Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Articles avec #roman historique

Le secret de la duchesse, Courtney Milan

29 Mai 2015, 08:13am

Publié par Kincaid

Titre : Le secret de la duchesse

Saga : Les frères ténébreux #1

Auteur : Courtney Milan

Edition : Milady Romance

Genre : Romance historique

Nb de pages : 432p

Désirant échapper à un passé scandaleux, Miss Minerva Lane, jeune femme discrète, se réfugie dans une petite bourgade sans histoire. Mais lorsque le séduisant et perspicace duc de Clermont s installe dans le voisinage, Minnie se sent menacée. Intrigué par la jeune femme, il se doute que de lourds secrets se cachent derrière cette attitude énigmatique et il est bien décidé à les découvrir. Mais cette fois, il ne sera peut-être pas de taille face à un tel adversaire...

Mon avis :

Attention Coup de coeur !

Je remercie sincèrement les éditions Milady et Aurélia pour ce service presse.

 

Je me suis régalée d'un bout à l'autre du roman, c'est vous dire ! Je n'avais pas lu le préquel "La gouvernante insoumise", je ne savais donc pas trop à quoi m'attendre en lisant ce premier tome. Pourtant dès le premier tome, l'écriture fluide et addictive de l'auteur nous capture pour ne plus nous lâcher. 

 

On découvre ainsi Wilhemina Pursling, jeune fille effacée qui essaie désespérément de se cacher de son prétendant dans la bibliothèque sans savoir que le duc de Clermont a également élu refuge là. Leur rencontre au hasard, sera le début d'une belle aventure qui va nous permettre de comprendre le passé tourmenté de la jeune femme. Le personnage du Duc m'a enchanté : très loin des stéréotypes bobo et sûr de lui : il ne prend rien pour acquis malgré sa naissance et offre ses privilèges au service du petit peuple, souvent lésé par les gens de sa classe, un futur Lafayette en somme !

L'auteur, Courteny Miln, nous offre ici une belle romance entre deux personnages atypiques qui font des étincelles une fois réunis. Le cadre choisi sur fond de révoltes ouvrières, offre un cadre rafraîchissant et nous permet d'en savoir un peu plus sur cette période mouvementée de l'histoire.

Un magnifique roman qui m'a enchanté, ébloui, fait rire et parfois pleuré ! Enfin, bon, si vous cherchez une bonne romance, ne cherchez lus et jetez vous sur "Le secret de la duchesse" !

 

Note :

 

Quelques mots sur l'auteur : Courtney Milan

Avant d’écrire des romances historiques, Courtney Milan, de son vrai nom Heidi Bond, a d’abord obtenu une maîtrise en Chimie physique et théorique à l’Université de Californie à Berkeley en 2003. 

Ensuite, elle a étudié le Droit à l’Université du Michigan où elle a eu son diplôme avec mention très bien. Elle a été professeur de Droit à Seattle University School of Law pendant quelques temps. 

Aujourd’hui elle consacre tout son temps à l’écriture.

Le premier roman de Courtney Milan a été publié en 2010. Depuis lors ses livres ont reçu des critiques élogieuses de la part de Publishers Weekly et de Booklist. 

Elle vit dans le Pacific Northwest avec sa famille.

site de l'auteure:
http://www.courtneymilan.fr/ 

 

Voir les commentaires

Outlander T1, A cross of stitch, Diana Gabaldon

13 Mars 2015, 09:01am

Publié par Kincaid

Titre : Outlander T1

Auteur : Diana Gabaldon

Lecture en VO

n 1946, after WWII, a young Englishwoman named Claire Beauchamp Randall goes to the Scottish Highlands with her husband, Frank. She’s an ex-combat nurse, he’s been in the army as well, they’ve been separated for the last six years, and this is a second honeymoon; they’re getting re-acquainted with each other, thinking of starting a family. But one day Claire goes out walking by herself, and comes across a circle of standing stones—such circles are in fact common all over northern Britain. She walks through a cleft stone in the circle….and disappears. Back into 1743, where the first person she meets is a gentleman in an 18th-century army officer’s uniform. This gentleman, Jack Randall, looks just like her husband Frank—and proves to be Frank’s six-times-great-grandfather. Unfortunately, he also proves to be a sadistic bisexual pervert, and while trying to escape from him, Claire falls into the hands of a gang of Highland Scots, who are also trying to get away from Black Jack Randall—though for other reasons.

