Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

science fiction

La ferme des animaux, Georges Orwell

10 Janvier 2018, 07:46am

Publié par Kincaid

 

Titre : La ferme des animaux

Auteur : Georges Orwell

Genre : Science Fiction

Edition : Folio classique

nb de pages : 153 pages

Lu le 6 Janvier 2018

Un beau jour, dans une ferme anglaise, les animaux décident de prendre le contrôle et chassent leur propriétaire. Les cochons dirigent la ferme comme une mini société et bientôt des lois sont établies proscrivant de près ou de loin tout ce qui pourrait ressembler ou faire agir les animaux comme des humains. De fil en aiguille, ce microcosme évolue jusqu'à ce qu'on puisse lire parmi les commandements : " Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d'autres. "
Le parallèle avec l'URSS est inévitable quand on lit cette fable animalière. A travers cette société, c'est une véritable critique du totalitarisme d'état que développe Orwell.

Mon avis : 

Georges Orwell, de son vrai nom Eric Blair, nous offre avec "La ferme des animaux", une fable animalière qui sert de décor à une critique beaucoup plus pointue sur les régimes totalitaires.

Tout commence quand les animaux de la ferme, lassés des mauvais traitements dont ils font l'objet par leur maître, décident de se rebeller et de faire tourner la ferme par eux-mêmes et de la rebaptiser "La ferme des animaux". Pour imposer les bases de ce nouveau régime, les cochons, plus malins que les autres, imposent les bases d'un nouveau système où tout les animaux sont égaux et où l'homme est devenu l'ennemi. Mais peu à peu, les cochons s'octroient des privilèges jusqu'alors proscrits et obligent les autres animaux notamment les moutons à travailler de plus en plus pour récolter beaucoup moins qu'avant.

Un petit roman de 150 pages que j'ai adoré ! L'auteur nous pousse à réfléchir sur les malversations des cochons, et notamment sur les mensonges et tromperies de Brille-babille, le porte parole des cochons et sur la manipulation des foules qui changent une démocratie en dictature totalitaire.

Un livre que je relirai sûrement et dont je conseille vivement la lecture !

Note : 5/5

Voir les commentaires

Divergente, Veronica Roth

12 Mai 2015, 08:13am

Publié par Kincaid

Titre : Divergente

Auteur : Veronica Roth

Saga : Divergent

Edition : Nathan

Genre : Science fiction / jeunesse

Nb de pages : 448p

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.

Mon avis :

Pour ceux qui suivent le blog régulièrement, vous avez pu voir toute l'étendue de ma fière divergente. Entre les films et les livres, j'avais de quoi tenir un long moment dans le monde de Tris sans me lasser !

Vous l'avez compris, c'est un méga gros coup de coeur pour cette saga !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, je l'ai boudé assez longtemps, vu que ce premier tome (acheté à sa sortie!) est resté dans ma PAL tout ce temps sans que je sache vraiment pourquoi. Enfin si, la couverture y est peut-être pour un petit quelquechose, je n'en suis pas vraiment fan et je trouve qu'elle n'est pas très représentative du conenu du livre mais bon, passons.

L'histoire vous la connaissez, Béatrice Prior vit dans un monde post apocalyptique où la population est divisée en caste selon ses aptitudes. A 16 ans, l'heure est venue de choisir si elle veut rester parmi les Altruistes, la caste de ses parents où elle a du mal à trouver sa place, ou si elle veut changer de factions. Un choix difficile qui ne sera pas sans conséquence quand elle apprend qu'elle possède des aptitudes pour intégrer plusieurs factions : une divergente ! Traquée et pourchassée par le gouvernement qui voit en elle une menace de rebellion, elle ne pourra compter que sur elle et le soutien de Quatre pour s'en sortir.

Dire que je l'ai dévoré serait un euphémisme : je visionnais le film en boucle en lisant le livre (oui oui j'en étais à ce point là !). J'ai évidemment craqué pour Quatre (qui, n'y a pas succombé !).

L'histoire est addictive, le système des factions novateurs et intéressants, Tris est un personnage humain dont on se sent directement proche : elle est courageuse, bienveillante, un peu bornée mais ça fait tout son charme même si elle ne se rend pas comte de l'effet qu'elle produit sur les autres par son dénouement à tout épreuve. 

Quatre est son strict opposé : il vit dans sa bulle et sa mine austère n'incite pas les autres à devenir son ami pourtant Tris va réussir à fissurer sa carapace et nous le montrer plus charmant et attentionné qu'il n'est : traumatisé par ses expériences passées, il ne veut rien laisser l'atteindre. Surtout que lui aussi cache un lourd secret.

