Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Esprit d'hiver, Laura Kasischke

30 Novembre 2013, 20:48pm

Publié par Kincaid

Couverture Esprit d'hiver

 

Résumé :

Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d'angoisse inexplicable. Rien n'est plus comme avant. Le blizzards s'est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

 

Mon avis :

Mon premier roman de Laura Kasischke et je dois dire que j'en ressors toute tourneboulée. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ma lecture, c'est donc avec surprise que j'ai découvert une écriture fluide et pleine de force qui nous entraîne bien malgré nous dans ce huis cos étouffant pour ne plus nous laisser nous échapper.

 

C'est le jour de Noël. Holly et sa fille,Tatiana sont toutes les deux coincées chez elles. Les invités ne viendront pas, le blizzard paralyse la ville. Holly, qu' une impression angoissante obsède depuis ce matin, se fait une raison et décide alors de profiter de l'occasion pour passer du temps avec sa fille, en pleine crise d'adolescence depuis peu.

 

"Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux"

 

Voilà ce qui revient en boucle dans l'esprit d'Holly en ce matin de Noël et contribue à instaurer un climat de malaise renforcé par l'attitude distante de Tatiana dont les relations avec sa mère deviennent de plus en plus difficiles voire violentes au fur et à mesure que nous tournons les pages.

 

En replongeant dans ses souvenirs, Holly nous fait découvrir des pans entiers de sa vie jusqu'au dénouement qui a été un véritable choc, il a d'ailleurs fallu que je le relise plusieurs fois pour être sûr de ne pas mettre trompée !

 

 

 

Note : 14/20

Voir les commentaires

Cher Mr Darcy, Amanda Grange

29 Novembre 2013, 08:52am

Publié par Kincaid

 

Résumé :

Amanda Grange nous offre une version épistolaire du classique de Jane Austen : Orgueil et Préjugés. Pemberley et Longbourn sont décrits à travers le point de vue des différents personnages, mais plus particulièrement à travers celui du romantique Mr Darcy. Une série de lettres nous dévoile comment ce dernier surmonte son chagrin après la mort de son père bien-aimé ; comment il va gérer ses affaires le liant au scandaleux Mr Wickham et comment il va tomber amoureux de la spirituelle Elizabeth Bennet.

 

 

Mon avis :

Grande fan d'Orgueils et préjugés, je ne pouvais pas passer à côté de "Cher Mr Darcy" qui est une réécriture sous forme épistolaire du chef-d'œuvre avec néanmoins quelques nouveautés. Tout y était, le ton si particulier de chacun des personnages, l'ambiance feutrée du roman… j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir ce livre !

 

On retrouve tout les personnages d'orgueils et préjugés avec, bien évidemment, Darcy, Elizabeth, Wickham et les autres plus quelques nouveaux que l'auteur, Amanda Grange, a inventé pour notre plus grand plaisir : ben oui, écrire un roman sous forme épistolaire c'est bien mais encore faut-il qu'il y est un certains nombres de protagonistes pour s'envoyer des lettres ! Pour le coup, je suis assez contente, car l'auteur a vraiment respecté le type de personnage qu'aurait pu créer Jane Austen. En effet, ces personnages s'intègrent parfaitement : j'ai eu un petit faible pour Philip Darcy qui est étiqueté comme cousin du côté paternel.

 

Cela fait bien longtemps que je n'avais pas lu de romans épistolaires et je me suis rendus compte que cela m'avait manqué : j'ai adoré la correspondance entre Charlotte, Elizabeth et Susan (encore un personnage inventé qui se retrouve être la fille des propriétaires de Netherfield ) ou encore celle entre Darcy et Wickham.

 

Je suis ravie que l'auteur est aussi bien respectée l'œuvre originale car on a vraiment l'impression d'être face aux personnages : un énorme travail de recherche se ressent dans l'écriture. J'ai aussi beaucoup aimé les références à Northanger abbey et les aspirations de Caroline Bingley sont juste hilarantes, je ne pouvais m'empêcher de repenser à la scène du film et ses "pauvres nerfs" !

