Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer

24 Juillet 2009, 09:17am

Publié par Kincaid



Résumé :
Melanie Stryder est une rebelle. Notre Terre a été envahie par un ennemi invisible. Petit à petit, les âmes vagabondes s’emparent du corps des hommes en neutralisant leur esprit. La quasi-totalité de l’humanité a ainsi succombé. Melanie Stryder fait partie du dernier groupe d’hommes libres. Lorsqu’elle est capturée par les Traqueurs, on lui insère Vagabonde, une âme exceptionnelle qui a déjà connu plusieurs corps. Elle sait les difficultés d’envahir un humain hostile : les émotions dévastatrices, le tumulte des sens, les souvenirs trop vifs. Et Vagabonde rencontre un obstacle supplémentaire : l’esprit de l’ancienne propriétaire résiste. L’âme explore les souvenirs de Melanie dans l’espoir de découvrir l’endroit où se cachent les derniers résistants humains. Mais à la place de ces informations, Melanie submerge Vagabonde par les images de l’homme qu’elle aime – Jared, un humain encore en cavale. Incapable de se dissocier des pulsions de son corps d’emprunt, Vagabonde commence à aimer l’homme qu’elle est censée livrer aux autorités. Face aux pressions extérieures, Melanie et Vagabonde se retrouvent alliées malgré elles ; commence alors pour elles la quête incertaine et périlleuse de cet homme dont elles sont toutes deux amoureuses.

Mon avis :
J'ai découvert les âmes vagabondes avant de découvrir twilight et je dois dire une chose, c'est que ce roman n'a rien à envier à ces fameux vampires.
 C'est un livre vraiment émouvant qui montre la résistance des humains face à des envahisseurs et comment l'un deux va s'intégrer à un groupe de rebelles pour les aider à survivre. Certains passages m'ont fait penser à d'autres livres que j'avias lu sur la résistance française dans la seconde guerre mondiale.
Le début est un peu long et il est difficile de comprendre ce qui se passe car la narratrice, une des envahisseuses, décrit tous ce qu'elle voit, ressent ou touche avec ce corps humain : des descriptions un peu longues, mais qui permettent de mettre en route l'histoire.
Le corps qu'elle occupe, celui de Mélanie, ne se laisse pas dominer par le parasite et elle lutte pour retrouver la pleine possession de son corps : et c'est là toutes la trame du roman.
Au début ennemies, les deux esprits vont ensuite agir de concert pour retrouver les rebelles auxquels Mélanie tient beaucoup, notamment Jared et son frère, pour finalement y parvenir après de nombreux obstacles.
Mais l'accueil qui les attend au centre des résistants est loin d'être celui auquel mélanie s'attendait. S'ensuit une existence de paria au sein des sous-sols résistants, où elle est traitée comme un parasite. Mais à force de patience et de soumission, elle va réussir à leur faire comprendre qu'elle n'est pas un danger pour eux.
C'est cette partie que j'ai préféré : la tolérance qu'ils font preuve à son égard. En décidant de ne pas la tuer, les rebelles prenaient le risque de se faire prendre ou pire, et pourtant ils la laissent en vie et essayent de comprendre ce qu'elles faisaient si loin des siens. C'est grâce à cette preuve de confiance, qu'ils vont pouvoir renforcer leurs positions car Mélanie peut facilement se ravitailler dans les centres qu'occupent les siens.
Un très beau roman, très émouvant, qui apporte une nouvelle façon de voir les autres.

Note :
Commenter cet article

cecyl 09/08/2009 21:27

merci beaucoup pour votre retour de lecture
je vais le recopier et l'ajouter en commentaire du recueil
si ça vous dit de faire un petit article sur mon recueil, je mettrai un lien direct sur mon blog vers cet article, comme je l'ai déjà fait avec trois autres blogs, faites-moi signe si ça vous intéresse
merci encore et à bientôt

cecyl 09/08/2009 13:39

bonjour
je voulais savoir si vous aviez fini mon recueil
et ce que vous en pensiez
à plus

Kincaid 09/08/2009 15:13


Bonjour Cecyl !
Oui j'ai effectivement lu ton recueil, et dans l'ensemble c'est vraiment bon, même très bon, vous avez du talent, c'est indéniable !! "Ma liberte" reste un de mes préférés parce que c'est assez
abstrait mais j'en ai découvert d'autres. Le livre 3 (grain de sel)et le 8 (le corps du poète) sont, à mon goût, les meilleurs, le 2 n'est pas mal, aussi !
Ce qui revient assez souvent et qui est lassant au bout de plusieurs poèmes, c'est les répétitions de début de phrases ou un vers identiques une ligne sur l'autre et aussi faire attention aux
sonorités et au rythme du vers : les alternances de vers court/long empêchent d'avoir une bonne lecture à voix haute.
Voilà pour les points négatifs!!!! c'est assez secondaire mais la poésie est faite, à mon avis, pour être lu à voix haute car c'est vraiment plus beau ainsi.
Pour tout ce qui concerne le reste, on a  une écriture rythmée, un vocabulaire assez diversifié et des sujets variés qui enrichissent la lecture du recueil.
On sent que vous avez fait un travail énorme sur les textes et le résultat est épatant et rend la lecture fluide et agréable, on voyage vraiment dans un autre monde remplie de beauté et de douceur.
Mes poèmes préférés sont "ma liberté", "éloquence tropicale", "le clair obscur", "couleur local","paradis tropical"," le dormeur du lagon bleu", Bleu à l'âme, "Artiste dans l'âme", le poids des
astres morts", "la reconquête de l'amour".
A bientôt !!!!


Ankya 28/07/2009 11:56

Ce livre est un de mes coups de coeur 2009 :)

Je visite ton blog, et je vois que tu lis beaucoup sur les vampires. Cela m'intéresse :) Je repasserai par ici :)

Kincaid 28/07/2009 21:54


J'adore ce genre de littérature!!! Le vampire est une créature fascinante, je posterai bientôt des billets sur de nouveaux livres de vampires : une anthologie, un documentaire et 2 romans.
Les âmes vagabondes est également un de mes coups de coeur 2009!!!


Kaname 27/07/2009 20:18

Je ne l'ai pas du tout aimé, l'histoire s'embourbe dès le début, les cents première pages sont vraiment indigestes et même si l'histoire se déride un peu vers la fin j'ai été très déçu, ça ne valait pas Twilight

Kincaid 28/07/2009 09:48


Il faut donner un décor à l'histoire et le fait que l' histoire soit écrit à la première personne passe forcément par la description des sensations. Je t'accorde qu'au début, on peut être un peu
perdu, l'insertion d'un organisme étranger dans un corps humain, ça a de quoi surprendre, mais la suite est vraiment belle. Mais comme d'habitude, mon avis n'engage que moi !!!


cecyl 24/07/2009 21:35

merci, c'est cool
j'essaie de me faire des amis
et c'est pas facile

Kincaid 24/07/2009 22:15


ouais je sais ce que c'est !!! Pour l'instant, j'ai pas tout lu mais j'aime bian Ma liberté et le deuil du jour : ça ressemble un peu à des Haïkus en un peu plus long évidemment mais j'aime bien la
forme synthétique et malgré le fait qu'il n'y est pas de rimes, il reste une certaine cohérence dans les vers, un peu comme dans une chanson.
Je finis de lire pour te donner une appréciation globale.