse : Stephan évidemment !!!

Voir les commentaires

Les sang-bleu de Mélissa de la Cruz

30 Juillet 2009, 09:40am

Publié par Kincaid



Résumé :
Theodora Van Alen est persuadée que les meurtres sanglants de Duchesne, la prestigieuse école new-yorkaise des sang-bleu, sont liés à leurs ennemis de toujours : les sang-d’argent. Elle part donc à Venise rechercher son grand-père, qui croit lui aussi à cette hypothèse. En même temps se prépare le bal des Quatre-Cents, le grand événement chez les vampires organisé par Mimi Force, l’élève la plus populaire et la plus enviée du lycée. Mais c’est après le bal que se dissimulent, derrière les masques, les vrais dangers…

 L’Auteur : Melissa DE LA CRUZ est écrivain, chroniqueuse pour la presse et pour la télévision. Elle vit à Los Angeles. Depuis la série « Un été pour tout changer » (Wiz), elle est un écrivain à succès, comme Meg Cabot, à qui on la compare désormais.

Mon avis :
Maintenant que l'histoire est mise en place, l'auteur nous dépeint une lutte entre deux catégories de vampires : les sang-bleu qui se nourrissent des humains et les sang-d'argent, qui se nourrissent d'autres vampires.
Assez difficile à suivre car plusieurs histoires sont décrites simultanément suivant le personnage auquel on s'intéresse.
Le livre se finit une nouvelle fois en queue de poisson mais cette fois le mystère concerne les origines de Bliss.
Le tome 3 est déjà sorti mais je n'ai pas encore réussi à y mettre la main dessus, ce sera donc pour une prochaine fois!!!

Note :

Voir les commentaires

Les vampires de Manhattan de Mélissa de la Cruz

30 Juillet 2009, 09:14am

Publié par Kincaid



Résumé :
La vie au sein du prestigieux Lycée Duchesne, où étudient les jeunes gens des plus riches familles de New-York est très mondaine. Deux groupes d’élèves s’y côtoient sans se mélanger, les branchés fous de mode et les gothiques à l’allure immuable. L’assassinat et la convocation à une réunion du Comité, instance mystérieuse pour les élèves, nous fait entrer de plain pied dans la communauté des vampires les plus chics du monde.

« Un aperçu savoureux sur les vies de riches New-Yorkais, qui se trouvent être des vampires… […] Délicieusement trash. », Kirkus Review

« En greffant sur un thème d’épouvante la sensibilité de la série Un été pour tout changer, Melissa de la Cruz associe un humour narquois avec des ornements plus légers : avoir des canines et la célébrité. […] Les ados vont apprécier la sensation excitante d’être initiés à une société secrète. », Booklist


Mon avis :
Une nouvelle trilogie qui traite des vampires... et bien évidemment je n'ai pas pu résister à l'envie de la lire. Un peu dans la même veine que la mode est au rouge sang et de Twilight pour l'ambiance, car ce sont les élèves d'un lycée huppé qui sont des vampires.
On suit les aventures de Théodora Van Alen, élève du lycée qui semble souffrir de symptômes assez particulier, chose plus bizarre encore, ce n'est pas la seule  personne atteinte et  dans son entourage personne ne semble s'en inquiéter. Avec son meilleur ami Oliver, elle va découvrir un monde fascinant et dangereux où les vampires ne sont pas aussi gentils qu'ils veulent le faire croire !
Ce premier tome met en place les bases de l'histoire et la découverte de Théodora, à savoir qu'elle même est un vampire. Une nouvelle mythologie du vampire est dépeinte dans ces romans, l'existence du vampire est éternelle mais son corps est voué à disparaître ce qui le pousse à évoluer par cycle : découvrir qu'on est vampire, c'est retrouver les souvenirs de ces existences passées.
J'ai bien aimé car le concept du vampire est nouveau dans ces romans, ils apparaissent plus fragiles car d'autres créatures peuvent les tuer et se nourrissent d'eux : ce sont les méchants de l'histoire.
Seul point négatif, la fin n'est pas vraiment une fin, c'est plutôt une passerelle vers le tome 2, et heureusement j'étais en possession du tome 2 sinon je crois que j'aurais été très déçu !!