 

Premier livre que je lis d'Amanda Grange mais pas le dernier, j'ai hâte de lire son plus grand best seller "Le journal de Mr Darcy" pour voir s'il sera aussi bon !

 

 

Note :

logo-ladies

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rush, Maya Banks

27 Novembre 2013, 06:47am

Publié par Kincaid

Couverture A fleur de peau, tome 1 : Rush

 

Résumé :

Gabe Hamilton est l’un des hommes d’affaires les plus en vue de New York. Il obtient toujours ce qu’il veut. Or, l’objet actuel de son désir lui est interdit : la troublante Mia, la jeune sœur de son meilleur ami et associé. Un fruit défendu qui ne cesse de lobséder.

 

Mia rêve de Gabe en secret depuis toujours. Jamais elle n’aurait pensé attirer l’attention de cet homme aussi inaccessible qu’envoûtant. Et quand il lui offre de signer un contrat d’un genre très particulier, elle ne peut s’empêcher d’accepter. Tandis qu’elle se laisse entraîner dans l’univers dangereusement excitant de Gabe, elle découvre à quel point il peut se montrer exigeant... à tous points de vue.

 

Entre irrésistible attraction et sentiments naissants, le petit jeu qui s’instaure entre eux risque de leur coûter bien plus qu’une simple liaison passagère…

 

Mon avis :

Après toute la publicité autour de ce livre, j'étais obligée de le lire pour découvrir de quoi il en retournait. Avant de commencer, je tiens à dire que c'est un livre à ne pas mettre dans de jeunes mains innocentes : certaines scènes de sexe étant particulièrement osées.

 

Ceci étant dit, on découvre Mia, une jeune fille sympathique parfois un peu naïve, qui cherche encore ce qu'elle veut faire de son avenir et Gabe, le beau milliardaire, meilleur ami de son frère qui propose à Mia un contrat assez particulier. Là, je me suis dit "Aïe Aïe, ça sent le déjà vu avec Cinquante nuance de Grey" : même si l'idée n'était pas très originale, l'auteur a réussi à me faire oublier l'autre livre par son atmosphère particulière et le caractère des deux personnages. L'alternance du point de vue permet de connaître les sentiments de Mia et de Gabe sur les différentes situations qu'ils vivent : une intimité qui permet au lecteur de mieux comprendre leurs actions (enfin la plupart du temps !).

 

Mia a tout de la jeune femme belle à croquer dont on a envie d'être l'amie mais je ne comprend pas du tout ce qu'elle fait avec Gabe ! Outre son amour d'adolescente et son désir d'expérimenter de nouvelles choses, ce gars est quand même un beau salaud qui la traite super mal pour ensuite avoir des remords (ce qui arrive un paquet de fois !). La dualité entre les deux personnages donnent beaucoup de piment à l'histoire mais j'ai eu beaucoup de mal à croire en l'attachement de Gabe pour Mia pendant une bonne partie du roman alors que Mia fait preuve d'une loyauté (quasi) infaillible pour lui.

 

Je pense que le plus gros point négatif du roman est sa longueur : quasi 600 pages avec des scènes qui se répètent notamment dans les interrogations des personnages sur leur relation et certaines scènes de sexe qui sont tellement détaillées qu'elles en deviennent lassantes : c'est bien de garder un peu de mystère pour attiser la flamme de la passion !

 

Un mummy porn qui ne révolutionne pas le genre mais qui mérite d'être découvert !

