Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Articles avec #litterature jeunesse

Miss Peregrine et les enfants particuliers, Ransom Riggs

11 Janvier 2017, 07:09am

Publié par Kincaid

 

Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers

Auteur : Ransom Riggs

Editeur : Bayard

Nb de pages : 432p

Genre : Jeunesse / Fantastique

 

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle...

Mon avis :

Bon j'avoue, j'ai un peu triché avec ce livre : je suis d'abord allée voir l'adaptation de Tim Burton au cinéma avant de découvrir le livre qui en était à l'origine. Mais il faut dire que je me trouvais dans une période où je n'avais pas trop envie de lire à l'époque. Ce qui n'est plus le cas.

Des photos, des enfants particuliers et des sépulcreux

Le livre, en lui-même, est magnifique ! En général, je n'investis plus, ou très peu, dans les grands formats mais là je ne regrette absolument pas : les photographies font parties intégrantes de la beauté du livre et représentent une illustration bienvenue dans le déroulement de l'histoire. Un vrai travail de fond de la part de l'auteur qui rend l'histoire d'autant plus prenante.

Jacob, le personnage principal, est un garçon sans véritable vie sociale qui s'ennuie de tout sauf des histoires que lui racontent son grand-père, seul personne de sa famille qu'il vénère. Suite à sa mort tragique, il décide de se lancer à la poursuite du passé de son grand-père en partant à la recherche de l'orphelinat où il a grandi. Mais ce qu'il va découvrir va changer son monde à jamais !

Une histoire qui peine à prendre son envol : les cent premières pages trépignent un peu mais cela sert au moins à bien mettre en place l'histoire et les personnages et après ce ne fut que du bonheur. J'ai dévoré le livre en un week-end !

Ransom Riggs a su créer une histoire originale mêlant le côté historique de la seconde guerre mondiale et le côté fantastique des enfants particuliers : un savant mélange qui m'a tenu en haleine ! 

Ransom Riggs nous livre un monde palpitant et exaltant qui invite le lecteur à un voyage inoubliable :

 

Note :

 

Quelques mots sur l'auteur : Ransom Riggs

Ransom Riggs



Il a obtenu un diplôme de littérature anglaise de Kenyon College (Ohio) et a étudié le cinéma à l'Université de Californie du Sud. 

Il vit à Santa Monica.

"Miss Peregrine et les Enfants Particuliers" a atteint la première place de la liste des best-sellers du New York Times dans la catégorie livres pour enfants et est resté en tout 63 semaines sur cette liste. Il obtient le Grand prix de l'Imaginaire 2015 et est adapté pour le cinéma par Tim Burton, avec Eva Green dans le rôle-titre. 

 

Voir les commentaires

Danny, champion du monde, Roald Dahl

10 Septembre 2015, 12:51pm

Publié par Kincaid

Titre : Danny, champion du monde

Auteur : Roald Dahl

Edition : livre de poche 

Nb de pages : 274p

Genre : littérature jeunesse

Danny et son père sont les plus grands copains du monde. Ils habitent tous deux dans une roulotte à côté de leur petit garage. A huit ans, Danny est déjà très fort en mécanique. Il adore travailler avec papa, jouer avec lui, écouter ses histoires.
Mais il va surprendre un secret: papa a le génie du braconnage. Et si Danny s'en mêle, les chasseurs du coin n'ont qu'à bien se tenir !

Mon avis :

Voila bien longtemps que je n'avais pas lu de livres de Roald Dahl ! Le dernier, je crois que c'était Mathilda et je l'avais lu en anglais, c'est peut-être ce que j'aurais dû faire pour celui-ci.

Une petite histoire toute simple sur un père et son fils et la complicité existant entre les deux sur fond de misère sociale. Un beau roman qui montre que l'argent n'achète pas tout contrairement à ce que notre société de consommation met en avant. 

Je regrette seulement le titre du roman qui ne reflète pas vraiment l'histoire. Sinon, les personnages sont bien décrits et rapidement attachants. Dès le début de ma lecture, je me suis laissée submergée par l'univers de Roald Dahl et j'ai plongé avec plaisir dans une bulle de confort, bercée par la routine toute simple de la vie de famille de Danny.

