Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Jonathan Livingston, Le goëland, Richard Bach

14 Octobre 2012, 09:33am

Publié par Kincaid

  Couverture Jonathan Livingston le goéland

 

 

L'auteur :  Richard Bach

                                  Sa passion pour l'aviation et son passé de pilote réserviste pour l'American Air Force ne sont pas sans rappeler l'itinéraire d'un certain Antoine de Saint-Exupéry. Richard Bach, qui a été littéralement révélé en 1970 par son premier manuscrit 'Jonathan Livingston le goéland', a toujours ressenti le désir d'écrire. Homme solitaire, sensible et discret, l'ensemble de son oeuvre est intimement liée à sa relation à l'aviation et au ciel, symbole d'espoir et de dépassement de soi. Il est ainsi à l'origine d'ouvrages techniques et a été instructeur de vol. La plupart des livres de Richard Bach ont un lien plus ou moins direct avec sa vie, comme 'In Running From Safety' - ouvrage non publié en France - qui aborde un épisode traumatique de son enfance, la perte de son frère Bobby ou 'Un pont sur l'infini' (1984), véritable biographie. 'Le Messie récalcitrant : illusions', publié en 1977, est plus allégorique. Il a également participé aux adaptations cinématographiques de ses histoires - 'Nothing by Chance', 'Jonathan Livingston le goéland'. ..                                Ecrivain inspiré friand de métaphores, Richard Bach a toujours veillé à travailler en adéquation avec ses valeurs - devoir de mémoire, liberté, respect d'autrui - et sa quête d'absolu

 

Résumé :

Décidément, Jonathan Livingston n'est pas un goéland comme les autres. Sa seule passion : voler toujours plus haut et plus vite, pour être libre. Mais cet original qui ne se contente pas de voler pour se nourrir ne plaît guère à la communauté des goélands. Condamné à l'exil, seul, Jonathan poursuit ses découvertes, sans peur, sans colère. Il est seulement triste de ne pouvoir les partager, jusqu'au jour où il rencontre des amis... Jonathan apprend alors à briser les chaînes qui emprisonnent son corps et ses pensées. Ce livre drôle et poétique est un hymne à l'amour et à la liberté !

 

Mon avis :

                                 J'ai lu ce livre pour la première fois quand j'étais au collège et j'en gardais un bon souvenir : c'est donc avec grand plaisir  que je me suis lancée dans la relecture de ce livre pour le challenge Romans cultes de Métaphore.

 

                                  Comme le titre l'indique, le personnage principal Jonathan Livingston est un goëland, mais contrairement à ses congénères qui ne pensent qu'à se nourrir, lui n'aspire qu'à voler : aprrendre les diférentes techniques de vol, les pirouettes, comment faire un piqué, des voltiges, des tourbillons...se laisser porter par le vent sans effort... en un mot la liberté absolue !

 

                                   Mais ce genre d'attitude n'est pas permis au sein du groupe et bientôt la passion de jonathan devient dérangeante et il se fait chassé de son clan de goëland. livré à lui-même, le jeune oiseau va faire la découverte la plus étrange et excitante de toute son existence : il n'est pas seul à aimer voler.

 

                                   J'ai bien aimé la façon dont le livre est découpé en trois parties : une pour chacune des phases de la vie : le jeune goëland, l'étudiant puis le professeur qui passe le flambeau. Un livre pour la jeunesse qui aborde des thèmes intéressants tels que la liberté, le racisme, les rêves d'enfant et poussent le lecteur à réfléchir sur ses convictions profondes.

 

                                   J'ai passé un très agréable moment à relire ce livre, qui est relativement court mais très facile à lire : le style d'écriture est simple, facile à comprendre et savamment travaillé pour conserver l'intérêt pour la vie du jeune goëland.

 

                                    Après quelques recherches bibliographiques pour cet article, j'ai appris que l'auteur, Richard Bach est avant tout un pilote, donc, à partir de là, on comprend mieux les nombreuses descriptions aussi minutieuse que technique sur les vols.

 

                                     Un classique de la littérature à mettre entre toutes les mains !

 

 

Note : 6b45701f

 

CRC

 

 

Commenter cet article