 

 

Note :

logo-ladies

Voir les commentaires

Certaines l'aiment chaud, Teresa Medeiros

26 Novembre 2013, 07:26am

Publié par Kincaid

Couverture Certaines l'aiment chaud

 

Résumé :

Catriona Kincaid n’a que faire de sa sécurité lorsqu’elle s’aventure dans la sombre prison de Newgate. Bien décidée à se marier pour regagner son domaine en Écosse, elle se tourne vers Simon Wescott, un noble en disgrâce, libertin renommé. Simon est stupéfait de voir que le garçon manqué croisé des années auparavant est devenue une femme aux formes voluptueuses. Cette beauté est prête à lui offrir richesse et liberté, mais la seule chose qu’exige ce débauché, c’est de pouvoir profiter des plaisirs charnels du mariage…

 

Mon avis :

Pour avoir découvert (et adoré !) Teresa Medeiros dans "Le diable s'habille en tartan", j'avais hâte de voir ce qu'elle nous réservait avec "Certaines l'aiment chaud". Grande surprise, lorsque j'ai découvert que l'héroïne et moi avions quelque chose en commun : notre nom ou en tout cas mon pseudo !

 

Je dois tout d'abord vous avouer que je l'ai lu en une seule soirée ce qui est, en général, très bon signe en ce qui concerne la qualité du livre. Bon, faut dire que j'aurais difficilement pu résister à Catriona Kincaid, héroïne aussi entêtée que pétillante, dont les plans biscornus m'ont plus d'une fois fait sourire. Ajouter à cela, un magnifique libertin légèrement filou et vous obtenez un cocktail explosif.

 

Même si j'ai bien aimé la quête de Catriona, à savoir retrouvé son frère, qui est la trame de fond du roman, j'ai nettement plus apprécié les petites péripéties entre nos deux protagonistes : cela rend le récit vivant et très attractif, pas une fois, je n'ai eu à bailler aux corneilles devant les monologues sentimentaux des personnages. Chacun des deux sait ce qui veut et on va droit au but : un trait de caractère peut-être un peu plus marqué chez Catriona, sang écossais oblige.

 

Contrairement à ce que j'ai pu lire habituellement, l'auteur a crée un passé entre les deux personnages ce qui permet de faire le parallèle entre l'amour d'enfance de Catriona et les sentiments d'aujourd'hui plus matures et moins idéalistes concernant Simon. En ce qui le concerne, son histoire personnelle est fascinante et la façon dont il chercher à changer pour Catriona est très joliment formulé, comme si après l'avoir rencontré, il avait enfin trouvé un but à sa vie.

 

Une magnifique histoire qui m'a fait passé un très agréable moment de lecture ! La fin laisse la porte grande ouverte pour une suite, je ne dirais qu'une chose : j'ai hâte !!

 

 

 

Note :6b45701f

 

logo-ladies

 

Quelques mots sur l'auteur : Teresa Medeiros

Teresa Medeiros est un écrivain américain, auteur de romans sentimentaux à succès. Avant d'écrire, elle était infirmière. 

Voir les commentaires

Un mariage salvateur, Jo Beverley

25 Novembre 2013, 06:38am

Publié par Kincaid

Couverture La ligue des libertins, tome 1 : Un mariage salvateur

 

Résumé :

Eleanor savait que son frère était un scélérat, mais pas au point de la faire passer pour une catin pour duper un riche comte . Son honneur bafoué , elle se voit contrainte d’accepter un mariage de convenance avec Nicholas, jeune homme à l’élégance nonchalante et prodigue de sourires entendus. Cette union a beau être à mille lieues de ses espérances, Eleanor est troublée . La jeune femme ignore combien de temps elle pourra encore résister à son charme dévastateur ...

 

Mon avis :

En lisant le titre "la ligue des libertins", je me suis dit que j'allais me régaler d'une romance un peu coquine sur fond de XVIIIème siècle et j'avoue que le début du roman m'a refroidi et m'a laissé un goût amer.

 

Vous savez quand on vous dit que lors d'un entretien se sont les premières minutes les plus importantes… que si vous faites mauvaise impression, ça sera galère de faire remonter votre côte : et bien pour ce livre, c'est exactement ce que j'ai ressenti !

Il faut dire que commencer son livre par une scène de viol est un pari osé, donc je dois mettre en avant le courage de l'auteur d'avoir aborder son histoire comme ça. Après, personnellement, ça m'a choqué surtout quand on sait à quel dilemme se retrouve Eleanor : épouser son "violeur" pour ne pas perdre sa réputation. J'ai eu énormément de mal avec ce début et certaines scènes qui m'ont paru insoutenable, si j'avais été à la place de la jeune femme, je n'aurais pas été aussi conciliante avec tout ce que les deux Lord Stainbridge manigancent.

