Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Désolation, David Vann

23 Octobre 2011, 13:27pm

Publié par Kincaid

Couverture Désolations

 

Résumé :

 

                             Sur les rives d’un lac glaciaire au cœur de la péninsule de Kenai, en Alaska, Irene et Gary ont construit leur vie, élevé deux enfants aujourd’hui adultes. Mais après trente années d’une vie sans éclat, Gary est déterminé à bâtir sur un îlot désolé la cabane dont il a toujours rêvé. Irene se résout à l’accompagner en dépit des inexplicables maux de tête qui l’assaillent et ne lui laissent aucun répit. Entraînée malgré elle dans l’obsession de son mari, elle le voit peu à peu s’enliser dans ce projet démesuré. Leur fille Rhoda, tout à ses propres rêves de vie de famille, devient le témoin du face-à-face de ses parents, tandis que s’annonce un hiver précoce et violent qui rendra l’îlot encore plus inaccessible. Après Sukkwan Island, couronné par le Prix Médicis 2010, le second roman de David Vann est une œuvre magistrale sur l’amour et la solitude. Désolations confirme le talent infini de son auteur à explorer les faiblesses et les vérités de l’âme humaine.

Mon avis :

 

                               Un roman dont on ne sort pas indemne !

Il s'agit d'abord de l'histoire d'un couple à la dérive dont les époux se reprochent mutuellement leur vie sans éclat, mais sans jamais se le dire ouvertement. Gary aurait pu être professeur à l'Université (il est spécialiste de littérature médiévale) mais il a préféré s'installer en Alaska et s'est improvisé pêcheur et constructeur de bateaux mais sans jamais atteindre son idéal de vie ! A ses côtés Irène, sa femme, qui a peur de l'abandon, suite à un drame de son enfance, soutient son mari dans son nouveau projet, bien qu'elle soit persuadée que celui-ci échouera !

                              Un roman fort, glaçant, parfois dérangeant : on s'immerge dans la vie d'un couple que l'ennui et les échecs successifs ont fini par détruire, et qui n'ont d'autres solutions que de se retourner l'un contre l'autre et de se détruire mutuellement.

                             David Vann, signe avec "Désolation", une autopsie fine de l'âme humaine et des relations que nous entretenons avec nos semblables et traite avec une grande habileté de nos responsabilité dans la vie !

Je me suis laissée très facilement emportée dans ce récit sous la plume très addictive de David Vann : c'est la première fois que je lis un de ses livres et j'ai été bluffée par son style d'écriture : il arrive à nous faire vivre ce que ressentent les personnages et bientôt au tournant d'une page on se retrouve transi de froid dans une forêt d'Alaska !

                              L'histoire est menée d'une main de maître du début à la fin avec toujours en toile de fond, une angoisse persistante : on chemine dans le livre conscient de tous les dangers (tempête, froid ...), on sait qu'un drame va se produire et que c'est inéluctable ! Mais quel drame ? Quand ? comment ? on tourne les pages en quête de réponse et c'est pour cette raison que Désolation est un de ses romans impossible à lâcher une fois qu'on l'a commencé !

                             J'ai particulièrement aimé le personnage de Rhoda : jeune fille rêveuse qui souhaite se marier avec Jim, le dentiste coureur de jupons; et Mark, son frère qui a préféré fuir l'ambiance morose de la maison familiale.

                             La fin m'a ébranlé : je savais que quelque chose allait se passer, c'était évident et pourtant je suis sortie de cette lecture anéantie !

                             Il n'y a pas beaucoup d'actions mais David Vann réussit grâce à une écriture très sobre et un suspense mené d'une main de maître à nous faire nous poser des questions sur nos propres choix de vie !

Une lecture qui m'a beaucoup marquée et qui pousse le lecteur à réfléchir sur son parcours personnel.

 

 

                           Je souhaite remercier Rémi Gonseau et Price Minister pour m'avoir permis de découvrir ce livre !

 

 

Note :

 

Fiche du livre sur Price Minister : http://www.priceminister.com/offer/buy/132856830/desolations-de-david-vann.html

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article
B

Je fais aussi le match de la rentrée littéraire et je lis Tuer le père de Amélie Nothomb ( auteur préférée ) =) chronique bientôt en ligne !


Répondre
K


Une chouette initiative qui m'a permis de découvrir cet auteur ! Bonne lecture avec Amélie Nothomb, le dernier que j'ai lu ne m'a pas vraiment emballé !



C

Il m'a beaucoup plu aussi!


Répondre
K


C'était mon premier de cet auteur et j'ai bien aimé, il a une façon d'écrire qui vous fait froid dans le dos, parfois !