Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Kincaid

L'école de la nuit, Deborah Harkness

20 Avril 2013, 07:20am

Publié par Kincaid

 

Couverture Le Livre perdu des sortilèges, tome 2 : L'école de la nuit

 

L'auteur : Deborah Harkness

                                Deborah Harkness est une historienne des sciences, spécialiste de la période 1500-1700. Elle est professeur d’histoire à l’Université de Californie du sud.

                                "Le Livre perdu des sortilèges" est son premier roman, dont les droits ont été vendus avant même sa parution dans 33 pays.

Elle mêle avec brio passion et sensualité,réalisme et fantastique quête ésotérique et suspense...

 

 

Résumé :

                                 L'historienne Diana Bishop, issue d'une lignée de sorcières puissantes et le vampire Matthew Clairmont ont violé les lois de séparation des créatures. Lorsque Diana a découvert un manuscrit alchimique magique à la Bodleian Library, elle a déclenché une lutte dans laquelle elle est devenue liée à Matthew. Maintenant la coexistence fragile entre sorcières, démons, vampires et humains est dangereusement menacée.

                                 Cherchant la sécurité, Diana et Matthew ont voyagé dans le temps pour se retrouver à Londres, en 1590. Mais ils réalisent vite que le passé n'est un havre de paix. Retrouvant son ancienne identité en tant que poète et espion de la reine Elizabeth, le vampire retombe avec un groupe de radicaux connus sous le nom de l'École de la Nuit. Beaucoup sont des démons rebelles, les esprits créatifs de l'âge, dont le dramaturge Christopher Marlowe et mathématicien Thomas Harriot.

Ensemble Matthieu et Diana chercheront le Londres des Tudor pour trouver le manuscrit insaisissable, l'Ashmole 782, et la sorcière qui va enseigner à Diana comment contrôler ses pouvoirs remarquables.

 

 

Mon avis :

Lecture commune du 20 Avril 2013 avec ...

 

                          Après un premier tome qui était presque un coup de coeur, j'étais curieuse de découvrir la suite même si j'avais quelques appréhensions qui se sont confirmées dès le début du livre !

 

                          L'auteur, Deborah Harkness possède un talent indéniable pour raconter les histoires et son style d'écriture sied à merveille à la descritpion de l'époque élizabethaine mais elle essaie de jongler avec tant d'éléments qu'on s'y perd : dès le début, on retrouve Diana et Matthew au XV ème siècle ! On reprend direct à la suite du premier tome sans avoir un petit rappel des élèments et bien qu'ayant lu le premier tome l'automne dernier, il m'a fallu un petit moment pour reprendre mes marques. Passons ce détail, et revenons-en au point essentiel : l'école de la nuit ! Tout ses personnages débarquent, se chamaillent et font des discours philosophiques à rallonge tous en même temps : je me suis complètement embrouillée dans les noms et les caractères ! Quand l'auteur nous parlait d'un tel, j'avais du mal à visualiser les personnages et même à la fin du roman, à part Kit, je ne pense pas garder un souvenir inébranlable des autres. Il y en avait tant, que j'ai eu l'impression que Diana faisait tapisserie, alors que c'est le personnage principal par excellence, non ?

 

                         Ce que j'ai adoré, en revanche, c'est tout les détails sur les modes de vie à cette époque : on a vraiment l'impression de plonger dans l'époque élizabethaine ! Les descritpions sont vraiment détaillées et nous permettent vraiment d'imaginer les lieux mais là encore, il y en avait trop. J'ai adoré les descriptions du début qui permettaient de mettre l'histoire en place dans le temps et l'espace mais après à chaque fois que les personnages faisaient quelque chose on vait le droit à des descriptions de trois pages ! Trop long, vraiment trop long et ça alourdit un récit où l'action n'est pas vraiment présente : beaucoup de questions, beaucoup de raisonnements... on a enfin quelques réponses sur les multiples interrogations du premier tome mais que c'est lent ! 

 

                        Au niveau des personnages, j'ai adoré Philippe : le père de Matthew, totalment le genre d'homme auquel je m'attendais et pourtant il a dépassé mes espérances. Matthew, en revanche, m'a déçu : inconstant dans ces actions, incertain sur la marche à suivre : heureusement que c'était lui qui devait mener la marche de ce voyage dans le temps ! Heureusement que Diana était là et qu'elle le secouait un peu !

 

                        Même si j'apprécie énormement la qualité d'écriture et la profondeur du roman, les descriptions m'ont achevé et j'ai trouvé le récit plus d'une fois indigeste, surtout qu'il ne se passe pas grand chose et qu'à l'issu de ce second tome, bon  nombre de questions restent encore sans réponse !

 

Note :

http://idata.over-blog.com/4/50/86/86/challenges/ban-cat-et-bones-2.jpg

Commenter cet article

view site 06/06/2014 14:29

I think the secondary characters are charismatic characters, which I have never met like this before. T1 second album disappoints me a little that I found a little hard to finish that. But I loved the first, the richness and coherence of the universe.

Lupanita 31/05/2013 15:58

J'ai hâte de lire ce second tome mais je crois qu'il est préférable que je relise le premier tome avant car je ne me souviens pas de tout.

Yumiko 09/05/2013 19:18

C'est bien le problème avec ces romans, soit ça passe soit ça casse... Et je comprends tout à fait que cela devienne indigeste à force, c'est toujours ce que je crains avant d'entamer un de ces
tomes. Heureusement pour moi, cela a très bien passé de mon côté ^^

Frankie 28/04/2013 12:31

C'est vrai que L'école de la nuit fait penser à une volière en émoi :) mais à part ça, j'ai adoré le livre ! La reconstitution historique, l'intrigue, le personnage de Philip également et comme
toi, je suis moins enthousiaste sur Matthew...

Bouchon des bois 23/04/2013 06:00

C'est étrange, je ne l'ai pas perçu de la même façon que toi, mais alors pas du tout ^_^ Le tome trois nous mettra peut-être d'accord !