 

Un début qui m'a décontenancé avec une héroïne pour laquelle je n'ai eu que peu de sentiment ce qui explique sans doute que leur histoire d'amour m'ait laissé de marbre. Au final, ce qui m'a le plus intéressé ce sont les intrigues et secrets autour du métier de Nicolas ce qui est dommage vu que le roman est agréable à lire et se lit vite. Je crois que le viol du début m'a fait mauvaise impression et que j'ai eu du mal à m'ancrer dans l'histoire après.

 

Un premier tome surprenant qui malgré un mauvais départ, a su révéler de bons éléments : à suivre !

 

 

Note :

logo-ladies

Voir les commentaires

Douces nuits, Ros Clarke et Faye Robertson

23 Novembre 2013, 05:33am

Publié par Kincaid

Couverture Douces nuits

 

Résumé :

Recueil de deux nouvelles.

 

"Sous le gui" de Ros Clarke (All I Want For Christmas)

 

La nuit dernière, Anna a enflammé la fête de Noël au bureau, avant de se jeter une fois de plus sur l’irrésistible Hugh, l’étoile montante de l’entreprise. L’année passée, il a accepté de faire comme si leur baiser n’avait jamais eu lieu, mais cette année, Anna va devoir se rendre à l’évidence : l’attirance qu’elle éprouve pour Hugh est réciproque. Voilà la jeune femme face à un terrible dilemme : pour s’occuper de sa mère atteinte d’Alzheimer, elle s’est juré de mettre une croix sur les relations amoureuses…

 

 

"Une seconde chance pour Noël" de Faye Robertson (Holly’s First Noel)

 

Holly Jones, prof de musique, est dans une situation délicate pour les fêtes : elle vient de se faire larguer. Lorsque le séduisant prof de sciences de la classe d’à côté surprend sa conversation avec son ex et l’invite à passer quelques jours dans sa retraite écossaise, elle accepte aussitôt, ravie de pouvoir se ressourcer. Elle ne se doute pas un seul instant que, pour ce veuf qui fuit les fêtes depuis le décès de son épouse, sa compagnie est un cadeau inespéré.

 

Mon avis :

Je dois vous avouer que quand je commence à lire un ebook, j'y vais un peu à l'aveuglette : pas de résumé pour m'orienter sur ce qui m'attend. C'est donc avec beaucoup de surprise que j'ai constaté que ce roman n'était pas une histoire unique mais un recueil de deux histoires d'amour autour de Noël.

 

Je n'ai pas été déçue, loin de là ! Pour les deux histoires, le récit est bien rythmé mais finit toujours un peu trop tôt à mon goût, j'aime rester en contact avec les personnages un peu plus longtemps et ça m'a un peu frustré de les quitter aussi tôt… surtout pour Anna.

 

 Il s'agit du personnage principal de "Sous le gui" dont je suis vite tombée sous le charme. Le début de l'histoire commence avec beaucoup de panache sur une soirée un peu alcoolisée et les conséquences qui s'ensuivent pour la jeune femme, pour afin évoluer vers une histoire plus riche, plus profonde et plus humaine. L'auteur, Ros Clarke, a su aborder avec beaucoup de sensibilité, une maladie difficile à vivre, aussi bien pour le malade que pour sa famille : la maladie d'Alzheimer !  J'ai été particulièrement touchée du dévouement d'Anna pour sa mère, et encore plus par l'attitude d'Hugh : une belle leçon d'humanité sur fond de magie de Noël, j'ai adoré !