In order to avoid being handed over to Captain Randall, Claire is obliged to marry one of the young clansmen. So she finds herself trying to escape from Castle Leoch and her Scottish captors, trying to get back to her husband Frank, trying to avoid being recaptured by Captain Randall—and falling in love with Jamie Fraser, the young man she’s been forced to marry. The story rolls on from there…

Mon avis :

 

Eh oui, je l'ai fait ! Lire le Chardon et le tartan en anglais est un challenge personnel que je m'étais fixée et je suis très contente d'y être arrivée non sans aide (merci Frankie pour cette LC). Bon, il faut tout de même dire qu'avoir lu le livre en français aide pas mal car c'est quand même 800 et quelques pages d'aventures fabuleuses qui reprend patrfois le dialecte de ces messieurs écossais et quand on est pas habitué à lire anglais, ça pique les yeux, je vous raconte même pas.

 

Mise à part cela, je n'ai pas grand chose à dire de plus par rapport à mon avis sur le livre en français : c'est la série littéraire qui aura marqué mon été 2014 et j'aimerais beaucoup continuer à lire la saga en anglais mais vu mon niveau c'est un véritable challenge vu la longueur des livres mais j'ai bon espoir de garder ma motivation.

 

Que ne ferait-on pas pour le beau Jamie Fraser  ? En attendant que la deuxième partie de la saison 1 soit diffusé sur Starz, je reprendrai bien un peu d'écossais....

 

Note : 5/5

Voir les commentaires

Le roi disait que j'étais diable, Clara Dupont-Monod

17 Février 2015, 08:25am

Publié par Kincaid

Titre : Le roi disait que j'étais diable

Auteur : Clara Dupont-Monod

Edition : Grasset

Genre : Roman historique

Nb de pages : 237p

Depuis le XIIe siècle, Aliénor d'Aquitaine a sa légende. On l'a décrite libre, sorcière, conquérante : "le roi disait que j'étais diable", selon la formule de l'évêque de Tournai...
Clara Dupont-Monod reprend cette figure mythique et invente ses premières années comme reine de France, au côté de Louis VII.
Leurs voix alternent pour dessiner le portrait poignant d'une Aliénor ambitieuse, fragile, et le roman d'un amour impossible.
Des noces royales à la deuxième Croisade, du chant des troubadours au fracas des armes, émerge un Moyen Âge lumineux, qui prépare sa mue.

Mon avis :

 

Il y a des livres que je considère comme de véritables OVNI littéraires et "Le roi disait que j'étais diable" en est un, totalement et irrémédiablement. Un méga gros coup de cœur !

 

C'est typiquement le genre de livres qu'on aime ou qu'on aime pas sans demi-mesure. Mais moi, je suis tombée amoureuse du style d'écriture poétique et recherchée de l'auteur dès les premières pages. Un style que je n'avais plus retrouvé depuis "Morsure" d'Hélène Bonafous-Murat et c'est avec plaisir que j'ai découvert ce roman.

 

Un roman historique qui nous offre un point de vue particulier sur une reine d'exception : Aliénor d'Aquitaine. On la découvre dans ces jeunes années durant son mariage avec Louis VII et jusqu'à sa rencontre avec Henri Plantagenêt. Des chapitres courts qui voient s'alterner les pensées de deux narrateurs différents : Aliénor et Louis, les deux protagonistes de l'histoire. Deux personnes complètement différentes qui ne pouvaient que donner un mariage stérile et ennuyeux : Louis est un homme pieux et calme tandis qu'Aliénor est une femme forte et déterminée, avide de batailles qui marqueront son nom dans l'histoire.

