Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Kincaid

La voie des ombres, L'ange de la nuit T1, Brent weeks

15 Août 2011, 10:13am

Publié par Kincaid

Couverture L'Ange de la nuit, tome 1 : La Voie des Ombres

Résumé :

 

Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles.
Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'œil et à prendre des risques -comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.
Mais pour être accepté, il doit commencer pas abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyable dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux...

Mon avis :

 

                                Un véritable coup de coeur ! Un roman à l'univers sombre et tortueux, très loin de ce que j'ai l'habitude de lire et pourtant je me suis laissée transportée dans le Dédale grâce à l'écriture fluide et nerveuse de Brent Weeks : pour son premier roman, l'auteur a réussi !

                               Je dois dire que le début du roman est extrêmement dur et ne convient pas à de jeunes lecteurs, en effet, l'auteur installe son histoire et ses personnages mais le monde qu'il a crée est loin d'être un paradis terrestre : c'est ainsi que l'on découvre le Dédale, sorte de bidonvilles où règnent la violence, la torture et la prostitution dirigés par des guildes qui exploitent les jeunes enfants naît ici ! C'est ainsi que l'on découvre Azoth, jeune enfant des rues, faisant partie de la guilde du Rat (un adolescent odieux qui fait subir toutes sortes de tortures aux enfants), ses seuls amis sont Jarl, un garçon débrouillard, et Poupée, une adorable petite fille : il les protège comme il peut mais comment protéger les gens que l'on aime quand on vit soi-même dans la peur ?

                               Pour Azoth, la seule solution c'est de devenir l'apprenti du plus célèbre Pisse-culotte (assassin possédant le Don, Je ne suis pas arrivée à me faire à ce mot !!) de Cénaria : Durzo Blint. Blint apparait comme un personnage compliqué à l'humeur changeante mais en tant que meilleur assassin du royaume, les techniques qu'il utilise sont époustouflantes et plus d'une fois j'ai été surprise par les tours qu'il pouvait jouer !

Après de multiples rebondissements, Azoth commence son initiation auprès de Blint : or contrairement à ce qu'on pourrait s'attendre, l'apprentissage d'Azoth, devenu Kylar Stern, prend très peu de place dans le roman : le passage enfant-adulte se fait rapidement.

                                L'auteur préfére se pencher sur les intrigues de Cénaria : ainsi on apprend que Cénaria a beau avoir un roi, c'est le Sa'kagué qui a le poids le plus important dans les affaires du royaume, il est à la tête de tous les commerces les plus vils de la capitale : pari, vols, prostitution, contrebandes... Le Sa'kagué est composé de 9 membres dirigés par le Shinga : j'ai beaucoup aimé cet aspect de la politique Cénarienne .

                                Le rythme du récit s'accélère : complot, intrigues et assassinats, on n'a pas le temps de reprendre notre souffle tant les actions s'enchaînent, j'ai adoré la multitude de rebondissements inattendus inventés par l'auteur, plus d'une fois je me suis fait bernée et j'ai adoré parcequ'il est impossible de savoir ce qui va arriver avec Brent Weeks tant sa vivacité d'esprit peut-être déconcertante !

                               Mais ce que j'ai aimé par dessus tout, c'est l'amitié unissant les trois enfants et qui va se poursuivre malgré leur destin divergent : pour Blint un pisse culotte n'a pas d'amis, uniquement des cibles; mais Azoth ne se résoudra jamais à laisser partir son passé d'un claquement de doigt et il se bat comme un forcené pour protéger ceux q'il aime et notamment celle qu'il aime : eh oui le roman comprend une histoire d'amour qui apparait comme un rayon de soleil dans la noirceur du Dédale !

                               La fin était parfaite, elle clôturait l'aventure du roman mais bon nombre de bouleversements laisse l'ouverture pour la suite, car suite il y a vu que c'est une trilogie !

 

 

Note :6b45701f

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Logogeneral2

 

Commenter cet article
E

Merci pour ta compréhension.
Oui, tu as raison, nous avons une belle rentrée littéraire. Mais bon, vu que j'essaye de me calmer niveau achat de livre, je vais peut-être lire un peu ma PAL et faire des emprunts à la
bibliothèque, un temps.
Bisous


Répondre
K


Moi aussi, mais c'est difficile parfois ! Heureusement j'ai travaillé cet été, du coup j'ai pu me faire quelques plaisirs question achat de livres mais après ma PAL va être mise à contribution
pour épargner mon porte monnaie !



E

Oh là là, désolé pour le râté ! C'est de ma faute, j'ai essayé de t'envoyer un mail, via overblog pour te dire que je n'allais pas pouvoir être là pour le 15.08, car j'ai eu pas mal de service
presse qu'il me fallait honorer.
Je m'excuse, vraiment. Tu me pardonnes ?


Répondre
K


Non y a pas de soucis, je me doutais bien que t'aurais jamais le temps de le lire mais vu que j'avias pas de nouvelles ... J'espère que tu as fait des découvertes intéressantes avec les services
presse !! Pour ma part, je trouve que l'on a une rentrée littéraire plutôt pas mal, cette année !



S

Lecture terminée, avis posté si l'envie t'en dis :D

En tout cas, cette lecture a été un véritable coup de coeur !
Et je suis tout a fait d'accord avec ta critique ! Tu as su exprimé ton ressenti avec bien plus de conviction que moi ^^


Répondre
K


Ok, je rajoute ton avis dans ma page lecture commune !


Merci pour le compliment !



E

Un coup de coeur chez moi également, j'ai prit beaucoup de plaisir à suivre les personnages dans l'univers créer par l'auteur qui finalement se révèle très complet.
J'ai également eu un peu de mal à me faire au mot 'pisse-culotte' et je suis un peu curieuse de savoir comment ce mot a débarquer dans ce monde-là.


Répondre
K


Oui, moi aussi, c'est assez marrant comme mot et duc oup je ne sais pas si c'est l'auteur quil'a mis comme ça en vo et les traducteurs l'ont repris ou si c'est une originalité de lapart de la
traduction, dommage que personne dans la LC ne l'ai lu en vo,on aurait pu se renseigner ainsi !!



B

C'est pas un coup de coeur pour moi mais j'ai passé quand même un agréable moment avec ce livre. On ne s'ennuie pas du début à al fin.


Répondre
K


J'ai adoré l'écritureultra nerveuse del'auteur et lecôté 100% action du roman!!!