Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

1275 âmes, Jim Thompson

14 Septembre 2012, 19:29pm

Publié par Kincaid

Couverture 1275 âmes

L'auteur : Jim Thompson

 

                 Américain né à Anadarko dans l’Oklahoma. Son père part chercher fortune dans le pétrole, sa mère insitutrice rejoint ses parents dans le Nébraska où le grand-père de Jim lui fait découvrir les classiques grecs, Freud, Marx, Swift, Cervantes...Il exerce toutes sortes de boulots tout en écrivant des articles pour diverses revues et journaux. Comme il l’écrit dans sa bio, il cumulait "dépression nerveuse, tuberculose pulmonaire et delirium tremens". Alternant études universitaire, écriture, petits boulots et cures de désintoxication, il finit par se marier et aura trois enfants. Il repart sur les champs de pétrole où son père ruiné trime toujours. Il s’installe avec sa famille à San Diego où il écrit son premier roman Ici et maintenant.

                  Il apprend la mort de son père en maison de retraite. Alors qu’il avait promis à son père de venir le chercher lorsqu’il aurait un peu d’argent, il encaisse ce nouvel échec comme une malédiction...son père n’a pas cru en lui...Ce traumatisme est récurrent dans l’oeuvre de Thompson. En 1955, il écrit avec Kubrick l’adaptation de En mangeant de l’herbe de Lionel White, c’est Ultime razzia. Cinéma, télévision, puis se consacre entièrement à l’écriture.Jim Thompson entraîne le lecteur dans une descente aux enfers, décrivant un monde odieux, infâme et abject où il s’implique à chaque page, nous livrant par petite touches des bouffées d’air pur et de lumineuses éclaircies. Il disparaît dans l’indifférence. Ce n’est que récemment qu’il sera réhabilité aux Etats-Unis grâce à l’intérêt que la France lui porte depuis les années 70.

 

 

 

 

Résumé :

                           « Je m'appelle Nick Corey. Je suis le shérif d'un patelin habité par des soûlauds, des fornicateurs, des incestueux, des feignasses, et des salopiaux de tout acabit. Mon épouse me hait, ma maîtresse m'épuise et la seule femme que j'aime me snobe. Enfin, j'ai une vague idée que tous les coups de pied qui se distribuent dans ce bas monde, c'est mon postérieur qui les reçoit. Eh bien, les gars, ça va cesser. Je ne sais pas comment, mais cet enfer va cesser. »

Mon avis :

                                 Cela faisait un moment que ce livre traînait dans ma PAL, alors pour avancer dans le challenge "A vos nombres" de Piplo, j'ai décidé de découvrir ce polar et l'auteur Jim Thompson  !

 

                                 Très différent de ce que je peux lire habituellement, le roman se caractérise par un style d'écriture très direct proche d'un parler familier et parfois outrancier vu que l'on suit la vie te les pensées du personnage principal Nick Corey, shériff d'une petite bourgade nommée Pottsville où il ne se passe pas grand chose ce qui arrange bien Nick qui n'aime pas trop le boulot.

 

                             J'avoue le début m'a un peu désappointé car il n'y a pas vraiment d'intrigues, c'est plutôt une petite suite d'évènements qui y sont décrits et nous permettent d'en connaître plus sur Nick et sur les personnes qu'il fréquente ! Peu à peu, je me suis laissée séduire par le style d'écriture et le machiavélisme de Nick qui se sert de la bêtise humaine pour régler ses problèmes et arriver à ses fins : en effet, il se fait passer pour un faignant, simple d'esprit et tous se laisse prendre au jeu ce qui sert à merveille sa petite vengeance. coincé entre une femme tyrannique, un beau frère débile adepte du voyeurisme, une maîtresse possessive, deux maccros qui se moquent de lui... : Nick décide de réagir et d' éclaircir les rangs : de disparitions en réglement de comptes, Nick Corey manipule le public pour faire passer tout ça pour des accidents tout à fait banal.

 

                            J'ai beaucoup aimé les petites "histoires" qui arrivent à Nick mais parfois le roman reste assez nébuleux et je n'ai pas vu ce que l'auteur essayait de nous dire, c'est d'autant plus flagrant avec la fin que je n'ai pas du tout compris : une fin en queue de poisson pas du tout en accord avec ce qui était vu précedemment !

De plus, difficile de classer ce livre dans le genre polar, vu qu'il n'y avait pas vraiment d'enquêtes policières sur les crimes... un livre difficile à classer mais une découverte intéressante néanmoins !

 

 

Note :

Cpiplo

Commenter cet article