 

Le point fort du roman est le style d'écriture de l'auteur qui nous fait connaître les pensées et les personnalités d' Aliénor et de Louis, deux personnages dont l'histoire est remplie de magie et de superstitions.

 

Note : 

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Clara Dupont-Monod

 

 

Clara Dupont-Monod possède une formation littéraire. Elle a fait khâgne au lycée Fénelon et a obtenu une licence de lettres modernes à la Sorbonne où elle découvre le vieux français, matière dans laquelle elle décroche une maîtrise. Elle débute sa carrière de journaliste au magazine Cosmopolitan puis entre comme grand reporter à Marianne à seulement 24 ans.

Par ailleurs, elle intervient régulièrement à la radio dans l'émission On refait le monde diffusée sur RTL et présentée par Nicolas Poincaré.

Elle anime depuis septembre 2014 une chronique littéraire dans l'émission d'actualité Si tu écoutes, j'annule tout sur France Inter.

Elle écrit Eova Luciole, publié en 1998. Ses ouvrages mettent en scène des personnages maltraités autant par leurs contemporains que par la postérité. 

Son roman, "La passion selon Juette" (B. Grasset, Paris, 2007), décrit le combat d'une femme du XIIe siècle qui refuse les diktats d'un monde où les femmes n'ont pas leur mot à dire face à une église toute-puissante. 

Ce roman a obtenu le prix Laurent Bonelli qui était décerné pour la première fois et fut retenu dans la dernière liste du Prix Goncourt 2007.

En 2011, elle publie "Nestor rend les armes", un texte sur un homme obèse. Ce roman est retenu sur la première liste du prix Fémina 2011.

Dans son nouveau roman, "Le roi disait que j'étais diable", Clara Dupont-Monod raconte l'union de la sulfureuse souveraine et du pieux Louis VII. 

 

 

Voir les commentaires

Blackmoore, Julianne Donaldson

11 Février 2015, 08:29am

Publié par Kincaid

Titre : Blackmoore

Auteur : Julianne Donaldson

Edition : Milady

Genre : Romance historique

Nb de pages :286p

Jeune femme déterminée, Kate Worthington souhaite ne jamais se marier.
Afin d'échapper à une famille qu'elle abhorre, elle projette de partir pour les Indes. Malheureusement, sa mère a d'autres projets pour elle et l'oblige à conclure un marché : elle sera libre de s'y rendre si elle parvient à refuser trois demandes en mariage. Kate se rend alors au manoir de Blackmoore et retrouve son cher ami d'enfance, Henry Delafield. Au coeur des landes sauvages, Kate doit faire face à la vérité qui a maintenu son coeur captif.
Cette demande en mariage la libérera-t-elle vraiment ?

Mon avis :

Après un énorme coup de coeur pour le premier livre de l'auteur "Edenbrooke", j'avais hâte de voir ce que l'auteur allait nous réserver pour cette nouvelle histoire.

Kate est une héroïne que j'ai adoré dès le départ : elle est rêveuse, déterminée, très imaginative et courageuse. Difficile de lui résister ! On comprend dès le départ qu'elle est malheureuse dans sa famille entre une mère exhubérante et frivole et une petite soeur égoïste. Elle s'enferme dans ses rêves de partir pour les Indes, sa musique... et Henry. Elle fait tant d'effort pour se montrer indifférente à son égard que ça en est parfois risible : on se rend vite compte qu'elle est amoureuse de lui et que les sentiments sont réciproques mais que les conditions sociales des deux parties ne permettent pas d'envisager un avenir heureux pour nos deux protagonistes.

Une histoire romantique et délicate servie par une écriture poétique que j'ai adoré ! Le livre est court et se lit tellement rapide. Une pause romance bien méritée que j'ai dégusté du début à la fin : l'histoire d'amour entre les deuxpersonnages est abordé si finement qu'on a pas l'impression que ce soit au centre de l'histoire.