Une belle histoire sur fond de braconnage qui se déguste en toute simplicité !

 

Note : 4/5

Quelques mots sur l'auteur : Roald Dahl

Roald Dahl était un écrivain, auteur de romans et de nouvelles, qui s'adressent aussi bien aux enfants qu'aux adultes. 

Il est né de parents norvégiens au Pays de Galles et a grandi en Angleterre. Il part ensuite travailler au Kenya, en Afrique, puis rejoint la Royal Air Force pendant la seconde guerre mondiale. Il échappe par miracle à un grave accident d'avion.

Le premier livre pour enfants qu'il écrivit fut The Gremlins, un livre illustré publié en 1942 et adapté d'un scénario de Disney. Mais, au vu de la situation mondiale, Disney renonce à produire ce film qui nécessiterait un tournage en Angleterre. Quarante ans plus tard, Joe Dante réalise un film : Les Gremlins, qui lui fut très fortement inspiré par l'histoire de Dahl.

Il se marie une première fois en 1953 avec Patricia Neal, l'actrice de Broadway et Hollywood, et après quelques écrits pour adultes, il commence à inventer des histoires pour ses propres enfants. Sa carrière en tant qu'écrivain jeunesse ne devint sérieuse que dans les années 1960, dans la même période, il écrivit des nouvelles pour adultes au goût diabolique. C'est en 1961 qu'il publie son premier livre pour enfants : James et la grosse pêche. 

Le premier récit qu'il publie est A Piece of Cake, qui décrit son accident d'avion en Libye. Il écrit notamment des nouvelles pour adultes, à l'atmosphère souvent lourde, comme Kiss Kiss. Certaines de ses nouvelles sont adaptées pour la télévision par Alfred Hitchcock. En 1953, il épouse l'actrice américaine Patricia Neal, ils divorcent en 1983. En 1967, il signe le scénario du cinquième film de James Bond, On ne vit que deux fois.

Depuis la mort de Roald, Liccy Dahl, sa dernière épouse, gère la fondation Roald Dahl, qui se consacre à des causes que défendaient l’écrivain comme la dyslexie, l’illettrisme et l’encouragement à la lecture.

Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer Charlie et la chocolaterie, adapté plusieurs fois au cinéma, ainsi que des recueils de nouvelles grinçantes Kiss kiss et Bizarre, bizarre (Someone like you).

Voir les commentaires

Divergente, Veronica Roth

12 Mai 2015, 08:13am

Publié par Kincaid

Titre : Divergente

Auteur : Veronica Roth

Saga : Divergent

Edition : Nathan

Genre : Science fiction / jeunesse

Nb de pages : 448p

Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.

Mon avis :

Pour ceux qui suivent le blog régulièrement, vous avez pu voir toute l'étendue de ma fière divergente. Entre les films et les livres, j'avais de quoi tenir un long moment dans le monde de Tris sans me lasser !

Vous l'avez compris, c'est un méga gros coup de coeur pour cette saga !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, je l'ai boudé assez longtemps, vu que ce premier tome (acheté à sa sortie!) est resté dans ma PAL tout ce temps sans que je sache vraiment pourquoi. Enfin si, la couverture y est peut-être pour un petit quelquechose, je n'en suis pas vraiment fan et je trouve qu'elle n'est pas très représentative du conenu du livre mais bon, passons.

L'histoire vous la connaissez, Béatrice Prior vit dans un monde post apocalyptique où la population est divisée en caste selon ses aptitudes. A 16 ans, l'heure est venue de choisir si elle veut rester parmi les Altruistes, la caste de ses parents où elle a du mal à trouver sa place, ou si elle veut changer de factions. Un choix difficile qui ne sera pas sans conséquence quand elle apprend qu'elle possède des aptitudes pour intégrer plusieurs factions : une divergente ! Traquée et pourchassée par le gouvernement qui voit en elle une menace de rebellion, elle ne pourra compter que sur elle et le soutien de Quatre pour s'en sortir.

Dire que je l'ai dévoré serait un euphémisme : je visionnais le film en boucle en lisant le livre (oui oui j'en étais à ce point là !). J'ai évidemment craqué pour Quatre (qui, n'y a pas succombé !).