Le pont fort du roman : on ne se repose pas une seule minute ! Entre les rebondissments, les découvertes et l'évolution des personnages, on ne peux que plonger avec délice dans cet univers sans jamais vouloir en ressortir. Mais ce qui m'a le plus marqué, c'est que le roman nous pousse à réfléchir : si on avait été à la place de Tris, quelle faction aurions-nous choisi ? Quelle faction serait faites pour nous ?

Pour finir, un petit mot sur la romance entre Tris et Quatre : bien qu'étant un élément important de l'intrigue, elle ne prend jamais le dessus sur l'histoire (je l'ai parfois déploré !). Du coup, c'est comme si on suivait de loin l'évolution de leur relation et qu'il n'avait pas le temps de se retrouver seul tous les deux en tant que couple : mais cela reste un détail mineur !

 

Note : 

Quelques mots sur l'auteur : Veronica Roth

Veronica Roth est auteure et vit à Chicago. Elle a étudié l’écriture créative à Northwestern University. 

Elle est principalement connue pour sa trilogie Divergente, dont le premier tome sorti en 2011 est son tout premier livre, qu'elle a écrit pendant ses études. Les deux premiers tomes sont sur la liste des Best Sellers du New York Times. 

Le premier tome a été adapté en film par Neil Burger en 2014, la suite (Divergente : L'Insurrection) sortira en 2015.

Elle est très active sur Internet via plusieurs blogs, mais aussi Twitter.

Pour plus d'informations voici son blog http://veronicarothbooks.blogspot.fr/ 

Voir les commentaires

Bird Box, Josh Malerman

24 Février 2015, 09:32am

Publié par Kincaid

Titre : Bird Box

Auteur : Josh Malerman

Edition : Calmann-Lévy

Genre : Horreur/Science-fiction

Nb de pages : 372p

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.

Mon avis :

 

Un livre que j'ai vu circulé un certain nombres de fois sur la blogo et j'ai décidé de me lancer à sa découverte. Et wahou ! Quel livre ! Une fois que l'on commence, c'est impossible de lâcher le livre avant la dernière page tant on veut savoir le fin mot de l'histoire.

 

Je dois vous avouer que les premières pages m'ont laissé un goût doux amer, c'était tellement étrange que j'ai hésité à continuer ma lecture. Mais une fois les premières pages passées, on commence à comprendre ce qui s'est réellement passé et à partir de là, c'est impossible de ne pas succomber à l'atmosphère étouffante et surnaturelle qui entoure le récit. On est, à chaque page, sur le qui-vive, incertain tant qu'à l'avenir de Mallory et de ses enfants.

 

Le récit alterne entre les flash back qui nous explique comment Mallory est arrivée dans cette maison avec les enfants et leur parcours sur la rivière pour une destination qui nous sera révèlée à la fin. On n'a pas les réponses à toutes nos questions mais le vrai point fort du roman est l'atmosphère hostile que l'auteur arrive à créer : on évolue dans un monde confiné où l'horreur nous entoure sans que jamais on ne la voit véritablement ce qui contribue à entretenir le mystère.

 

Je ne parle pas volontairement de l'histoire car c'est un livre qu'il faut absolument découvrir !

 

Note : 

 

Quelques mots sur l'auteur : Josh Mallerman

Originaire de Detroit et habitant désormais à Royal Oaks dans le Michigan, Josh Malerman est le chanteur et le parolier du groupe de rock The High Strung. 

"Bird Box" est son premier roman. 

Voir les commentaires

Le chasseur et son ombre, Georges R.R Martin

18 Juin 2013, 19:44pm

Publié par Kincaid

Couverture Le chasseur et son ombre

 

résumé :

Ramon Espejo est un dur à cuire, un homme qu'on ne pousse à bout qu'à ses risques et périls. L'ambassadeur européan en a fait l'amère expérience et l'a payé de sa vie, contraignant Ramon à s'enfuir. Pour échapper à la police, celui-ci s'enfonce au coeur d'une région encore inexplorée de la planète São Paulo et fait une découverte qui pourrait avoir des répercussions à l'échelle de la galaxie. Il est alors entraîné bien malgré lui dans une course-poursuite d'un genre très particulier.


Mon avis :

 

                           Je tiens, tout d'abord, à remercier Livraddict et les éditions Folio pour ce partenariat !

 

                            En tant que grande fan de Georges R. R Martin, j'étais très curieuse de découvrir cet ouvrage qu'il a coécrit avec Gardner Dozois et Daniel Abraham : deux autres grands noms du fantastique, à l'instar de Connie Willis, leur mentor ! A ma grande honte, je ne les connaissais pas du tout : une bonne occasion s'est présentée avec ce livre !