La fin m' a énormément surpris, j'ai même failli versé ma petite larme (on se refait pas^^)

 

Note : 5/5

Voir les commentaires

Mariée et soumise, Elizabeth Moss

20 Décembre 2014, 13:18pm

Publié par Kincaid

Titre : Mariée et soumise

Saga : Au temps des Tudors #1

Auteur : Elizabeth Moss

Edition Milady

Nb de pages : 456p

Genre : Romance historique

Demoiselle d'honneur de la reine Anne Boleyn, Héloise Tyrell espère pouvoir un jour se marier selon son coeur. Lord Wolf, un soldat endurci, épris d'Héloise depuis l'enfance, se présente à la cour du roi Henry VIII avec le projet de l'épouser. Bien qu'elle déteste ce guerrier, Héloise finit par succomber au désir qu'il éveille en elle.

Mon avis :

 

Attention Coup de coeur !

 

J'attendais beaucoup de cette romance historique principalement parce qu'elle se déroule durant la période des Tudors, période que j'affectionne particulièrement depuis que j'ai lu" Deux soeurs pour un roi" de Philippa Gregory. Il faut dire que l'histoire entre Anne Boleyn et Henry Tudors est des plus atypiques. 

 

L'auteur, Elizabeth Moss, a fait un véritable travil de recherche pour offrir à sa romance un cadre historique des plus véridiques où les caractères des personnages royaux m'ont bluffé par leur réalisme. Cependant, bien que cette période de l'histoire soit plutôt bien décrite, elle ne sert que de contexte à l'histoire : on découvre Eloïse, jeune fille ayant pour rôle celui de demoiselle d'honneur d'Anne Boleyn, est contrainte de se marier avec un voisin de son père Lord Wolf.

 

Que dire des personnages ? Je les ai adoré ! On découvre Eloïse en jeune fille un peu naïve mais au fil du roman, elle évolue en une jeune femme au caractère affirmée qui reprend ses repères dans sa nouvelle vie. Lord Wolf est l'exmple typique du soldat un peu bourru qui recherche de la stabilité dans sa vie, il n'attend rien de ce mariage à part une épouse obéissante mais au contact d'Eloïse, il se rend compte que ses exigences étaient amoindries par rapport à ses désirs profonds.

 

Une romance historique que j'ai dévoré, je ne peux que vous la conseiller 

 

Je tiens à remercier Aurélia et les éditions Milady pour cette lecture.

 

Note :

 

Voir les commentaires

L'espoir des Highlands, Hannah Howell

20 Décembre 2014, 13:05pm

Publié par Kincaid

Titre : L'espoir des Highlands

Saga : Les chefs du clan Murray #3

Auteur : Hannah Howell

Edition : Milady Romance

Nb de pages : 480p

Genre : Romance historique 

Écosse, XVe siècle. Eric est le plus jeune des fils du chef du clan Murray. Voilà treize ans qu'il attend dans l'ombre de pouvoir mettre la main sur son héritage. Hélas, les siens ne lui laissent pas récupérer ce qui lui revient de droit. Aussi va-t-il chercher de l'aide auprès du clan adverse. Précisément celui que cherche à fuir Bethia, la belle demoiselle en détresse à laquelle il est venu en aide et dont il s'est épris. Peut-elle se laisser aller à éprouver de l'amour pour celui qui, tôt ou tard, deviendra son ennemi ?

Mon avis :

 

En voilà un tome que j'attendais avec impatience. Dès le premier tome, le personnage d'Eric, bien qu'adolescent, avait attiré mon attention par la complexité de son lignage et j'avais hâte de lire une histoire centrée sur lui. Verdict ? Je n'ai pas été déçue !

 

On retrouve Eric, devenu adulte, qui va demander de l'aide au clan MacKillian, le clan de sa mère, pour revendiquer son héritage légitime. En chemin, il va rencontrer Bethia, une jeune femme forte et pleine de courage qui tente par tous les moyens de protéger son neveu : une rencontre qui va quelques peu bouleverser ses plans.