Note:

Voir les commentaires

La solitude du Vampire

19 Juillet 2009, 14:55pm

Publié par Kincaid

De Barbara Sadoul

Résumé:
Du drame romantique à la science-fiction, la figure du vampire a connu bien des métamorphoses. À l'instar des ermites, des bandits, des vagabonds et des prophètes, il est un exilé sur terre, condamné à la solitude d'une vie errante. C'est un hors-la-loi, un monstre, une âme perdue. Sa soif de sang et de puissance, sa propension à corrompre les âmes l'incitent pourtant à rechercher la compagnie des hommes : il se laisse apprivoiser le temps d'une étreinte, et sait parfois faire preuve de sentiments, voire de passion...
Dans cette anthologie, les vampires de Tanith Lee, de Richard Matheson, de Ray Bradbury, de Claude Seignolle, de Jean-Louis Bouquet, de Gudule, de Henry Kuttner et de Niel Straum sont des êtres déchirés, malmenés, amoureux et violents. Amateurs de sensations fortes ou lecteurs téméraires, laissez-vous séduire... à vos risques et périls!

Table des matières:
Tanith Lee : Chimère
Richard Matheson:la voix du sang
Ray Bradbury : L'homme du second
Claude Seignolle : Pauvre Sonia
Jean-Louis Bouquet : Laurine ou la clé d'argent
Gudule : La petite fille qui mordait ses poupées
Henry Kuttner : Dans ma solitude
Niel Straum : Espèce en voie de disparition

Mon avis:
Une très jolie anthologie et pas chère (édition Librio) qui permet de découvrir ou de re-découvrir des maîtres du genre. Mon histoire préféré reste celle de Jean-Louis Bouquet même si celle de Gudule est un délice à se mettre sous la dent.

Note:

Voir les commentaires

La mode est au rouge Sang

11 Juillet 2009, 11:12am

Publié par Kincaid

De Valérie Stivers


Résumé :

Kate McAlliston vient d’être embauchée comme stagiaire à la rédaction du prestigieux magazine Tasty, la référence en matière de mode, capable de faire et défaire la tendance en deux ou trois phrases bien senties. Mais ses dirigeants – d’une minceur vertigineuse et d’une pâleur mortellement chic – font couler beaucoup d’encre et parler d’eux sur le net où certains vont jusqu’à les surnommer les Vampires de la mode ! Du second degré bien sûr ! Quoique. Force est de constater que, malgré la vue imprenable sur Manhattan, personne ne remonte jamais les stores, qu’un breuvage rouge foncé a remplacé le café de dix heures, que l’ail est tout bonnement interdit à la cantine, et que certains dissimulent de longues boîtes en bois dans leurs bureaux... Bientôt, un premier cadavre est retrouvé, celui d’un petit chien portant une trace de morsure cachée sous son collier. Et ce n’est que le début ! Kate doit rapidement trouver une échappatoire si elle ne veut pas que son stage se prolonge... éternellement. Avec La mode est au rouge sang, l’expression « victime de la mode » n’aura jamais sonné aussi juste !

Mon avis:
Je préfère classer cette oeuvre dans la littérature vampirique plutôt que dans la chick lit car l'histoire vampirique prend un pas énorme sur cette histoire très bien mené.
A l’origine, cette littérature est surtout destinée à distraire les adolescentes et les jeunes femmes célibataires en manque de sensations : romance, humour, vampires, sorcières, etc. Rien de tel que La mode est au rouge sang pour vous videz la tête, ado ou pas : c’est frais et pétillant !
On le lit en une gorgée (lol)!!! le seul plop: l'héroïne manque de charisme et se laisse porter par les évènements de temps en temps.
Si vous ne savez pas quoi lire pendant vos vacances, essayez La Mode est au rouge Sang, vous ne serez pas déçu!!!!

Note:

Voir les commentaires

<< < 1 2