Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Le maître des illusions de Donna Tartt

13 Août 2009, 19:01pm

Publié par Kincaid




Livre lu dans le cadre du défi lecture de l'été

Présentation de l'éditeur

Introduit dans le cercle privilégié d’une université du Vermont, un jeune boursier californien s’intègre peu à peu à un petit groupe d’étudiants de la grande bourgeoisie. Il découvre un monde insoupçonné de luxe, d’arrogance intellectuelle et de sophistication, en même temps que l’alcool, la drogue et d’étranges pratiques sataniques.
Remise en vente à l’occasion de la parution de Le petit copain, chez Plon.


Je suppose qu'à un moment de ma vie, j'aurais pu avoir bien d'autres histoires en réserve, mais maintenant il n'y en a plus qu'une. C'est la seule histoire que je serai jamais capable de raconter.
En décrochant une bourse à l'université de Hampden, dans le Vermont, Richard Papen ne laisse pas grand chose derrière lui : la Californie, qui lui déplaît ; son adolescence, faite de souvenirs incolores ; et ses parents, avec qui il ne s'entend pas et le laisse dans la misère la plus totale.
Après avoir tenté des études de médecine, il abandonne et étudie le grec pendant deux années sans savoir  quels débouchés ces études vont lui apporter : Hampden est une porte de sortie inespérée, l'opportunité de vivre une nouvelle vie.  Il arrive à obtenir une bourse conséquente pour poursuivre ses études malgré l'avis défavorable de ses parents qui semble presque le renier.
Passées quelques semaines, il est bientôt attiré par un professeur atypique, Julian Morrow, qui enseigne les lettres classiques à cinq étudiants apparemment très liés. en effet Julian a des critères de sélection assez particulier pour choisir ses élèves, méthodes dénigrés par les autres professeurs. Car les élèves qui rentrent dans sa classe n'ont cours qu'avec un seul professeur, lui- même.
 Contre l'avis de ses professeurs, Richard tente de s'introduire dans le groupe de ces jeunes gens marginaux sur qui courent les plus folles rumeurs :
Henry, l'intellectuel avec ses lunettes d'acier au caractère froid et détaché, issu d'un milieu aisé et bagarreur à ses heures.Très réservé aussi bien dans ses gestes que dans ses paroles, il observe beaucoup les gens qui l'entourent pour mieux les cerner et les connaître. Il est toujours prêt à aider ses amis. Chef de la bande, les autres lui obéissent aveuglément.
Francis, également issu d'un milieu aisé, il est d'un naturel joyeux mais a tendance à s'inquiéter facilement. Mais il ne montre ses sentiments qu'aux personnes dont il a entièrement confiance, la bande représente sa famille. Il est homosexuel ce qui lui attire les calomnies de Bunny.
Charles et Camilla : les jumeaux font presque tous ensemble. Leur ressemblance est frappante mais facilement dissociable et ont des particularités propres : Charles a tendance à boire plus que de mesure mais on peut toujours compter sur lui et Camilla, seule figure féminine de ce groupe, elle incarne la douceur et la beauté, elle ne fait rien sans son frère ou les autres membres du groupe.
Bunny, étudiant fauché il fait croire d'appartenir à un milieu aisé alors que c'est Henry qui paye toute ses factures. Son naturel enjoué et facile à vivre le rende agréable malgré sa manière de cerner avec beaucoup de précision les faiblesses des autres, y compris de ses amis pour s'en moquer. Il ne porte que peu d'intérêt à ses études. De tous les élèves du groupe, il est le seul à avoir ds contacts avec les autres membres de la fac et à avoir une petite amie.
Et enfin richard qui va plonger tête la première dans ce groupe atypique et il est loin d'imaginer ce que lui coûtera sa curiosité.

Le monde dépeint par Donna Tartt est pragmatique et  froidement réel, décrit par Richard, dont le point de vue est empreint de maturité. D'une écriture précieuse, nette, quasiment chirurgicale, elle part à la recherche notre part de perversité et creuse en profondeur pour dévoiler la part d'obscurité qui réside en chaque être. L'écrivain américain livre dans ce premier roman une intrigue surprenante, aux rebondissements inattendus et aux personnages inoubliables.

Vous l'aviez compris, j'ai adoré !!  c'est un style assez particulier et j'ai cru tout d'abord que j'aurais du mal à le lire car le narrateur est Richard et l'écritures à la première personne et propice aux errances intellectuelles. mais ce n'est pas le cas ici, n'est décrit que ce qui sert à dévoiler les protagonistes ou l'histoire. J'ai eu du mal à le refermer car je voulais toujours savoir ce qui allait se passer, suivre le cheminement de leurs idées, voir les conséquences de leurs actes, comment est-ce qu'ils allaient s'en sortir ou réagir face à une situation inattendue.
Un livre que je ne regrette pas d'avoir lu car il est vraiment bien !!!!
Merci à Dunky et Anneso de m'avoir fait participer à ce défi lecture.

Note :

Commenter cet article
L

Je dois dire que je ressors de ma lecture du Maître des illusions un peu déçue : l'histoire m'a bien plu, le monde un peu noir et cynique aussi, les personnages étranges également (sauf Richard
mais bon)... mais j'ai détesté l'écriture de Donna Tartt : pour être virtuose de l'écriture, elle l'est, mais la simplicité ne fait pas de mal ! 700 pages de détours et de chichis sans fin m'ont un
peu laissée sur le côté de la route...
Dommage l'histoire était sympa' !

Si ça t'intéresse, je viens de publier mon avis sur mon blog...
J'aime beaucoup ta critique ! Je reviendrais ;)


Répondre
K


ouais c'est vrai que le livre est un peu long mais vu que j'adore le style d'écriture que l'auteur a choisi, je n'ai pas vu le temps passé ! j' ai été un peu déçue par la mort de Henry, j'aimais
beaucoup le style méchant machiavélique !



A
En effet je l'avais raté, mais tu as triché, il fallait attendre le 25 pour publier l'article :p ravie de voir que tu as également passé un agréable moment !!
Répondre
K

ah mince, j'avais compris qu'il fallait publier l'article avant le 25 !!!


L
Intéressant ! Il est question de socièté secrète si je comprends bien. ce livre reste un mystère pour moi. difficile à cerner.
Répondre
K

Il est difficile de décrire en peu de mot l'ambiance du roman mais c'est un livre qui marque l'esprit et pousse à réfléchir sur les limites entre le bien et le mal mais aussi sur la
perversité des actions qu'un être humain peut être amenéeà faire. Un roman que je te conseille de lire, il est très bien !


A
C'est un livre que j'ai lu il y a quelques années et que j'ai vraiment adoooré ! Je le mets désormais dans mon top 10 tellement j'ai eu d'émotions de lecture !
Répondre
K


 pareil, c'est un livre qu'on arrive pas à se srtir de la tête !!! j'ai fait que réfléchir à l'intrigue pendant tout le temps qu'à durer ma lecture, un beau livre vraiment !!!



L
Il est inscrit dans ma LAL mais je n'ai pas pu participé au défi de l'été, donc je lirais ce livre un petit peu plus tard.
Répondre
K


Iluze, lis le il est vraiment bien, très prenant !!! ça a été une véritable découverte et un pur plaisir !!