 

Que dire ? Waouh ! L'intrigue est remplis d'actions avec beaucoup de rebondissements qui donnent un rythme soutenu à l'histoire en général. Une fois que l'on commence, c'est difficile de lâcher le livre avant la dernière page. Le seul petit reproche que j'aurais à dire c'est que la romance entre les personnages arrivent un peu trop tôt à mon goût. J'aurais aimé les voir jouer au chat et à la souris un peu plus longtemps, histoire de pimenter un peu les choses, surtout que Bethia a un caractère bien trempée qui se prête bien à cela.

 

Sinon l'écriture de l'auteur est toujours aussi agréable, les personnages toujours aussi attachants… bref, encore un super tome !

 

Je remercie Aurélia et les éditions Milady pour cette découverte !

 

Note : 4/5

 

 

Voir les commentaires

Le boudoir des délices, Leigh Michaels

19 Décembre 2014, 10:30am

Publié par Kincaid

Titre : Le boudoir des délices

Auteur : Leigh Michaels

Edition : Milady Romance

Nb de pages : 384p

Genre : Romance historique

Quand le séduisant et libertin comte de Hawthorne fait l'acquisition de la charmante maison qui donne sur le jardin de sa propre demeure, il ne s'attend pas à tomber sous le charme de la belle dame qu'il y rencontre secrètement…Une fois mariée au comte, lady Keighley trouve regrettable de laisser cette demeure inoccupée et la propose à son amie d'enfance Felicity Mercer. Celle-ci découvre que le beau cousin du comte est très exactement son prince charmant…Qu'en sera-t-il de la prochaine occupante ? Ce boudoir semble abriter les rencontres les plus inavouables de la société…

Mon avis :

 

Hum, hum … c'est le genre de livres que je referme sans trop savoir ce que je vais en dire. Pour vous détailler un peu : on suit l'histoire de trois femmes en quête de liberté et de plaisir charnel et toutes ses histoires ont un point commun : le lieu où elles se déroulent, le manoir du 5 Upper Seymour Street.

 

Je n'ai pas vraiment accroché car on se retrouve avec des histoires courtes et bâclées : par exemple avec Lady Wilde, on a à peine le temps de découvrir son passé et pourquoi elle recherche la compagnie de Hawthorne que ça y est, ils couchent déjà ensemble et on passe à une autre histoire.

 

De plus, les personnages ne sont pas assez développés : l'intrigue jongle difficilement avec trois histoires qui multiplient les répétitions. Le côté charnel des relations prend trop souvent le pas sur la rencontre et la séduction du couple, qui représente la partie que je préfère dans la naissance d'une relation !

 

C'est dommage car l'écriture de l'auteur est très agréable à lire mais je m'attendais à quelque chose d'un peu mieux construit surtout que le roman est vraiment court. Grosse déception !

 

Note : 2/5

 

Voir les commentaires

Elizabeth Darcy, Abigail Reynolds

17 Décembre 2014, 13:26pm

Publié par Kincaid

Titre : Elizabeth Darcy

Auteur : Abigail Reynolds

Edition : Milady Romance

Nb de pages : 400p

Genre : Romance historique

Et si le dernier homme au monde qu’Elizabeth Bennet accepterait d’épouser... était son mari ?

Dans Orgueil et Préjugés de Jane Austen, Elizabeth affirme à l’orgueilleux Mr Darcy qu’il serait le dernier homme au monde qu’elle consentirait à épouser.

Et si elle n’avait jamais prononcé ces mots ?

Dans cette réécriture d’Orgueil et Préjugés, Elizabeth consent malgré elle à devenir la maîtresse de Pemberley, déclenchant un jeu de chassés-croisés qui risque de mettre en péril leur amour…

Mon avis :

 

Comme vous le savez sans doute, je suis une fan inconditionnelle des écrits de Jane Austen et c'est toujours avec grand plaisir que j'aime découvrir ces romans qui remettent en scène l'univers de cette auteur avec toutefois quelques nuances.