L'histoire est addictive, le système des factions novateurs et intéressants, Tris est un personnage humain dont on se sent directement proche : elle est courageuse, bienveillante, un peu bornée mais ça fait tout son charme même si elle ne se rend pas comte de l'effet qu'elle produit sur les autres par son dénouement à tout épreuve. 

Quatre est son strict opposé : il vit dans sa bulle et sa mine austère n'incite pas les autres à devenir son ami pourtant Tris va réussir à fissurer sa carapace et nous le montrer plus charmant et attentionné qu'il n'est : traumatisé par ses expériences passées, il ne veut rien laisser l'atteindre. Surtout que lui aussi cache un lourd secret.

Le pont fort du roman : on ne se repose pas une seule minute ! Entre les rebondissments, les découvertes et l'évolution des personnages, on ne peux que plonger avec délice dans cet univers sans jamais vouloir en ressortir. Mais ce qui m'a le plus marqué, c'est que le roman nous pousse à réfléchir : si on avait été à la place de Tris, quelle faction aurions-nous choisi ? Quelle faction serait faites pour nous ?

Pour finir, un petit mot sur la romance entre Tris et Quatre : bien qu'étant un élément important de l'intrigue, elle ne prend jamais le dessus sur l'histoire (je l'ai parfois déploré !). Du coup, c'est comme si on suivait de loin l'évolution de leur relation et qu'il n'avait pas le temps de se retrouver seul tous les deux en tant que couple : mais cela reste un détail mineur !

 

Note : 

Quelques mots sur l'auteur : Veronica Roth

Veronica Roth est auteure et vit à Chicago. Elle a étudié l’écriture créative à Northwestern University. 

Elle est principalement connue pour sa trilogie Divergente, dont le premier tome sorti en 2011 est son tout premier livre, qu'elle a écrit pendant ses études. Les deux premiers tomes sont sur la liste des Best Sellers du New York Times. 

Le premier tome a été adapté en film par Neil Burger en 2014, la suite (Divergente : L'Insurrection) sortira en 2015.

Elle est très active sur Internet via plusieurs blogs, mais aussi Twitter.

Pour plus d'informations voici son blog http://veronicarothbooks.blogspot.fr/ 

Voir les commentaires

Fantômette et son prince, Georges Chaulet

10 Mai 2015, 08:02am

Publié par Kincaid

Titre : Fantômette et son prince

Saga : Fantômette T12

Auteur : Georges Chaulet

Edition : Hachette (Bibliothèque Rose)

Genre : Littérature jeunesse

Nb de pages : 155p

"Une prime sera offerte à quiconque capturera, morte ou vive, Fantômette, coupable d'avoir fait disparaitre le jeune prince Norberto."
Fantômette est traquée par la police... Comment prouver qu'elle est innocente ? la voila seule, sans appui, sans argent et sans autres vêtement que son pyjama !

Mon avis :

C'est toujours avec beaucoup d'émotions que j'ouvre une nouvelle aventure de Fantômette puisque c'est avec les vieilles éditions de ma maman que j'ai commencé à lire et à aimer lire. Bon, il faut dire que les aventures de Fantômettes ont tout pour plaire : une intrigue bien ficelée, une héroïne qui n'a peur de rien, des méchants bien méchants et c'est sans compter les magnifiques illustrations qui jalonnent le récit.

 

C'es donc avec nostalgie que j'ai ouvert ce roman que je n'avais jamais lu et que j'ai découvert le fameux prince de Fantômette. Une enquête qui va la mener dans la contrée de Panorama où pour assurer la sécurité du prince Norberto, elle va se faire passer pour son prof de français jusqu'au moment où elle se rend compte qu'elle a été bernée et que la mort du prince lui est imputée.

 

Une belle petite histoire qui a eu le mérite de me détendre et de me faire passer un bon moment. J'apprécie toujours autant les talents de conteurs de Georges Chaulet qui arrive encore à me faire rêver aux côtés de son héroïne. Une héroïne comme on en fait plus. Je suis juste déçue par les nouvelles couvertures de Hachette qui ne respecte pas vraiment le design des costumes de ma Fantômette ! Mais bon, ce n'est qu'un détail^^

 

Note : 4/5

 

Quelques mots sur l'auteur : Georges Chaulet

Georges Chaulet est un écrivain français.