 

"Une seconde chance pour Noël" m'a également bien plu, sans être pour autant un coup de cœur. On retombe sur un récit plus classique avec deux âmes seules ayant souffert de la perte de leur moitié et qui vont se consoler mutuellement. J'ai un peu moins accroché, peut-être à cause de l'excentricité d'Holly. J'ai parfois eu du mal à comprendre certaines de ces réactions… mis à part cela, j'ai trouvé que le récit allait beaucoup trop vite : on n'a pas le temps de se remettre  de la rupture d'Holly, qu'elle part déjà en voyage avec un autre homme !? Un peu trop rapide à mon goût mais sinon l'histoire est sympathique et se lit d'une traite.

 

Un très joli recueil qui se déguste comme un amuse-bouche avant les vacances de Noël !

 

 

 

Note :


logo-ladies

Voir les commentaires

Sous hypnose, R.L Stine

21 Novembre 2013, 08:09am

Publié par Kincaid

 

Résumé :

Lise les avait pourtant averties : on ne s'amuse pas avec l'esprit des gens, c'est dangereux. Mais quand Mallory a quelque chose en tête... Pour lui faire plaisir, Sandra a accepté de se laisser hypnotiser. Depuis, elle n'est plus la même. Que s'est-il passé durant cette séance ? Pourquoi a-t-elle des hallucinations effrayantes, ces cauchemars atroces ? Elle consulte un médium qui lui assure qu'un événement tragique a eu lieu dans sa vie dix-sept ans auparavant. Le problème, c'est qu'à cette époque, Sandra n'était pas encore née...

 

 

 

Mon avis :

Ne me souvenant plus de l'histoire,  je suis un peu partie à l'aveuglette en commençant ce livre de R.L Stine. Mais une chose est sûre, c'est que j'avais très envie de le découvrir.

 

Un livre, un passé, un vengeance

 

Et oui, encore une histoire de vengeance bien tordue qui commence assez innocemment par une séance d'hypnose qui va mal se passer : Sandra se retrouve à faire de violent cauchemar au sujet d'un incendie… mais est-ce vraiment des cauchemars ou les souvenirs d'une vie antérieure ?

 

L'histoire se déroule presque sous la forme d'un huis clos car le lecteur sait dès le départ que le responsable des accidents est forcément une personne du proche entourage de Sandra, pourtant il s'avère difficile de collecter des indices pour alimenter une éventuelle piste. Une chose en entraînant une autre, je vous avoue donc que je me suis bien trompée en ce qui concerne le coupable. R. L Stine m'a une fois de plus, bien baladé ! Après réflexion, quelques indices auraient dus me conduire à la vérité mais me suis laissée aveugler par la plume si exquise de l'auteur.

 

 

Note :

 

http://nsa34.casimages.com/img/2013/03/01/mini_130301045122616775.jpg

 

Quelques mots sur l'auteur : R.L Stine

 

Robert Lawrence Stine, aussi connu sous le nom de R. L. Stine, est un écrivain américain. Il est l'auteur de nombreuses histoires d'horreur « grand public », notamment à travers la collection Chair de Poule.

 

Diplômé de l'université de l'Ohio en 1965, il part pour New York en 1967 dans l'espoir de devenir écrivain. Dans un premier temps, il écrit plusieurs livres humoristiques pour enfants, sous le nom de Jovial Bob Stine et crée le magazine humoristique pour la jeunesse Bananas dont il sera le rédacteur en chef durant dix ans.

 

 

En 1968, il rencontre sa femme, Jane Waldhorn, avec qui il aura un fils, Matt, en 1980. Il change alors de voie et décide d'écrire des livres d'épouvante pour les enfants. Son succès est énorme. Il écrit sa première histoire d'horreur pour adolescents, Blind Date, en 1986. Bien d'autres suivent ensuite. 

Voir les commentaires

99 cercueils, David Wellington

15 Novembre 2013, 06:37am

Publié par Kincaid

 

Couverture Vampire Story, tome 2 : 99 Cercueils

Edition Milady

468 pages

 

Résumé :

Laura Caxton s'était juré de ne plus jamais affronter de vampires. On sait ce que deviennent les bonnes résolutions... À Gettysburg reposent cent cercueils. Quatre-vingt dix-neuf contiennent des vampires dont on a ôté le coeur. Le dernier est vide. Ces coeurs ont le pouvoir de ramener à la vie une armée de soldats assoiffés de sang. Le dernier vampire s'en est-il emparé ? Au péril de sa vie, Caxton va protéger la ville de l'invasion massive des forces du mal.