 

Ici Abigail Reynolds nous livre un roman basé sur un élément important d'Orgueils et préjugés : et si, lors de la demande en mariage de Darcy, Elizabeth n'aurait pas eu le temps de refuser sa demande et si leur baiser avait été surpris par une tierce personne ? Ainsi commence "Elizabeth Darcy", un début plus que prometteur, dans le plus pur style austenien où Elizabeth, pour échapper aux parjures, décide d'épouser cet homme alors qu'elle ne ressent rien pour lui.

Une intrigue tout à fait crédible qui m'a ravi pourtant j'ai eu du mal à reconnaître les personnages : le panache d'Elizabeth est quelques peu terni par sa docilité de femme mariée et j'ai eu plus d'une fois envie de la réveiller ( mais pourquoi tu restes comme ça sans rien dire ???). De même, Darcy semble très éloigné de l'idée que je m'en faisais : un brin égocentrique, il semble hermétique à ce qu'il se passe autour de lui, y compris concernant les sentiments d'Elizabeth à son égard.

 

Autres points décevants : l'histoire est essentiellement centré sur nos deux tourtereaux et tourne parfois un peu en rond. J'ai trouvé qu'il manquait cruellement de personnages secondaires pour étoffer l'histoire : ce qui est énormément présent dans les livres de Jane Austen. Sinon, je n'ai eu aucun mal à suivre les trames de l'intrigue imaginaient par l'auteur : elles m'ont toutes paru crédibles, au vu de ce que je connaissais d'Orgueils et préjugés.

 

En bref, une histoire dans le pur style austenien qui est un peu décevant au niveau des personnages mais qui se laisse lire très facilement.

 

Note : 4/5

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Abigail Reynolds

 

 

Abigail Reynolds est écrivaine et médecin.

Elle a fait ses études de russe et ses études théâtrales au Bryn Mawr College et ses études en biologie marine au Laboratoire de biologie marine (Marine Biological Laboratory, MBL) à Woods Hole (Massachusetts).

Après avoir obtenu son diplômé de médecine, elle ouvre un cabinet privé.

Elle a commencé sa carrière d'écrivain en 2001 en publiant ses écrits d'abord sur le site Jane Austen Fan-fiction puis en auto-édition.

Abigail vit à Madison, Wisconsin, avec son mari et ses deux enfants.

site de l'auteure:
http://www.pemberleyvariations.com/

Voir les commentaires

Edenbrooke, Julianne Donaldson

16 Décembre 2014, 17:59pm

Publié par Kincaid

Titre : Edenbrooke

Auteur : Julianne Donaldson

Edition Milady Romance

Nb de pages : 360p

Genre : Romance Historique

En amour, rien ne se passe jamais comme prévu…

Éprise de liberté, Marianne Daventry n’est pas heureuse à Bath. Lorsque sa soeur l’invite à passer l’été à Edenbrooke, la jeune femme n’hésite pas une seconde. Devant parfaire son éducation, condition sine qua non pour pouvoir prétendre à l’héritage de sa grand-mère, Marianne tente désespérément de ne pas se laisser charmer par le maître des lieux, sir Philip, séducteur patenté. Parviendra-t-elle à contenir les élans de son coeur ou succombera-t-elle à son sourire ?

Mon avis :

 

Je tiens à remercier Aurélia et les éditions Milady pour cette découverte !

 

Je ne sais pas pour vous mais personnellement j'ai été séduite par cette couverture aux tons pastels qui appellent au calme et à la sérénité. Du coup, je me suis dit que j'aimerais bien faire un tour à Edenbrooke.

 

Autant vous le dire tout de suite : gros coup de cœur ! Un roman historique comme je les aime avec une héroïne généreuse et attendrissante, une histoire simple mais bien menée et un cadre idyllique. Marianne a tout de la jeune fille parfaite pourtant en société, elle est tout le temps éclipsée par sa sœur qui va faire sa saison dans la capitale pendant qu'elle reste à la maison. Elle essaie désespérément de faire le deuil de sa mère, ce qui s'avère difficile, vu  que son père s'est empressé de l'envoyer chez d'autres membres de sa famille dès la mort de sa mère et elle attend chaque jour des nouvelles de son père qui l'autoriserait à rentrer à la maison.