Sa mère est commerçante, son père ingénieur des Ponts-et-Chaussées. La famille vit à Antony, que Georges Chaulet ne quittera plus à partir de 1940. À Antony, il fréquente l’école Ferdinand Buisson puis le lycée Lakanal.

Après son Baccalauréat, Georges Chaulet entre à l'École des Beaux-Arts de Paris, en section architecture. De 1952 à 54, il effectue son service national en Allemagne, puis revient à Antony où il travaille à la brûlerie de café que ses parents viennent d'ouvrir, tout en se préparant à la carrière qu'il a choisie : écrivain.

Ses débuts sont difficiles, car lorsqu'il vient proposer sa série Les 4 as superdétectives aux éditions Hachette en 1957, celles-ci viennent d'acquérir les droits des œuvres d'Enid Blyton et notamment du Club des Cinq. Le refus est inévitable, mais les éditions Casterman acceptent la série dont ils confient les illustrations à François Craenhals. Très vite, Les 4 as devient une série en bande dessinée.

En 1960, George Chaulet propose Fantômette à Hachette, qui l'accepte. Le succès est immédiat. 49 épisodes se succèdent de 1961 à 1987.

Par la suite, sans jamais approcher le succès de Fantômette, Chaulet lancera un certain nombre de séries au succès variable : Le Petit Lion, Béatrice, Étincelle, Les 3D, Le Prince Charmant, Les Trésors. 

En partie, il écrira aussi sur commande des novélisations: Inspecteur Gadget, Candy (sous le pseudonyme Bob Robert), Mickey.

En 2006, pour célébrer les 150 ans de la bibliothèque rose, Georges Chaulet, écrit une nouvelle aventure de son héroïne fétiche Fantômette sous le titre Le retour de Fantômette, après 18 ans d'absence. Il s'agit du 50e épisode de la série Fantômette.  

Voir les commentaires

Le livre de perle, Timothée de Fombelle

9 Avril 2015, 08:38am

Publié par Kincaid

Titre : Le livre de Perle

Auteur : Timothée de Fombelle

Edition Gallimard jeunesse

Genre : Littérature jeunesse / Contes / littérature fantastique

Nb de pages : 297p

Tombé dans notre monde une nuit d’orage, un homme emprunte le nom de Joshua Perle et commence une vie d’exilé. Cette nouvelle vie fugitive, déchirée par un chagrin d’amour, est aussi une quête mystérieuse. Au fil du siècle, Perle rassemble un trésor pour défaire le sort qui l’a conduit loin de chez lui. Mais ceux qui l’ont banni et le traquent le laisseront-ils trouver le chemin du retour? Perle a-t-il raison de penser que la fille qu’il aime l’attend toujours là-bas?

Mon avis :

Depuis le temps que je voyais les coups de coeur se succédait sur la blogo au sujet de ce livre, je me suis laissée tenter par cette aventure féerique hors du commun pour le moins surprenante. C'est le premier livre que je lis de cet auteur et j'ai été agréablement surprise par son style d'écriture empreint de poésie et de magie : les pages se tournent toutes seules sans que l'on s'en rende compte.

Néanmoins, mon avis sera plus nuancé que mes copinautes car si j'ai apprécié l'écriture de l'auteur, j'ai eu plus de mal avec les chapitres décousus qui nous offrent des morceaux d'histoires dans le désordre : un choix particulier qui fait la beauté du roman pourtant je n'ai pas su accrocher. Car ajouter à ce melting pot se mêle une histoire sur fond de seconde guerre mondiale (partie que j'ai adoré) à une histoire de fée qui m'a paru d'un coup déplacé par rapport au merveilleux témoignage de ce garçon recueilli dans un magasin de guimauve et qui va partir dans les affres de la guerre alors que ses parents adoptifs seront déportés.

Je pense que j'ai pas su apprécié ce mélange des genres car l'histoire des fées m'a laissé de marbre. J'ai même eu beaucoup de mal à comprendre où l'auteur voulait nous emmener et je n'ai pas trouvé l'histoire d'amour si transcendentale que ça.

