Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

La métamorphose de Kafka

11 Août 2011, 09:24am

Publié par Kincaid

Couverture La métamorphose

 

Résumé :

                             Lorsque Gregor Samsa s'éveille, un matin, après des rêves agités, il est bel et bien métamorphosé. Doté d'une épaisse carapace d'où s'échappent de pitoyables petites pattes ! Lugubre cocasserie ? Hélas, ultime défense contre ceux qui, certes, ne sont pas des monstres mais de vulgaires parasites... Les siens. Père, mère, soeur, dont l'ambition est de l'éliminer après avoir contribué à l'étouffer... Ici, un homme se transforme en coléoptère monstrueux, là, un engin pervers tue avec application... Dans la colonie pénitentiaire, c'est l'expérimentation en direct. Une machine infernale s'acharne sur un soldat soumis. Une machinerie hors pair, digne d'un inventeur à l'imagination torturée !

Mon avis :

 

                                Une nouvelle que j'ai adoré tant le sujet est original et les thèmes abordés marquants !

                                Tout commence un matin, lorsque Gregor Samsa, fils d'une famille modeste, se réveille dans la peau d'un énorme cafard : ce qui m'a le plus ému c'est que loin de se soucier de ce qui lui arrive, il pense aux conséquences de son retard au travail car toute sa famille vit sur les revenus qu'il ramène à la maison ! Mais au lieu de recevoir l'aide qu'il attend si ardemment de la part des personnes qu'il aime le plus au monde, il va être rejeter dans un coin de la maison et considérer comme un monstre, par sa soeur qui va contribuer à le déshumaniser en lui autant toutes les affaires de sa vie passée, par son père qui contribue à le tuer et par sa mère qui va le laisser ainsi !

                                Un récit cruel qui parle d'abandon et de solitude, un récit triste également car Gregor n'a jamais compté tout les sacrifices qu'il a fait pour sa famille et notamment pour ses parents qui étaient soi-disant trop vieux et fatigué pour travailler mais il suffit que gregor ne soit plus là pour que son père recommence à travailler et retrouve la jeunesse !

                                Entre tromperie et mensonge, Gregor va découvrir le vrai visage de sa famille : des passages très émouvants, des descriptions étonnantes, le surréalisme du sujet n'entâche en rien cette oeuvre magistrale !

                                L'écriture simple et fluide rend la lecture facile, et le sujet me plaisant énormément je n'ai pu lâcher le livre avant la dernière page.

                                J'ai eu beaucoup de plaisir à relire cette nouvelle que j'avais découvert lors de mes cours de Français de lycée, je la conseille fortement !

 

 

Note :6b45701f

Commenter cet article
O

Ce livre m'a totalement angoissée! il est excellent


Répondre
K


idem, c'est d'un tel réalisme !