Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Maléfice, Maxime Chattam

31 Mai 2013, 06:54am

Publié par Kincaid

Couverture La Trilogie du mal, tome 3 : Maléfices

 

Résumé :

Une ombre inquiétante rôde dans les forêts de l'Oregon. C'est d'abord un employé de l'environnement qui est retrouvé mort, le visage horrifié. Aucune trace du criminel... Dans le même temps, des femmes disparaissent en pleine nuit, pendant le sommeil de leur époux. Pas de trace d'effraction dans les maisons... Et puis se répand une épidémie singulière : les foyers de Portland sont envahis par des araignées aux piqûres mortelles. Les victimes s'accumulent et la psychose s'intensifie. Et s'il n'y avait qu'une seule personne derrière tout cela ?

Un être pas comme les autres. On commence à murmurer le pire : et s'il n'était pas humain ? Joshua Brolin et Annabel O'Donnel vont mener l'enquête, entrer dans la toile et faire face à l'impensable. 

Une nouvelle génération de tueur.

 

 

Mon avis :

Lecture commune du 31 Mai 2013 avec ...

 

                Comment résister à la plume de Maxime Chattam ? Tout simplement impossible. Après l'excellent "L'âme du mal" et le très bon "In tenebris", j'avais hâte de me plonger dans le troisième tome de la trilogie.

 

                Je le dis dès le début : grosse déception ! Je n'ai pas du tout accroché à cette histoire : certes, les araignées sont terrifiantes et la découverte des cadavres dans des cocons complètemnt vidés de leur substances : pouah !!! Mais à c'est tout ce qui m'a légèrement tiré de ma léthargie.

 

                Une enquête qui piétine, des personnages insipides, un meurtrier sans envergure... bref, pas de quoi déplacer les montagnes ! Heureusement que le style d'écriture de Chattam est intéressant mais là encore que de longueurs inutiles sont venues alourdir le récit ! Description de paysage, du temps qu'il fait et blabla.... on lit en diagonales et on tourne les pages pour trouver le morceau d'intrigues qui nous fera avancer dans l'enquête.

 

                D'un point de vue général, je n'ai pas du tout était intéressée par l'enquête et bien des rebondissements étaient attendus par le lecteur comme l'histoire sur la cave du voisin chômeur !!! Panne d'inspiration? Délai d'écriture à respecter ? Je ne sais pas ! En tout cas, bien que l'histoire du meurtrier soit plutôt bien trouvé, je n'ai pas réussi à éprouver de l'empathie pour ses drames personnelles et encore pour comprendre ses réflexions ou ses agissements. Je suis sûrement passée à côté de l'intrigue et je trouve que c'est dommage vis à vis des deux précédents tomes qui étaient excellents.

 

                Autres points décevants : le final du premier tome avec la phrase énigmatique de Dante ! Je m'attendais à voir des tueurs en série issus de ses enseignements ou quelquechose du même genre et bien là wallou ! Tout juste une petite quinzaine de lignes qui expliquent cette phrase énigmatique qui nous a fait refermer le premier tome en frémissant.

 

                Bien que déçue par ce tome, je ne compte pas m'arrêter là ! A bientôt avec le cycle de l'homme et de la vérité !

 

Note :

Sans titre http://www.passionlitteraire.be/images/Challenges/2013.jpg

 

 

Mes avis sur les précédents tomes :

Couverture La Trilogie du mal, tome 1 : L'Âme du mal Couverture La Trilogie du mal, tome 2 : In tenebris

 

 

 

Quelques mots sur l'auteur : Maxime Chattam

Maxime Chattam, nom d'auteur de Maxime Drouot, est un romancier français, spécialisé dans le roman policier.

 

Il suit le Cours Simon, devient figurant dans un spectacle de Robert Hossein, et joue dans plusieurs téléfilms. Au cours de son enfance, le jeune Maxime fait de fréquents séjours aux États-Unis: sa première destination en 1987 est Portland dans l'Oregon, ville qui lui inspirera son premier thriller (Le 5ème règne, 1999).

 

Il fait plusieurs petits boulots et reprend ses études de Lettres modernes. Pour se faire connaître du milieu du livre, il devient libraire. 

 

Il suit une formation de criminologie pendant un an où il étudie la psychiatrie criminelle, la police technique et scientifique et la médecine légale. Il assiste même à des autopsies et rencontre des spécialistes pour préparer son roman.

 

Toujours libraire, il consacre ses week-ends à son projet de thriller. Il rédige L'âme du mal en 2001.

 

Maxime Chattam est membre du collectif d'artistes La Ligue de l'Imaginaire. Il est marié à l'animatrice Faustine Bollaert depuis le 31 août 2012 

 

Commenter cet article

btp devis travaux 25/08/2015 14:00

Très réussi le bandeau sur votre site.

Piplo 05/06/2013 08:53

Je n'ai toujours pas tenté l'aventure Chattam!! Je commencerai peut être par un autre ;-)