 

 

Mon avis :

Cela fait désormais un moment que j'ai lu le premier tome "13 balles dans la peau" mais j'en garde un excellent souvenir. Pourtant sans que je sache vraiment pourquoi, j'ai laissé la suite un long moment dans ma PAL. Grossière erreur, car ce deuxième tome est encore meilleur que le premier.

 

Des vampires sanguinaires, la guerre de Sécession

 

Si vous cherchez de gentils vampires qui tombent fou amoureux d'adolescentes, passez votre chemin car les vampires de David Wellington sont de véritables monstres assoiffés de sang. D'ailleurs Laura Caxton se souvient comme si c'était hier de sa précédente mission et doit encore panser les  blessures de ses pertes. Alors quand elle reçoit des nouvelles d'Arkeley lui demandant de rempiler, elle refuse sans savoir que le choix ne lui appartient déjà plus.

 

Un deuxième tome excellent qui mêle habilement histoire d'horreur avec une petite touche d'histoire, car cette fois l'intrigue se passe à Gettysburg, ville stratégique de la guerre de Sécession. En effet, sur un chantier de fouilles archéologiques, pas moins de 99 cercueils de vampires sont mis à jour et un centième cercueil vide et complètement détruit : que renfermait-il ?

 

David Wellington élève la barre très haut avec pas moins d'une centaine de vampire : des combats bien sanguinolents, des vampires assoiffés de sang… il ne m'en fallait pas plus pour dévorer ce livre en une après midi. Ce que j'ai le plus apprécié, c'est qu'une nouvelle vision du vampire nous est offerte : le centième vampire nous fait nous interroger sur les valeurs morales et les sentiments qu'ils peuvent éprouver contrairement à ce qu'on pensait dans le premier tome. En effet, le centième vampire parle, il possède une certaine éthique (il ne veut pas frapper les femmes) et peut à son aise manipuler les gens sans éprouver le besoin de les massacrer : de quoi s'interroger sur cette espère ?

 

Le roman est entrecoupé de lettre de soldats de la guerre de Sécession : une série qui nous permettra de comprendre comment ces cents vampires se sont retrouvés enfermés dans cette crypte et qui est le vampire numéro 100.  Le personnage de Laura Caxton m' a une fois de plus enchanté, elle n'a rien à envier à Anita Blake et est, à bien des égards, supérieure à celle-ci : elle apparaît dans ce tome comme la digne héritière d'Arkeley et j'ai un peu eu l'impression d'une passation de pouvoir entre les deux personnages. Seul petit bémol, celui de ne pas avoir vu Arkeley autant que je l'aurais aimé.

 

Un excellent tome, mais attention âme sensible s'abstenir !

 

Note :


Cpiplo

http://nsa34.casimages.com/img/2013/03/01/mini_130301045122616775.jpg

 

Quelques mots sur l'auteur : Davis Wellington

David Wellington est né à Pittsburgh en Pennsylvanie en 1971. Il a fait son université à Penn State où il a obtenu un MFA en écriture créative. 

Il habite à New York avec sa femme Elisabeth.

 

Il s'est fait connaître en 2004 en publiant, sur un blook, une série sur les zombies (Monster Island). L'intrigue fut écrite en publiant les chapitres à un rythme de trois fois par semaine.

 

Sous le nom de David Wellington, il écrit des romans d’horreur acclames par les critique. Ainsi, ses sagas Vampire Story (bientôt un cinquième tome) et Zombie Story (trois tomes pour le moment) sont de plus en plus connues.

 

Sous le nom de David Chandler, il s’est lancé dans la Fantasy. La trilogie des sept Lames est sa première incursion dans l'imaginaire.

