Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

Gargouille, Gudule

15 Novembre 2015, 15:00pm

Publié par Kincaid

Titre : Gargouille

Auteur : Gudule

Editions : Bragelonne

Genre : Horreur

 

Dans ce recueil, vous trouverez, outre un inédit : « Dancing Lolita », sept romans écrits entre 1995 et 1998 et publiés, pour la majorité d’entre eux, au Fleuve noir, dans la défunte collection « Frayeur » dirigée par Jean Rollin.
Oyez, bonnes gens, le club des petites filles mortes ouvre ses portes. Au menu : sang frais, frisson, peurs bleues et nuits blanches à gogo. Avis aux amateurs !

Mon avis :

 

C'est la troisième histoire que je lis de Gudule et c'est toujours la même chose : après seulement quelques pages, je suis complètement immergée dans le récit sans aucune volonté de refermer le livre ! Les pages défilent sans qu'on s'en rende compte.

 

Dans "Gargouille", on découvre des femmes d'une cinquantaine d'années unies par leur passé commun au pensionnat des Ursulines. L'une d'elles, se rend compte q'une de leur photo a étrangement changé et décide de reprendre contact avec les autres pour savoir si le même phénomène leur est arrivé.

 

Gudule a un don incroyable pour crée des univers glauques et angoissants  où la tension monte doucement jusqu'à devenir insupportable. Le seul bémol que je pourrais reprocher à cette histoire, c'est le côté fantastique que l'auteur a ajouté et qui fait baisser un peu le charme angoissant de l'histoire. Mais c'est bien le seul point que j'ai moyennement apprécié !

 

Note : 4/5

Quelques mots sur l'auteur : Gudule

Anne Duguël, pseudonyme de Anne Liger-Belair, connue sous le nom de Gudule, est un écrivain belge francophone. 

C'est près de la capitale belge qu'elle vit jusqu'à l'âge de 19 ans, plus précisément à Ixelles. Déjà toute petite Anne se passionne pour la lecture et l'écriture. Plus tard, vers 12 ans, elle apprend à connaître des poètes célèbres tels que Victor Hugo, Rimbaud et des tas d'autres. Ceci a sans doute provoqué chez elle une sorte d'épanouissement car entre 1950 et 1965, elle rédige plus de 400 poèmes ainsi qu'une bonne dizaine de romans, dont, en 1957, le premier, "Le couvent maudit", en référence à son établissement scolaire.

Après avoir fait ses études dans l'art décoratif et crée des costumes durant un séjour au Liban, elle rentre en France, se consacre à la presse ("Ça Magazine" et "Le jour") et participe à des émissions de radio. 

Ce n'est qu'en 1987 que sera enfin présenté au public son premier ouvrage, "Prince charmant, poil aux dents". Depuis, elle écrit des romans pour la jeunesse mais est également auteur de scénarios pour la bande dessinée.

A la ville, elle est l'épouse du dessinateur Paul Karali (Carali), lui-même frère du dessinateur culte Édouard Karali (Édika).

Carali et Gudule sont les parents d'Olivier Ka et Mélaka, tous deux également auteurs de bandes-dessinées. 

Commenter cet article