 

Note : 3/5

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Timothée de Fombelle

Timothée de Fombelle est auteur et dramaturge. Il a également été professeur de lettres, dans une autre vie...

A 17 ans il monte une troupe de théâtre pour laquelle il écrit et met en scène. Sa pièce "Le phare", écrite l'année suivante, est traduite et jouée en Russie, Lituanie, Pologne et au Canada et reçoit le prix du Souffleur en 2002. Depuis, il n’a cessé d’écrire pour le théâtre. Son texte "Je danse toujours" (Actes Sud) a été lu à l’ouverture du festival d’Avignon, en 2002. 

Tobie Lolness, son premier roman, paru en 2006, rencontre un succès mondial. Il est traduit en 28 langues, il reçoit une vingtaine de prix français (Le prix St Exupéry, Tam Tam, Sorcières...) et internationaux parmi lesquels le prix anglais Marsh Award, le prix italien Andersen. Les droits d'adaptation au cinéma ont été acquis par Amber Entertainment (Grande-Bretagne, États-Unis). 

Voir les commentaires

Harry Potter and the Sorcerer's stone, J. K.Rowling

16 Janvier 2015, 08:10am

Publié par Kincaid

Titre : Harry Potter and the sorcerer's stone

Saga : Harry Potter

Auteur : J. K. Rowling

Lecture VO

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Mon avis :

 

Il y a deux ans, dans le cadre du challenge Read in English, je m'étais lancée le pari fou de relire la saga Harry Potter en VO : au final, je n'avais lu que le premier tome ! Alors cette année, je suis bien décidée à y arriver : bon, il faut dire qu'après le visionnage de toute la saga (eh oui, j'ai eu le coffret de tous les DvD), je suis en pleine Potter Mania !

 

Quel plaisir de retrouver cet univers ! J'ai été surprise de constater que j'avais plus de facilité que la fois précédente : j'ai dû améliorer mon anglais depuis le temps ! Je me poursouffle de fierté (j'ai tiré cette réplique d'Elementary^^^). C'est donc très enthousiasme que je me suis (re-re-re) lancée à la découverte de Poudlard lors de la première année de notre célèbre sorcier Harry Potter et là encore la magie était au rendez-vous.

Je vous ai déjà parlé des livres doudous, ce genre de livres qui vous coupent du monde et vous mettent dans une bulle de confort et de bien-être dont vous n'avez plus envie de sortir. Eh bien ce premier tome en est l'exemple type.

 

Note : 5/5

 

 

Quelques mots sur l'auteur : J.K. Rowling

 

Romancière, J. K. Rowling (Joanne Kathleen Rowling) est surtout connue comme l'auteur de la série Harry Potter, dont les tomes sont considérés comme les livres les plus fréquemment vendus de nos jours et surtout, comme une référence de littérature qui a su plaire autant aux enfants qu'aux adultes.

Elle a étudié la littérature française et la philologie à l’université d’Exeter, puis à la Sorbonne. Elle a travaillé à Londres pour Amnesty International, avant de partir donner des cours d’anglais au Portugal. C’est en 1990, lors d’un voyage en train, que l’idée de Harry Potter lui est venue.

En 1992, J. K. Rowling épouse un journaliste portugais et donne naissance à une petite fille, Jessica, mais elle divorce en 1995 et revient vivre près de sa sœur à Édimbourg en Écosse.

Les temps sont durs et Rowling doit faire face à des difficultés financières pendant qu’elle finit l’écriture du premier volet de Harry Potter. 

Elle a commencé à imaginer Harry, lorsqu'elle était dans le train pour aller à Londres, en revenant de Manchester, au début des années 1990. Le train avait du retard, et n'ayant rien d'autre à faire, et adorant depuis sa plus tendre enfance écrire et raconter des histoires, l'idée lui vint de l'histoire d'Harry Potter. Elle n'avait pas de stylo sous la main, à sa plus grande frustration, mais, pendant quatre heures, petit à petit, lui vint durant son voyage l'histoire du désormais célèbre sorcier. Elle ne cessa d'y penser jusqu'à chez elle et une fois rentrée, s'empressa de coucher sur papier toutes ses idées et d'écrire le premier jet de ce que sera le premier tome des aventures d'Harry Potter: "Harry Potter à l'école des sorciers" et le premier d'une longue saga, comme on le sait.