 

Le deuil de Marianne m'a profondément touché : dès le départ, on comprend que cet évènement l'a profondément perturbé et qu'elle a du mal à se lier aux autres de peur de les perdre. Son amour inconditionnel pour sa sœur s'étiolera peu à peu face à la froideur et à la désinvolture dont celle-ci fait preuve face à tous ce qui est important pour Marianne. Philip arrive un peu par hasard, dans ce contexte, et va peu à peu s'installer dans le quotidien de la jeune femme jusqu'à devenir un ami fidèle mais bien sûr l'histoire ne va pas s'arrêter là. Deux personnages que j'ai adoré et qui cadre parfaitement avec ce que l'on attend de l'histoire : Philip est le gentleman parfait de cette romance historique !

 

Julianne Donaldson a su, par son talent, me donner l'envie de découvrir l'ambiance apaisante qui entoure Edenbrooke : se promener le long de ses champs, rêvasser sous un arbre dont les branches se baladent au gré des vents. Un décor qui inspire ! C'est impossible de ne pas vouloir aller à Edenbrooke après avoir lu ce livre.

 

Note : 

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Julianne Donaldson

 

 

Julianne Donaldson est la fille d'un pilote de la U.S Air Force. Elle apprit à skier dans les Alpes italiens, visita l'Allemagne de l'Est avant la chute du mur et vécu pendant trois ans à côté d'un château vieux de 500 ans. Après une Licence d'anglais, elle se consacra à l'écriture. Quand elle n'est pas occupée par ses quatre jeunes enfants et son mari, elle écrit des romans de type romance historique. Edenbrooke est son premier roman.

Voir les commentaires

A la conquête du marquis, Vanessa Kelly

27 Novembre 2014, 07:03am

Publié par Kincaid

Titre : A la conquête du marquis

Auteur : Vanessa Kelly

Edition : Milady

Nb de pages : 502p

Genre : Romance historique

Un mariage peut en cacher un autre...

Fuyant un oncle qui cherche à s'accaparer sa dot, Meredith trouve refuge chez les grands-parents de sa demi-soeur Annabel. L'arrivée de cette ravissante jeune femme dans la maison bouleverse leurs plans. En effet, l'indomptabe marquis de Silverton, promis à Annabel, tombe sous le charme de Meredith. Il ne reculera devant rien pour la séduire.

Mon avis :

Que dire de ce livre ? Je me suis ennuyée ! C'est long et répétitif, pourtant le début ma plaisait bien : les personnages étaient attachants, surtout Meredith et son caractère surprotecteur à l'égard de sa soeur. Mais l'histoire s'embourbe très vite malgré de bons éléments : j'ai eu plaisir de voir les disputes entre Sophie et Simon que l'on retrouve dans "A la poursuite du comte" qui est au final bien meilleur que ce tome-ci.

L'évolution du personnage de Mérédith au cours du roman m'a bien plu : sa découverte de la haute société londonienne m'a plus d'une fois fait sourire. C'est un personnage extrêmement attachant, qui a bon coeur et qui pense toujours aux autres avant elle-même.

Un roman qui se lit facilement mais dont la longueur et la pauvreté de l'histoire ont eu raison de moi.

 

Note : 1/5

Quelques mots sur l'auteur : Vanessa Kelly

Vanessa Kelly est auteur de romances historiques.

Elle est titulaire d'un master à Rutgers, l'université de l'État du New Jersey, et d'un doctorat en littérature à l'Université de Toronto.

Elle écrit des romances contemporaines avec son mari sous le nom de plume de V.K. Sykes.

Vanessa et son mari passent la majeure partie de l'année à Ottawa, en Ontario, et l'hiver à l'Amelia Island, en Floride. 

site:
http://www.vanessakellyauthor.com/

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>