Il avoue avoir entrepris l'écriture de la trilogie Les Sept Lames pour apaiser le gamin de treize ans qui sommeille toujours en lui, et qui 

tenait à rendre hommage aux œuvres de Fantasy et de 

 

science-fiction qui ont bercé son enfance. 

Voir les commentaires

22/11/63, Stephen King

7 Novembre 2013, 07:16am

Publié par Kincaid

Couverture 22/11/63

Edition Albin Michel

930 pages

Résumé :

Jake Epping est un enseignant d'anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l'un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d'une nuit il y a 50 ans quand le père d'Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s'en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle.

 

Un peu plus tard, Al, l'ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrole Jake dans une folle mission afin d'empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d'Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d'un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d'une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l'amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps.

 

 

Mon avis :

Grande fan des écrits de Stephen King, j'avais hâte de découvrir ce qu'il nous avait concocté dans ce nouveau registre : Stephen King c'est "THE" auteur incontournable de notre génération, chacun de ses livres est nourri d'une imagination sans bornes qui connaît toujours un franc succès, bien sûr certaines années sont meilleurs que d'autres mais avec 22/11/63 on a atteint le tip/top de la perfection. J'ai eu un véritable coup de cœur pour ce livre, un des meilleurs de Stephen King à ce jour.

 

Un voyage dans le temps, l'aventure d'une vie

 

Jack Epping, prof d'anglais des plus commun de notre époque, se retrouve bien malgré lui, embarqué dans une aventure hors du commun qui va le propulser en 1958. Une simple balade dans le temps? Bien sûr que non, car sa mission n'est ni plus ni moins que d'empêcher l'assassinat de Kennedy en 1963.

 

On retrouve les éléments fantastiques si chers à Stephen King mais c'est bien la première fois que le thème du voyage dans le temps est abordé (du moins de ce que j'ai lu de cet auteur !). Une uchronie d'un incroyable réalisme qui plonge le lecteur dans le quotidien d'une époque qui lui est totalement inconnu : la minutie des détails, les lieux stratégiques, la psychologie des personnages … tout était là pour me plaire !  J'ai presque passé trois semaines dans ce livre, un record pour ma part, bon faut dire que du haut de ses 930 pages, c'est un joli petit pavé. Certes, des passages auraient pu être raccourcis mais dans l'ensemble c'est bien ce qu'il faut pour nous envouter et nous rendre accro à la vie de Jack, devenu entre-temps Georges Amberson.

 

Si le début du voyage de Jack n'est qu'un amuse-bouche, destiné à nous montrer toute l'étendue des modifications que peut apporter ce voyage, une grande partie nous montre la vie de Georges en 1958 et comment il va devenir prof d'anglais dans un petit lycée. Et là badaboum, le retournement de situation que je n'attends pour rien au monde : une histoire d'amour fantastique va se lier entre le personnage principale et la bibliothécaire du lycée. Mais attention, pas une amourette ou une histoire comme ça en passant, moi je vous parle de l'amour avec un grand A, l'unique, le vraie… comment résister à ce couple atypique ? Leur histoire est si belle, si bien construite que je n'ai pu retenir mes larmes plus d'une fois mais au final, je ne changerai cela pour rien au monde.

 

Bien évidemment, le cœur du roman réside dans les conséquences du changement de ce passé et de l'effet papillon qui s'ensuit car comme se plaira à le rappeler Georges un certain nombre de fois : le passé n'aime pas être changé et cela peut aller très loin.

 

Un vrai coup de cœur pour ce nouveau Stephen King qui me marquera pour longtemps !

 

 

Note :6b45701f


Cpiplo

 

Quelques mots sur l'auteur : Stephen King

 

Stephen Edwin King, plus connu sous le nom de Stephen King, est un écrivain américain né le 21 septembre 1947 à Portland, dans le Maine (États-Unis).

 

Il a écrit plus de 50 romans dans la thématique horreur et fantastique, plus de 100 nouvelles, et plus de 400 essais. Il reçoit en 2003 la médaille de la National Book Foundation pour sa remarquable contribution à la littérature américaine et, en 2007, l'association des auteurs de romans policiers américains Mystery Writers of America lui décerne le titre de « grand master ».