Chose amusante d'ailleurs, son train arrivait en plus à la gare de King's Cross, là où le Poudlard Express part pour Poudlard, ce n'est donc pas un hasard si J.K Rowling a décidé de mettre le train en partance de cette gare, ayant eu l'idée de son histoire dans un train y arrivant.
Une fois son manuscrit achevé, et après quelques refus, l’éditeur Bloomsbury lui fait une offre, en 1996.

Elle a publié également , sous le pseudonyme de Robert Galbraith, "Une place à prendre" (The Casual Vacancy, 2012), "L'Appel du coucou" (2013), "Le Ver à soie" (2014).

site officiel:
http://www.jkrowling.com/fr_FR/

Voir les commentaires

Les vampires de Londres, Les étranges soeurs Wilcox, Fabrice Colin

11 Décembre 2014, 09:34am

Publié par Kincaid

Titre : Les Vampires de Londres

Série : Les étranges Soeurs Wilcox

Auteur : Fabrice Colin

Nb de pages : 284p

Genre : Fantastique/jeunesse

Londres 1888. Qui sont ces deux orphelines qui s'aventurent la nuit dans les rues mal famées ? Ignorent-elles qu'on peut y rencontrer Jack l'Eventreur ? Que des créatures plus terrifiantes encore, goules et vampires s'y livrent une lutte sans merci ? Mais Amber et Luna Wilcox ne sont pas des jeunes filles comme les autres. Sous leur frêle apparence se cache un terrible secret. C'est pour cela qu'elles ont été choisies. Par qui ? Impossible d'en dire plus. Sinon que la survie de l'empire britannique repose désormais sur les très étrangers soeurs Wilcox...

Mon avis :

La bonne résolution des vacances étant de faire baisser au maximum ma PAL, j'ai eu le plaisir de redécouvrir des livres que je ne me souvenais même pas avoir en ma possession. Concernat ce livre, j'aime beaucoup la couverture !

Qu'est ce qui m'a décidé à le sortir de ma PAL ? L'auteur ! J'ai eu un énorme coup de coeur pour la "Malédiction d'Old Haven" de Fabrice Colin et j'avais hâte de voir ce que l'auteur nous réservait avec cette nouvelle saga.

Verdict ? Un brin déçu ! On papillonne à droite à gauche sans trop savoir où l'auteur veut nous mener : le début de l'histoire est tellement prévisible que c'était un peu ennuyant et que devrais-je dire concernant le massacre littéraire orchestré sur mes deux personnages préférés Sherlock Holmes et Watson ! Ils sont d'une banalité affligeante sans rien en commun avec les vrais.

Pour l'intrigue autour de Jack L'éventreur, ça démarre tard pour finir tout aussi rapidement ! Des personnages médiocres, une intrigue qui part en vadrouille... déception pour ce premier tome ! Je ne pense pas lire la suite.

Note : 1/5

Quelques mots sur l'auteur : Fabrice Colin

 

Fabrice Colin est un auteur français, ayant œuvré pour commencer dans les littératures non mimétiques, de la science-fiction au fantastique, de la fantasy au réalisme magique. Il s'attaque désormais également à d'autres genres.

D'abord rédacteur de jeux de rôles, pigiste puis collaborateur de la revue Casus Belli, il publie son premier roman Neuvième cercle en 1997 sous l'impulsion de Stéphane Marsan.

Il s'est depuis illustré dans de nombreux domaines des littératures de l'imaginaire (trois fois lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire), écrivant pour les enfants (Les enfants de la lune, Projet oXatan, La Malédiction d'Old Haven) aussi bien que pour les adultes (Dreamericana, Or not to be, Kathleen, etc.)

Il est également scénariste de BD et auteur de pièces radiophoniques. Son œuvre, en pleine mutation, a déjà été saluée par de nombreux prix littéraires.