 

                             Dès le début, j'ai été surprise et enchantée par le monde parallèle qui y est décrit et qui n'a eu de cesse de me faire penser à la série TV "Defiance", actuellement diffusée sur Syfy, où humains et aliens cohabitent du mieux qu'ils peuvent sur quelques bouts de terres civilisés. On passe la première partie du roman a récolté des informations sur ce monde tout en suivant Ramon, le personnage principal dans ses déambulations.

 

                              Mise à part le cadre spatio-temporel, j'ai eu beaucoup de mal à cerner le personnage de Ramon : trop souvent antipathique au lecteur, il m'est apparu comme un parfait anti-héros et j'ai eu du mal à me sentir proche de lui, plus encore à approuver ses faits et gestes, qui sont, pour la plupart, détaillés de long en large, à tel point qu'on en perd le fil de l'intrigue principale.

 

                              Après un début somme toute assez prometteur, je me suis vite sentie perdue face aux élucubrations rêveuses du personnage principal, et encore plus vite larguée quand les aliens l'ont capturé : leur mode d'expression, leurs coutumes... sont si différents des nôtres, que malgré les nombreuses descriptions des auteurs, j'ai eu du mal à imaginer les personnages et leur mode de vie. Trop souvent, les scènes d'actions qui auraient pu mettre un peu d'énergie à l'intrigue sont noyées dans des dialogues interminables entre Ramon et ses ravisseurs aliens et j'avoue que ça m'a ennuyé que ce schéma soit répété si souvent !

 

                              Au final, grosse déception pour ce livre, car je n'ai pas accroché plus que ça à l'histoire, une fois lu la moitié du roman : je trouve que ça manquait de dynamisme à de nombreux égards. Pourtant l'idée de départ était plus que sympathique et surfait sur les nouveautés fantastique du moment en y apportant une touche de nouveauté. 

 

Note :

Voir les commentaires

Main mise sur Jakobar, Olivier Deparis

30 Octobre 2011, 17:35pm

Publié par Kincaid

Auteur Olivier Deparis
Editeur Black Coat Press
Date de parution

septembre 2011

Collection Riviere Blanche
ISBN 1612270409
EAN 978-1612270401

 

Résumé :

 

Le sergent Tom Fullman rencontre la Main , une équipe d’experts qu’il doit escorter sur les lieux d’un crash à l’autre bout du cosmos. Mais un piège leur est tendu.
Inculpés de crime à tort, ils se réfugient ensemble sur Jakobar, une planète indépendante. Pour survivre, ils devront apprendre à se connaître, surmonter leurs différences… et vite ! La flotte aérospatiale approche. Le Ministère fédéral, accusant les autorités locales de protéger les terroristes, a voté en représailles un blocus planétaire. Aurait-il tout manigancé depuis le départ dans le seul but d’étendre sa Mainmise sur Jakobar ?

 

 

Mon avis :

 

                               Tout d'abord je tiens à remercier Skritt et les éditions Rivière Blanche pour m'avoir pemis de découvrir cet ouvrage. Je ne connaissais pas grand chose à la Science fiction mais la curiosité m'a poussé à participer à ce partenariat et au final j'ai été ravie de découvrir de nouveaux univers !

 

                               Au menu de ce roman, on trouve des intrigues politiques, des manoeuvres militaires, des technologies futuristes, des courses poursuites inter-galactiques... beaucoup d'actions pour un roman mené tambour battant où se cotoient des personnages aussi divers qu'amusants : mon personnage préféré reste Lau, une mutante aussi aggressive que sentimentale et qui m'a souvent fait rire par ses sauts d'humeur !

                              Je n'ai pas beaucoup d'expérience dans la SF pourtant j'ai été impressionnée par l'imaginaire de l'auteur et par le monde qu'il a crée : rien que la technologie futuriste qui y est décrite vaut le détour : entre les fusicoms, les F4... on s'y croit vraiment ! Pour le F4, autrement dit le vaisseau spatial, je n'ai pas pu m'empêcher de l'imaginer identique au vaisseau de la couverture. Une couverture, signée Grillon vraiment très belle et qui correspond très bien au livre.

                             J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Olivier Deparis : une écriture simple et nerveuse qui sert à merveille ce roman riche en rebondissements.

                             Les personnages m'ont beaucoup plu, même si j'avoue que j'ai été un peu dépassé au départ ! On apprend à les connaître au fur et à mesure de l'intrigue : chacun révèle une facette de son caractère et tout le groupe doit faire front commun face à l'adversité malgré leur différence !

                             Un très bonne découverte qui m' a permis de découvrir l'univers de la science fiction !

 

 

Note :

 

Voir les commentaires