 

King possède une grande connaissance de la littérature d'horreur, comme on peut le voir dans son essai Anatomie de l'horreur qui retrace plusieurs décennies d'un intérêt prononcé pour l'épouvante à travers la littérature, le cinéma, la télévision et la radio. Il a aussi écrit des ouvrages appartenant à d'autres genres comme les recueils de nouvelles Différentes Saisons, ou Cœurs perdus en Atlantide, et les romans La Ligne verte, Les Yeux du dragon, et son chef-d'oeuvre, la série La Tour sombre. Dans le passé, Stephen King a écrit sous les noms de Richard Bachman et John Swithen (une seule fois sous ce dernier pseudonyme).

 

Il vit actuellement à Bangor (dans le Maine), dans une maison victorienne avec sa femme Tabitha, elle aussi écrivain. Ils ont trois enfants : Naomi, Joe et Owen. 

 

Son dernier roman paru en France, est "22/11/63", disponible depuis le 28 février 2013 chez Albin Michel.

 

 

Les prochains romans de l'auteur à paraitre en version originale, sont JOYLAND (juin 2013) et DOCTOR SLEEP (séquelle de SHINING, en septembre 2013). 

Voir les commentaires

Loin de tout, J.A Redmerski

5 Novembre 2013, 07:57am

Publié par Kincaid

Couverture Loin de tout

Milady Romance

Sortie prévue le 22 Novembre 2013

 

 

Résumé :

Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

 

 

Mon avis :

Je dois dire que quand j'ai entendu parler de ce livre comme d'une méga-bombe, j'ai été assez réticente à m'y lancer : mettez ça sur le compte de mes vieilles superstitions de lectrice assidue ! Et pourtant, j'aurais eu tord de ne pas lire ce livre qui a été, disons-le franchement, un véritable coup de cœur !

 

"Loin de tout" nous fait découvrir Camryn, une jeune fille que la vie n'a pas épargné et qui va décider du jour au lendemain de tout plaquer pour se reconstruire ailleurs, du moins l'espère-t-elle. Un voyage en train qui va lui permettre de rencontrer Andrew, un jeune homme qui ne la laisse pas indifférente et la rencontre entre nos deux protagonistes va faire des étincelles. Une rencontre entre deux âmes perdues qui vont panser leur blessure et se reconstruire en découvrant les souffrances et les faiblesses de l'autre.

 

Un road trip enivrant de liberté qui nous encourage à vivre le moment présent sans se prendre la tête mais également sur la façon de se reconstruire après un drame. L'alternance de la narration entre Andrew et Camryn permet de donner un bon rythme au roman tout en apprenant à connaître chacun des deux personnages. De plus, l'auteur a un style d'écriture si addictif qu'il est difficile de lâcher le livre, une fois qu'on l'a commencé : il faut dire qu'Andrew y est pour beaucoup ! J'ai succombé à son charme dès le début et je ne pouvais que lever les yeux au ciel quand je voyais Camryn essayait vainement de lui résister ! Enfin, ça c'est pour mon côté incorrigible romantique… et je dois dire que j'ai été gâtée avec cette romance, je crois qu'elle va me marquer longtemps tant elle est intense et bien construite.

 

Un roman qui vous prend aux tripes : on pleure, on rit, on frissonne de peur ou de désir à chaque page et on en redemande ! Alors je ne dirais qu'une chose pour finir : JETEZ-VOUS SUR CE LIVRE !!!

 

Note :6b45701f

 

logo-ladies

 

Quelques mots sur l'auteur : J.A Redmerski

jredmerski12 

 

Elle vit en Arkansas avec ses trois enfants et son chien. Ses passe-temps favoris : regarder une bonne série télé et lire bien évidemment. D'ailleurs, c'est une fan inconditionnelle de The Walking Dead !

Voir les commentaires

1 2 > >>