Il tient son blog à jour régulièrement à cette adresse : http://fabrice-colin.over-blog.com 

Voir les commentaires

Vert émeraude, Kerstin Gier

4 Décembre 2014, 08:24am

Publié par Kincaid

Titre : Vert émeraude

Auteur : Kerstin Gier

Edition : Milan

Nb de pages : 419p

Genre : Fantastique jeunesse

Gideon confie à Gwen qu'il ne l'aime pas, et sans son amie Leslie et son ange gardien, elle déprimerait. Ceux-ci lui rappellent qu'elle doit absolument découvrir ce que complote le comte de Saint-Germain. Gideon comprend qu'en voulant fermer le cercle de douze, le comte cherche autre chose qu'un remède aux maux de l'humanité. Dernier volet de la trilogie, après «Rouge rubis» et «Bleu saphir».

Mon avis :

Dernier tome de la trilogie... j'attendais énormément de ce dernier roman, notamment pour avoir les réponses à toutes les questions que je m'étais posée dans les deux derniers tomes. Pendant une bonne partie du roman, je me suis demandée si j'allais avoir mes réponses parce que l'histoire trépigne sur les sentiments amoureux de Gwendolyne pour son Gideon sans vraiment avancer mais petit à petit les noeuds du mystère se défont peu à peu et whaou ! 

Il ya certaines trames de l'histoire que je n'aurais pas du tout imaginé et j'ai adoré. Encore une fois, le style d'écriture de l'auteur m'a envoûté, les pages ont défilé sans que je m'en rende compte. Bon faut dire que vu le nombre ahurissant de rebondissements, c'est dur de lâcher le livre avant d'avoir le fin mot de l'histoire.

Ce que j'ai le plus aimé, c'est l'histoire d'amour entre Gwen et Gideon qui avance enfin : fini les doutes, la jalousie, les secrets... les deux amoureux se révèlent enfin pour le plus grand bonheur du lecteur.

 

Note : 

Quelques mots sur l'auteur : Kerstin Gier

Kerstin Gier est née en 1966 près de Bergisch Gladbach en Allemagne. Après avoir virevolté entre différents champs d'études (littérature allemande, musique, sciences,anglais, éducation), elle obtient finalement un diplôme en communication d'entreprise. Ses études terminées, elle décroche un emploi de secrétaire-réceptionniste. En parallèle, elle donne des cours d'éducation familiale dans des entreprises.

 

En 1995, à 29 ans, son rêve d'enfant resurgit et ne la quitte plus. Elle s'écoute enfin et commence à écrire. À peine un an plus tard, soit en 1996, elle publie son premier roman Les hommes et les autres catastrophes. Le livre est vite remarqué et adapté au cinéma. L'actrice allemande Heike Makatsch tiendra le premier rôle.

 

En 2005, Kerstin Gier remporte le prix littéraire Delia pour son roman pour adulte Unattentat à la pudeur.

 

En 2007, elle devient membre du jury Delia, l'association des auteurs romantiquesallemands et des écrivains.

 

Par la suite, elle écrit de nombreux romans, dont la trilogie pour adolescents qui comporte les romans Bleu Saphir, Rouge Rubis et Vert Émeraude.

 

Kerstin Gier a également publié des ouvrages sous les pseudonymes de Sophie Bérardet de Jule Brand.

 

Aujourd'hui, l'écrivaine vit avec son mari et son fils dans un petit village allemand près de Bergisch Gladbach. 

 

Site de l'auteure (uniquement en allemand)

http://kerstingier.com/

 

Page Facebook de l'auteure (uniquement en allemand)

 

http://www.facebook.com/pages/Kerstin-Gier/105372526159917

Voir les commentaires

Les étoiles de Noss Head, T1 Vertige, Sophie Jomain

13 Novembre 2014, 12:03pm

Publié par Kincaid

Titre : Vertige

Saga : Les étoiles de Noss Head

Editions Rebelles

Nb de pages : 379p

Genre : Jeunesse Fantastique

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...

Mon avis :

Pour une fois, un auteur français est à la page du blog : cela faisait un moment que ce n'était pas arrivé ! J'étais très curieuse concernant cette série dont j'ai les trois premiers tomes : j'ai lu beaucoup de bons avis sur la blogo et j'avais hâte de me faire une opinion. Le roman m'a bien plu : si j'ai mis du temps à le lire, c'est surtout que je le lisais un peu tous les matins en déjeunant. Du coup, chaque matin c'était un peu la découverte d'un nouvel épisode dans la vie d'Hannah.

Concernant l'intrigue, j'ai bien aimé le fait qu'on ne rentre pas tout de suite dans le vif du sujet pour découvrir les personnages et leur petit train-train quotidien. Hannah, l'héroïne de l'histoire, ne m'a pas vraiment convaincu : je l'ai trouvé très superficielle et imbue d'elle-même à de nombreux moments. D'habitude quand je n'accroche pas avec l'héroïne, l'histoire n'arrive pas à me séduire mais ce ne fut pas le cas cette fois-ci. La mythologie des loups garous décrite dans ce livre apporte un souffle nouveau à ces monstres poilus qui laisse trop souvent la place au glamour des vampires.

Si le livre a beaucoup d'idées intéressantes et un très joli cadre (l'Ecosse), j'ai regretté que l'intrigue soit aussi proche de Twilight : je n'ai pas pu m'empêcher de voir des ressemblances flagrantes entre les deux livres.

Pour conclure, une lecture plaisante avec de bonnes idées et une mythologie intéressante. Je lirai la suite par curiosité.

 

Note : 3/5

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Sophie Jomain

Née à Villefranche-sur-Saône, tout près de Lyon, en 1975, Sophie Jomain réside aujourd’hui dans un paisible petit village de Haute-Saône. 

Douée pour les arts plastiques et la musique, elle obtient par raison un diplôme d’une bonne école de commerce. Mais cet univers ne lui correspond vraiment pas. 

Elle commence des études d’Histoire de l’Art puis découvre l’archéologie. Passionnée, elle se consacre à l’histoire de la Gaulle gallo romaine et celtique.

Après six années de chantier archéologiques en France, la naissance d’une petite fille décide d’un long congé. 

Sophie Jomain commence ainsi à écrire Les étoiles de Noss Head, Vertige inspirée par les Highlands et plus précisément Wick où elle a séjourné.

Voir les commentaires

Gone, Michael Grant

5 Août 2014, 06:58am

Publié par Kincaid

Titre : Gone

Auteur : Michael Grant

Edition : Pocket jeunesse

Nb de pages : 665p

Imaginez. En plein cours d'histoire, ils sont en train de prendre des notes quand tout à coup... plus de professeur ! Affolés, ils sortent de classe et se rendent compte qu'il n'y a plus aucun adulte. Comme s'ils s'étaient évaporés. En fait, tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser.Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant s'organiser pour survivre. Qui va s'occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! Sam devient malgré lui l'un des responsables de l'organisation mais, bien vite, il va devoir affronter d'autres chefs de bandes, aux idées beaucoup plus sombres.

Mon avis :

 

Cela faisait tellement longtemps que ce livre traînait dans ma PAL que je me suis dit qu'il fallait vraiment que je le lise, surtout que j'avais lu de bons avis sur ce premier tome. Ce qui m'a étonné quand j'ai refermé le livre d'ailleurs. Si l'idée principale de l'intrigue est originale, le reste de l'histoire est fade et répétitive.

Pourtant on démarrait bien : dès les premières pages, on rentre dans le vif du sujet... pouf tout les adultes disparaissent et les enfants qui restent vont devoir se débrouiller seuls. L'atmosphère générale m'a énormément rappelé celle de la série Tv Under the dome, sans que je puisse dire pourquoi. Bien qu'intéressante, l'histoire m'a laissé de glace, j'ai préféré la version d'une des nouvelles de Stephen King.

Malgré mon avis pessimiste jusqu'à présent, je dois vous dire que ce roman possède toutes les qualités d'un bon roman jeunesse : beaucoup d'aventures et de rebondissements, des retournements de situation très rapide... le seul bémol c'est quelques longueurs et une perte d'intérêts au fur et à mesure de ma lecture. J'avais l'impression de lire toujours la même chose et ça a fini par m'ennuyer.

En conclusion, un avis assez mitigé sur ce livre, je n'ai pas vraiment accroché et je ne pense pas continuer la série à l'avenir.

 

Note : 2/5

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>